Réunion

Publié le 10 mars 2021 | par Labo Des Histoires

0

Rêve ou réalité ?

Initialement prévus en octobre 2020 et ajournés du fait de la crise sanitaire, les ateliers du Labo des histoires Réunion auprès des élèves de première en option Théâtre au Lycée Antoine Roussin à Saint-Louis se sont tenus en ce début d’année, dans le cadre d’un PEAC de Léspas culturel Leconte de Lisle.

Le projet « Ce monde est le mien : j’y vis ! », propose aux élèves une articulation entre ateliers théâtre et ateliers d’écriture, autour de la petite forme du spectacle Morgabine. Pièce de la jeunesse et du courage écrite par Sylvie Espérance, Morgabine met en scène l’histoire de Jeanne, 15 ans, qui ne comprend pas le monde qui l’entoure et se sent comme étrangère aux événements.

Les ateliers d’écriture animés par nos intervenantes Nathalie Déchelette et Edith Gignoux, invitent les jeunes à exprimer la manière dont ils appréhendent leur réalité et de quelle manière ils la rêvent. Dans un premier temps, Edith a invité nos Laborantin.e.s  à décrire un moment douloureux de leur vie sans le dévoiler explicitement. En leur proposant de rédiger ce souvenir à la deuxième ou troisième personne du singulier, d’employer le temps du présent et de se focaliser sur les sensations visuelles, tout en introduisant, à la manière de Morgabine, une définition, les élèves ont pu expérimenter des techniques de distanciation.

Elle part en taxi pour aller à l’aéroport. Elle amène une valise.
Valise = contenant capable de transporter des objets personnels. Fait songer au voyage.
Elle prend une barge pour arriver à l’aéroport. Il y a beaucoup de gens et eux aussi veulent prendre l’avion. Elle est accompagnée par sa famille ; elle est triste, sa famille aussi. Des larmes qui coulent dans les yeux. Puis, elle monte dans la salle d’embarquement, pour patienter jusqu’à ce que l’avion soit prêt à décoller.
Le ciel est bleu, elle a peur.

Nassurania

A partir cette fois d’un extrait de La boutique obscure de Georges Perec, Nathalie Déchelette leur a ensuite proposé de s’interroger sur les procédés employés par l’auteur pour évoquer un rêve.

Je rêve
Elle est près de moi
Je me dis que je rêve
Mais la pression de sa main contre ma main me semble trop forte
Je me réveille
Elle est bel et bien près de moi
Bonheur fou
J’allume
La lumière surgit un centième de seconde puis s’éteint
(une lampe qui claque)
Je l’enlace
(je me réveille : je suis seul)

G.Perec

Brièveté, présence du « je » au présent de la narration, importance de la visualisation, absence de commentaires, présence des intentions et de l’auto-observation du rêveur, éléments paradoxaux ou inexplicables, curieux ou étranges mais jamais farfelus ou loufoques, enchaînement des événements sans lien causal… C’est à partir de toutes ces caractéristiques que les élèves se sont plongés à nouveau dans leurs souvenirs afin d’écrire un rêve.

“Ici, on écrit avec notre coeur. Quand l’écriture vient de nous-même, c’est plus facile qu’en cours où on nous l’impose.” Rachel

Les écrits des élèves seront ensuite « mis en bouche » pour des lectures au creux de l’oreille : nous avons hâte de les entendre… et de rêver avec eux !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresLe premier contrat Territoire-Ecriture a été signé pour la 1ère fois en France à La Réunion. Associant l’Etat, l’Ac… ,
    • Labo des histoiresRT : [DMDM avec la PJJ] Les étudiants du lycée Baggio de Lille travaillent à la valorisation de ces trois dernières anné… ,
    • Labo des histoiresLa 5ème édition du concours d'écriture de la est lancée ! Infos sur la page officielle :… ,