Normandie

Publié le 22 avril 2021 | par Labo Des Histoires

0

Portrait d’intervenant

Au travers de ses films d’animation, Calvin Antoine Blandin (CAB) nous interroge sur notre rapport à la réalité, et l’impact de nos certitudes sur nos perceptions. Il cherche à mettre en évidence la porosité du réel en questionnant sur les liens étroits entre émotion et perception. Combinant les techniques numériques et traditionnelles, il invite, dans ses films, le spectateur au cœur d’univers sombres, bercés de mystique et d’illusion.

CAB est né en 1989 à Caen
(Normandie). 

C’est lors de ses années de lycée
qu’il commence à exercer pleinement sa passion et réalise son premier
court métrage, « Nature Morte », en Stop-Motion. Après
son baccalauréat scientifique, il intègre une école préparatoire
artistique sur Paris, puis étudie l’animation à l’Ecole du cinéma d’animation
d’Angoulême jusqu’en 2011. 

Il collabore depuis ce jour avec
le studio de production Je Suis Bien Content (Paris) pour son travail de
cinéaste.

Membre permanent des Ateliers
intermédiaires depuis 2018, véritable laboratoire des arts visuels et scéniques
à Caen, CAB tend en parallèle à multiplier les expériences et ateliers de
création pour nourrir sa pratique et partager ses connaissances, avec un
attrait particulier pour l’hybridation (projection, son, animation, danse,
sculpture, écriture etc.…). Ainsi, il collabore avec d’autres structures et
auteurs, tel que récemment, le centre national de Chorégraphie de Caen et le
Labo des histoires, et anime aussi parfois des ateliers au sein de son ancienne
école.

Ses films ont été projetés
dans de nombreux festivals de cinéma nationaux et internationaux (dont
Clermont-Ferrand, Annecy, Ottawa, Meknès…) ; diffusés à la télévision (Arte,
Rtp2); ou montrés lors d’expositions, et cumulent ainsi quelques prix dont
notamment le Grand Prix au festival international de l’animation à Bruz; le
Grand Prix au festival international Animanima; le Prix du  meilleur film
étudiant au FICAM.

Son dernier court métrage Metallo,
fruit de plusieurs années de travail en gravure numérique, devrait sortir
courant décembre 2020. Actuellement, CAB continue l’écriture de son prochain
film, entamé lors de sa résidence d’animation à
la Cinémathèque Québécoise à Montréal, en parallèle d’autres projets et
ateliers de création. 

Pour la
seconde fois, il développe une collaboration avec le Labo de histoires en compagnie
de l’auteur Sylvain Diamand auprès des jeunes de la Maison d’arrêt de Caen.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter