Grand Est

Publié le 12 octobre 2018 | par Labo Des Histoires

0

Vers et inventaires absurdes

En cette rentrée scolaire, le Labo des histoires Grand Est et la compagnie L’Art ou L’Etre ont démarré un projet ambitieux avec les 18 élèves de la classe de CM1/CM2 de l’école des mirabelliers de Jouy-sous-les-Côtes, en Meuse… celui d’écrire et de composer des chansons à la manière de Jacques Prévert, pour les mettre en musique et les chanter devant un public lors du festival Chifoumi d’hiver, le 1er décembre prochain !

En 11 séances orchestrées par l’auteur-compositeur-interprète Emanuel Bémer, les jeunes laborantins vont découvrir et décortiquer les créations phares du célèbre poète et parolier, pour mieux s’amuser à imaginer leurs propres textes.

Lors du premier atelier, mardi 9 octobre, les 8 filles et les 10 garçons ont joué avec les mots et les rimes afin de créer des acrostiches et des acronymes. Ce matin, durant leur deuxième séance, c’est sur les syllabes et les listes qu’ils ont travaillé, en lien avec les poèmes « Les Feuilles mortes » et « Inventaire ».

Dans un premier temps, les élèves ont dû réfléchir à des mots rimant –ienne. Spontanément, une vingtaine leur sont venus à l’esprit : « Eolienne », « Alien », « Martienne », « Parisienne »… Les laborantins ont ensuite été invités à créer des vers de 10 syllabes complétant la phrase « Oh, je voudrais tant que tu te souviennes ».

« Oh, je voudrais tant que tu te souviennes,
Que j’aime trop les pizzas végétariennes »

« Oh, je voudrais tant que tu te souviennes,
La gardienne, la vieille Fabienne, a une chienne. »

« Oh, je voudrais tant que tu te souviennes,
Le match de foot gagné par Saint-Etienne ».

Dans un deuxième temps, il s’agissait d’écrire une liste d’objets, en s’inspirant de ce qu’on peut trouver dans une salle de classe, dans une chambre d’enfant, dans un sac, et de rebondir sur les mots et leurs sonorités pour créer un inventaire absurde.

« Des lunettes. Des yeux. Un cerveau. Des boyaux. Fort-Boyard… »
«  Une balle de tennis. Des raquettes. De la raclette. De la Fondue… »

C’est plein de fierté que les enfants ont lu leurs textes devant leurs camarades, et avec enthousiasme qu’ils attendront le retour d’Emanuel Bémer, mardi prochain, pour continuer leurs expérimentations poétiques.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑