Comme si vous y étiez Atelier écriture Karim Madani

Publié le 9 avril 2013 | par Labo Des Histoires

0

Vendredi 22 mars : les années lycée de Karim Madani – Textes du Groupe 3

Retrouvez tous les textes produits par les élèves de 1ère L du lycée Notre-Dame de Bury à Margency lors de l’atelier spécial Salon du livre de Karim Madani, le 22 mars dernier. Le décor : 2022 dans la classe pilote d’un très chic lycée parisien accueillant des jeunes de quartiers dits sensibles. Jeux de rôle, dialogues, journaux intimes, live tweets et pages de blogs : attention aux rebondissements ! 

Les textes du groupe 3

Abdelhakim, le jeune des bas quartiers, par anonyme

+ Présentation

Mon blaze c’est Abdelhakim. J’ai 17 piges, mon terter c’est panam. Y’a tout là-bas. La miff, les potes, Momo le Kebab, tout pour s’mettre ienb et surtout les gow. Sisi elles sont trop bonnes j’vous jure. Y’a Cassie là, la brunette au petit cul trop bien roulé. Ça fait pas longtemps que j’l’ai rencontrée mais obligé j’vais embaler son cœur bim bam boum !
+ Jour 1

Aujourd’hui, je suis retourné au bahut. Wallah c’est trop la prison de fou ! Ce midi j’allais bouffer, trop bien situé derrière Louisa. Elle aussi elle a trop un petit cul de ouf. Mais wallah de toute façon, c’est Cassie qui a fait boum dans mon cœur. Sinon awé y’a Louisa c’est une bonne en vrai pour une meuf. L’autre elle a mordu la poussière ahah ! Allongée sur le sol trop maîtrisée la p’tite boloss quoi. Moi c’est Cassie que je vais coucher moi. Non mais j’étais trop mdr quoi. La meuf par terre à lécher le sol. Ah pis wallah je crois que j’plais à Cassie. Wallah obligé j’ai trop vu son p’tit sourire à la miss quand je suis àl. Pis la scène à la cafet’ j’ai trop assuré quoi. En mode homme inaccessible quand je suis près de Louisa. Non mais wallah je sais les meufs ça les excite. Obligé elle me tombe entre les doigts, elle va me kiffer.
+ Jour 2

Taleur y’a la minus qui pleurnichait devant le bureau du surveillant. Elle se fait marcher dessus, c’est du hard, pire que les films de boules awé. Puis Virginie là, l’asperge c’est auch comment elle se sent plus avec son 85 D. Pis j’sais pas là Cassie si elle a ses règles ou quoi mais elle est d’humeur vénère wesh. Ptêtre qu’elle s’calmera une fois qu’elle sera avec moi et qu’elle lâchera l’autre tapette. Tranquille, c’est une affaire qui roule ça. Roule autant que son p’tit boule.

Marie-Dominique, la fille rejetée, par Margaux Balcaen

+ Présentation

Je m’appelle Marie-Dominique, j’ai 14 ans et je suis en 1ère L. Depuis 2 ans, je ne suis plus obligée d’aller chez mon père qui me battait. Je suis petite et boulotte, j’ai des tâches de rousseur et des boutons d’acné partout sur le front et des lunettes trop petites. Je m’habille chez Cyrillus et j’ai encore un doudou bien que je sois très en avance scolairement. Comme le dit la psychologue. Arthur et Max les populaires me mettent au moins une fois par semaine la tête dans la cuvette des toilettes. Des fois, j’ai plus envie d’aller au lycée.
+ Jour 1

J’essayais de trouver une table mais Arthur et Max faisaient exprès de réserver les tables libres. J’avais enfin trouvé une table, quand tout un coup, je me suis retrouvée par terre le nez dans les raviolis et tout le monde a éclaté de rire. Je n’en pouvais plus de ces humiliations ! J’étais presque évanouie quand enfin, le surveillant vint à mon secours, arrêtant enfin les moqueries et les insultes ! Dès lundi, c’est décidé je change… de lunettes !
+ Jour 2

J’attendais dans le couloir en pleurnichant. J’attends que le surveillant me demande des infos sur les événements d’hier ! Abdelkaim arriva avec sa démarche des gens défavorisés vivant dans la couronne péri-urbaine appellée communément le 93 ! Et je me suis confiée un peu à lui car il a été bienveillant à mon égard !

Cassie Delacour, la fille populaire, par Julia Plassmann

+ Présentation

– Cassie Delacour, 18 ans. J’aime le shopping, les amis et les soirées. Quatre frères et sœurs. Trois chiens dont un personnel, Spiky. Une voiture neuve. Je me plains de ma mère et j’adore mon père. Ma mère croit que je vais à la messe mais je rejoins Arthur. Au lycée, tout le monde m’aime. Je veux devenir mannequin. J’ai une meilleure amie qui s’appelle Virginie. On dit du mal de tout le monde.
+ Jour 1

Dieu qu’il est beau. Un apollon cet Arthur. Samedi soir à ma soirée, je le ferai avec lui, c’est décidé. Par contre, pas un mot à Virginie le bahut serait au courant au bout d’une heure. Il faut que je passe chez l’esthéticienne, j’emmènerai Spiky chez le toiletteur. Papa me passera de l’argent. Marie-Dominique… moche avec sa sauce tomate. Je le crois pas, Louisa qui drague mon mec, je lui fais la misère de sa vie si elle continue. Pour ça, je peux compter sur ma best.
+ Jour 2

La petite boule addidas est venue nous embrouiller. Pour qui il se prend de venir nous parler ? C’est bon, tout le monde est au courant qu’il se tape le dindon. C’est rien qu’un petit nerveux. Enfin, Max mon nouvel amour, après la nouvelle d’Arthur et la prof. C’est décidé, samedi à ma fête je me donne à Max que j’aime tellement. J’espère que papa et Spiky vont l’aimer aussi.

Arthur, le mec populaire, par Marie-Héloïse Dejean de la Bâtie

+ Présentation

Je m’appelle Arthur, j’ai 17 ans, j’ai redoublé la quatrième. Je suis plutôt beau gosse et je sors avec Cassie, la plus belle des filles du lycée. Ce que j’aime dans la vie : le sport, les marques et la musique. Le week-end, j’aime sortir avec Cassie et aller en soirée avec Max, mon meilleur pote.
+ Jour 1

Aujourd’hui, M.-D. est tombée à la cantine. C’est bien fait pour elle, on s’est bien marrés avec Max. Quelle victime, mais bon aussi elle est débile de ne pas se défendre.
+ Jour 2

Aujourd’hui, j’ai bien géré, je vais me taper la prof de français et le prochain contrôle, c’est dans la poche. Je suis désolé pour Cassie mais il faut vraiment que je remonte ma moyenne.

Virginie, la meilleure amie garce de la fille populaire, par Maud Ravera

+ Présentation

Franchement, je ne comprends pas je viens de voir un nouveau qui a une dégaine de ringard ! Chaque année à la rentrée, avec ma meilleure amie Cassie, on est outrées de voir des gars avec si peu de classe. Personnellement, je n’ai pas à me plaindre. Je m’appelle Virginie, je suis grande, blonde et populaire !
+ Jour 1

Je suis partie voir le surveillant, je ne voulais pas que ça nous retombe dessus. En plus, cet idiot est trop crédule ! Il succombe à mon charme… Remarque, ça m’aide bien ! En y repensant bien, il y a une personne à qui rien n’est arrivé aujourd’hui, le nouveau tout droit venu des poubelles de son quartier. Je pense que son tour ne va pas tarder…
+ Jour 2

Personnellement, je pense qu’Abdelakim ne viendrait plus nous ennuyer. De toute façon, il ne vaut mieux pas parce que le moindre coup d’œil sur lui me donne la nausée ! Je suis sûre qu’il va finir avec la moche ! Qui se ressemble s’assemble ! Ce sont vraiment deux thons échoués de la mer ces deux-là ! Louisa me colle avec toutes ses histoires, ça commence à me fatiguer. Vivement que je raconte tout ça à Cassie !!!

Max, le meilleur copain du mec populaire, par Clarisse Mouillon

+ Présentation

Salut, je m’appelle Max j’ai 17 ans, et je suis dans un lycée plutôt cool. Arthur est mon meilleur ami depuis quelques années. Cela n’a pas toujours été facile, j’ai dû me forger ma propre identité pour m’imposer dans mon bahut. Personne ne peut me laisser tomber parce que je connais les secrets de chacun, c’est aussi la raison pour laquelle je suis pote avec Arthur et toute la clique. On dit que je suis plutôt beau gosse, en même temps, c’est normal vu le prix de mes fringues. Là, c’est moi Max.
+ Jour 1

Ah non mais je vous jure la Marie-Dominique c’est vraiment la tâche du bahut. Louisa a voulu se faire remarquer par ces soi-disant « amies » mais bon, je pense pas que ça ait vraiment marché. L’autre, elle s’est rétamée par terre, ça a été l’attraction de la journée mais bon, on en parlera plus tard.
+ Jour 2

La belle Cassie est venue me parler aujourd’hui. C’est la copine d’Arthur mais de toute façon il est pas fidèle. Je l’aime bien moi Cassie, elle est plutôt bien foutue, sympa, cool. Bref, tout ce que j’aime bien chez une fille. On a échangé un petit smack furtif et c’était plutôt bien.

Louisa, la presque cool, par Floriane Bouchet

+ Présentation

Je m’appelle Louisa, je suis arrivée il y peu de temps dans ce lycée. Je me suis directement bien entendue avec Cassie et ses amis. Je suis comme Virginie, grande, blonde, yeux bleus mais j’aime également observer la vie de la populace dans les couloirs.
+ Jour 1

Ce midi avec Virginie, on a russi à ridiculiser devant tout le monde cette boloss de Marie-Dominique, de toute façon, vu sa taille elle n’a pas pu se faire trop mal en tombant. Ce midi, j’ai déjeuné avec Virginie et Cassie. Cette boloss de Marie-Dominique est arrivée fièrement avec son plateau. Avec Virginie on a comploté un truc pour la remettre à sa place celle-là. Elle l’a bien mérité, elle n’a cas pas être aussi laide.
+ Jour 2

Notre petit croche-pied a pris de grosses proportions. Virginie a dénoncé Abdelhakim à notre place. De toute façon, ce surveillant qui nous regarde même pas dans les yeux ne nous mettra pas d’heures de colle on est trop jolies pour ça.

Marie-Christine Delacour, la mère indignée de la fille populaire, par Nathalie Despres

+ Présentation

Marie-Christine Delacour. J’ai 42 ans. Je suis une femme au foyer et je n’ai pas une minute à moi à cause de mes cinq enfants. De plus, je dois m’occuper d’organiser la manifestation sur le droit au mariage homosexuel. De mes cinq enfants, Cassie est la plus turbulente, elle ne m’écoute jamais malgré tout, elle fait l’effort d’aller à la messe tous les dimanches. Récemment, un nouvel élève est arrivé et en plus, il vient des bas quartiers. Je ne comprends pas pourquoi il a été accepté.
+ Jour 1

C’était sûr, ce nouvel élève allait partir. Je faisais en sorte de convaincre le professeur de Lettres quand soudain, nous avons entendu un énorme bruit pendant que je lui exposais mon problème. Voilà enfin la preuve que je voulais pour exclure cet énergumène qui n’a rien à faire ici. Ça m’évitera de soudoyer le directeur.
+ Jour 2

J’avais pris un second RDV, cette foi-ci c’était avec le surveillant. Je me suis enfin trouvé un allié dans cette bataille. Le surveillant est quelqu’un de très bien et il est bien élevé. Cette racaille va rentrer chez elle.

Marie Bourgeois, la prof de Lettres, par Chloé Masse

+ Présentation

Je m’appelle Marie Bourgeois, j’ai 25 ans et je suis professeur de Lettres dans un lycée. Je me sens très proche de mes élèves, le peu d’années qui nous séparent aidant. J’essaye du mieux que je peux de leur transmettre l’amour que je porte à la littérature et à la philosophie à travers différentes activités qui rendent les cours plus intéressants, et donc plus vivants. L’inconvénient d’être une jeune prof, c’est que certains de mes élèves de terminale me font des avances, ce qui peut être très gênant, surtout quand ils sont charmants comme Arthur. Je suis obligée de les repousser mais…
+ Jour 1

Quelle sale bourge ! Je ne comprends pas pourquoi elle veut tant exclure ce nouvel élève. Je suis d’accord, sa façon de parler est pitoyable mais dans ce lycée, il sera justement amené à changer. Ce serait une grande fierté si je pouvais faire de ce « wesh » un jeune homme poli, cultivé et sensible. Mais cela demandera beaucoup de travail, et avec des bonnes femmes comme Marie-Christine, cela sera encore plus difficile.
+ Jour 2

Arthur est tellement beau. Je ne devrais pas penser à lui ! C’est mon élève ! En plus, il est avec Cassandra, si sa mère l’apprend, je peux dire adieu à mon travail. Mais il est tellement beau avec son sourire ravageur. Quel dilemme…

Monsieur Marie, le chef des surveillants, par Théotime Coste

+ Présentation

On m’appelle monsieur. Monsieur. Je n’aime pas que l’on m’appelle Monsieur Marie, alors les étudiants m’appellent monsieur. On me trouve sévère, mais je suis juste stricte. Est-ce ma faute ? Le règlement doit être respecté, et les sanctions sont faites pour ça. Je ne supporte pas la désinvolture, et je suis content d’être dans ce lycée. Les élèves ne sont pas tous parfaits, mais c’est bien comme ça. Il faut juste qu’ils apprennent à arriver à l’heure : 8h30, ce n’est pas 8h31. La ponctualité est une forme de respect, et le respect est la première des qualités. 
+ Jour 1

Ce genre d’incident ne doit jamais arriver dans notre lycée. Notre lycée est un des meilleurs de la région. Je ne peut pas stigmatiser un élève ainsi. Je n’étais pas là, mais j’aurais voulu voir la scène de mes yeux. Virginie m’a tout raconté et ça m’a bien aidé. Elle aura une bonne note de vie scolaire… Enfin, si elle arrête de porter des minijupes et autres débardeurs moulants ! Au final ? Pas de sanctions, mais je leur ai passé un savon. Et on a un nouvel élève aussi… Il m’inspire pas grand-chose… 
+ Jour 2

J’ai rencontré Mme Delacour aujourd’hui. Une femme vraiment charmante et pleine de ressource, qui a réponse à tout. On est sur la même longueur d’onde. J’ai convoqué Abdelhakim dans mon bureau mais on m’avait demandé d’être tolérant avec lui. J’avais été plusieurs fois tenté de le mettre en retenue… On ne s’adresse pas à moi sur ce ton.
Et la pauvre M.-D. m’a encore raconté tous ses malheurs… 

 @LesFouineuses, les blogueuses, par anonymes

+ Présentation

Bon c’est décidé, on va suivre, espionner, déterrer tous les ragots du lycée. On va tout mettre à nu. Nous on est les fouineuses et tous vos pires secrets vont être percés à jour.
+ Tweets


@LesFouineuses : le petit nouveau des bas quartiers semblerait avoir eu un coup de cœur pour Cassie, c’est Arthur qui ne va pas être content… à moins qu’il se soit encore perdu dans le bureau de la prof d’anglais #LaLose
@LesFouineuses : #LT ça serait dommage que « Monsieur le chef des surveillants » y rentre par erreur… #suspense #flag
@LesFouineuses : moi je vous le dis… Marie-Christine Delacour Jr ne passe pas ses dimanches à l’église #cachoteries
@LesFouineuses : Arthur a été surpris dans le bureau de Bourgeois… #again
@LesFouineuses : Ahlala la pauvre Marie-Dominique a encore bu de la sauce par les trous de nez, la faute à qui ? #AH
@LesFouineuses : Merci à Max pour le flag tweet.pic321/MG
@LesFouineuses : #LT simple photographe ou criminel ? #NCIS
@LesFouineuses : Marie Christine ferait bien de tenir sa langue, dans les bas quartiers les conflits ne se règlent pas à l’amiable #coupdebabouche.
@LesFouineuses : calme ta joie Bourgeoi, Arthur n’en veut qu’à ta notation #cestlavie
@LesFouineuses : AbdelHakim s’est fait convoquer… Mauvaise pioche Monsieur ! #fail
@LesFouineuses : Max la menace… surveille tes arrières Cassie !
@LesFouineuses Tu nous saoules Marie-Christine, un peu de tolérance #AbdelHakim
@LesFouineuses : les fouineuses sont joyeuses aujourd’hui, alors à vos claviers ! #scoop !
@LesFouineuses : Wesh AbdelHakim c’est quoi les bails ? #WeshWeshLOL
@LesFouineuses oulalala échange baveux repéré. Calme tes ardeurs jolie Cassie ! Arthur ne va pas être content.

 

Vous en voulez encore ?

Les histoires du Groupe 1

Les histoires du Groupe 2

 


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires ‍♀️ Butterfly de Yusra Mardini, coup de cœur de Lilou, 17 ans, dans sur cc… ,
    • Labo des histoiresRT : Aujourd'hui, atelier à la Médiathèque Manufacture de Nancy ! Dans le cadre du , 3 classes de CM1 ont imaginé de… ,
    • Labo des histoiresRT : Nous serons egalement aux médiathèques de Vaulnaveys le Haut (10h-13h)et de Fontaine (13h30-16h30) pour des atelier… ,
  • Soundcloud