IDF - Ouest

Publié le 7 juin 2022 | par Labo Des Histoires

0

Cadavre exquis scénaristique

Il y a quelques semaines, un projet inédit a été mis en place à Versailles, entre les Maisons de quartier de Porchefontaine et de Prés-aux-Bois. L’objectif : faire écrire un scénario à plusieurs mains, par deux groupes d’adolescents âgés de 10 à 14 ans.
Le scénariste Gilles Harvengt, qui travaille avec le Labo des histoires depuis plusieurs années, a utilisé la technique du cadavre exquis pour leur faire écrire le scénario.

Lors de cette semaine, Gilles a d’abord pris le temps de se
présenter, d’expliquer son travail et la manière dont on écrit un scénario.

« Qu’est-ce-que le cadavre exquis ? » a-t-il demandé aux participants.
Après quelques explications, les deux groupes ont vite compris qu’ils allaient se relayer pour écrire leur scénario commun.
Ce processus a permis de rendre les ateliers plus dynamiques et ludiques pour les jeunes.

Chaque séance était structurée de la même façon :
– Gilles commençait par leur exposer les phrases de début et de fin de séance.
– Un temps de lecture permettait de découvrir les scènes écrites la veille par
l’autre groupe
– Au moins une contrainte était piochée : de genre (« à la manière
d’un film d’horreur »), d’objet (« une trottinette rouillée »),
d’action (« mot de passe répété par un perroquet »)

Grace à cette méthode, ils ont pu imaginer petit à petit les péripéties qui sont arrivées au personnage principal de l’histoire, Sacha.
A chaque nouvelle séance, les enfants se sont mis dans sa peau pour affronter chaque problème rencontré et avancer dans l’histoire. A tel point qu’ils faisaient souvent référence à des choses de leur quotidien : le logiciel Pronote, des attractions à la fête foraine, les réseaux sociaux, inspirations de scènes de leurs films favoris… Tous très volontaires, les mains étaient souvent levées et les propositions pour résoudre les péripéties fusaient dans tous les sens !

L’aspect surprise introduit par la pioche à contraintes a
d’autant plus motivés les jeunes tout au long de l’écriture de ce
scénario : « Moi, moi, moi ! », « Je peux choisir moi
aussi ?! ».

Les apprentis scénaristes étaient tout aussi enthousiastes pour participer à la lecture de l’avancée du scénario fait par le groupe précédent et certains se sont même révélé des talents d’acteurs insoupçonnés ! Lors du dernier atelier, les deux groupes se sont réunis à la Maison de quartier de Porchefontaine pour finir le scénario ensemble. Au total, pas moins de 22 scènes ont été écrites en 5 jours !

Les jeunes ont tous semblé apprécier ce projet inter-maisons de quartier, à l’image d’Ibrahim : « Ça change beaucoup de l’école. A l’école on ne nous laisse pas choisir. J’ai beaucoup aimé »

Une belle expérience !

Tags: , , , , , , , , , , ,


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑