Provence-Alpes-Cote d'Azur

Publié le 1 décembre 2020 | par Labo Des Histoires

0

Portrait d’intervenant : Jean-Paul Delfino

Crédit photo : O. Silly

Nous sommes très fiers de vous annoncer que Jean-Paul Delfino a rejoint depuis quelques mois la grande famille des intervenants du Labo des histoires Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Jean-Paul Delfino est né en 1964 et vit à Aix-en-Provence. Il est romancier, scénariste et auteur de littérature pour la jeunesse. Il se lance d’abord dans des études de journalisme, puis enseigne le français. Alors qu’il n’a que 20 ans, un voyage au Brésil et une passion pour sa musique lui mettent définitivement la plume à la main.

Après la parution de plusieurs romans policiers ayant Marseille pour toile de fond, puis l’écriture de pièces radiophoniques pour Radio France, Jean-Paul Delfino écrit une série de 9 romans consacrés à l’histoire du Brésil.

En 2005, Corcovado (Métailié, Prix Amerigo Vespucci 2005, Prix Gabrielle d’Estrées 2005) initie la série et met en scène un jeune Marseillais des années 1920 découvrant Rio de Janeiro. En 2006, avec Dans l’ombre du Condor (Métailié), on retrouve les personnages principaux de Corcovado, au Brésil, dans les années 60, alors que le pays est sous l’emprise du Plan Condor, et que naît la bossa nova. Samba triste (Métailié) paraît l’année suivante, retraçant la fin des années de la dictature.

À partir de 2009, Jean-Paul Delfino revisite les origines du Brésil. Il publie Zumbi (Buchet-Chastel) qui plonge le lecteur dans le Brésil du XVIIe siècle. Avec Pour tout l’or du Brésil (Le Passage, 2011), ce sont les grandes heures de la ruée vers l’or qu’il évoque, autant que l’influence de la domination portugaise et des intrigues de cour. Le roman Pour l’amour de Rio (Le Passage, 2012), relate, quant à lui, l’épisode de l’installation à Rio de Janeiro de la famille royale portugaise, chassée de Lisbonne par l’invasion des troupes napoléoniennes. Brasil, paru en 2013 (Le Passage) se déroule sous le règne du premier empereur du Brésil, héritier des Bragance, dans un pays qui n’aspire plus qu’à la modernité. Saudade, paru en 2014 (Le Passage), se situe à l’aube du XXe siècle, tandis que l’esclavage vit ses dernières heures et que Rio de Janeiro devient peu à peu une métropole au rayonnement international. 12 rue Carioca, enfin, paru en 2015 aux éditions Le Passage, fait voyager le lecteur de Rio de Janeiro à Marseille, et l’entraîne dans une France et un Brésil prêts à entrer dans le XXe siècle.

En 2019, l’auteur est lauréat de la 21e édition du prix des Romancières pour Les Voyages de sables, publié chez Passage en 2018. Toujours en 2019, les rédactions du Parisien-Aujourd’hui en France lui décernent l’Etoile 2019 du meilleur roman français pour Assassins ! publié chez Héloïse d’Ormesson. L’auteur y retrace les derniers jours de la vie d’Emile Zola et les possibles raisons de sa mort qui ne serait pas aussi accidentelle qu’on a bien voulu nous le faire croire…

Jean-Paul Delfino a aussi publié plusieurs anthologies de la musique brésilienne : Brasil bossa nova (1988), Brasil : a musica (1998) et Couleurs Brasil, une histoire de la musique brésilienne en 40 chansons (2014) et Bossa nova, la grande aventure du Brésil (2017).

Il a écrit le scénario du film United Passion : La Légende du football (2014), réalisé par Frédéric Auburtin, et qui retrace l’histoire de la FIFA à travers trois de ses présidents emblématiques.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter