Comme si vous y étiez Atelier écriture Karim Madani

Publié le 9 avril 2013 | par Labo Des Histoires

2

Vendredi 22 mars : les années lycée de Karim Madani – Textes du Groupe 2

Retrouvez tous les textes produits par les élèves de 1ère L du lycée Notre-Dame de Bury à Margency lors de l’atelier d’écriture spécial Salon du livre de Karim Madani, le 22 mars dernier. Le décor : 2022 dans la classe pilote d’un très chic lycée parisien accueillant des jeunes de quartiers dits sensibles. Jeux de rôle, dialogues, journaux intimes, live tweets et pages de blogs : attention aux rebondissements ! 

Les textes du groupe 2

Mathias, le jeune des bas quartiers, par anonyme

+ Présentation

Je m’appelle Mathias, j’ai 17 ans et j’habite à Colombe. Je viens d’emménager, je suis nouveau. Dans mon ancien bahut, j’avais plein de potes mais ici, je connais personne. Ça me fait un peu chier d’être là, c’est mon daron qui a voulu que je sois dans un « lycée d’exception ».
+ Jour 1

Aujourd’hui, c’était mon premier jour au lycée Victor Hugo. J’ai toujours imaginé que les lycées parisiens étaient stricts, que personne n’humiliait les autres comme dans le genre de lycée de banlieue où j’étais l’année précédente. Là-bas, si tu ne les suis pas, les autres, si tu ne t’adaptes pas, tu t’écroules. C’est pourquoi, quand j’ai vu cette fille tomber la tête la première dans son assiette par la méchanceté d’une idiote de première, je me suis décidé à quitter ce rôle de petite racaille que j’offre à ceux qui veulent y croire. La scène pitoyable qui m’a été donnée de voir aujourd’hui m’a révolté. J’ai honte de cette Carolina, je la plains pour toute sa stupidité.
+ Jour 2

Marie-Madeleine n’accepte toujours pas que le problème ne vient pas d’elle mais de ces salopards qui se prétendent populaires. J’étais révolté cet après-midi, toute cette bande devrait payer le prix de leur méchanceté. Heureusement, tous ne sont pas irrécupérables. Sébastien est quelqu’un de bien je crois. J’ai tout de même essayé de régler le compte de cette pétasse qu’est Jason. Il trompe Léa avec Natasha, il me dégoûte. Si Seb ne nous avait pas séparés, je ne sais pas ce que j’aurais fait.

Marie-Madeleine, la fille rejetée, par Marine Coutant

+ Présentation

Je m’appelle Marie-Madeleine. J’ai 17 ans. J’ai toujours eu un manque de confiance en moi, je suis timide, j’ai du mal à aller vers les gens, c’est pour ça que j’ai changé de lycée. Je me suis construit mon univers, j’ai un ami imaginaire. On communique souvent ensemble, il s’appelle Casimir.
+ Jour 1

Je n’en peux vraiment plus. Aujourd’hui, c’était mon premier jour de cours dans mon nouveau lycée et je suis tombée. Quelle honte devant toutes ces personnes qui avaient pourtant l’air gentilles. Je crois que je suis vraiment la pire fille de l’école. Mais heureusement que j’ai fait la connaissance de Mathias et que j’ai mon ami de toujours, Casimir.
+ Jour 2

Je suis trop contente car avec Mathias, on se rapproche de plus en plus. Il est vraiment très sympa ce garçon et je commence à lui faire confiance. Je me suis même fait coller pour lui. Je devrais peut-être commencer à laisser tomber Casimir.

Léa Smith, la fille populaire, par Morgane Merrica

+ Présentation

Léa Smith. J’ai 17 ans. Je vis dans le 16e arrondissement. Je joue couramment de la clarinette et j’adore Debussy. J’aborde assez sereinement cette classe de 1ère car je retrouve ma meilleure amie Natasha. Je suis végétarienne, et j’adore voyager. Cet été, je suis allée aux U.S. avec mon père qui est chirurgien renommé.
+ Jour 1

Cher journal, Il s’est passé une chose incroyable. Carolina a fait un croche-pied à Marie-Madeleine. Elle s’est étalée de tout son long. Non mais c’est vraiment une grosse boloss. Natasha lui remettait des morceaux de pain dans ses cheveux et du ketchup. Elle était tellement terrorisée qu’elle n’osait pas relever la tête de son assiette implorant son ami Casimir. On a tous explosé de rire quand Carolina a trouvé le surnom de Marie-Madeleine : Casibolo. Elle est quand même cool Carolina, même si elle n’est pas populaire. Pliée de rire je suis vite allée tout raconter à ma mamounette. Je suis sûre que papounet arrivera à la faire virer du lycée.
+ Jour 2

Cher journal, Journée trop bizarre. Je me suis confiée à Seb, je lui est dit que papa chéri allait faire virer cette de sotte de Marie-Madeleine. Je n’ai pas compris pourquoi il s’est lié d’amitié très rapprochée avec cette racaille de Mathias. Papou va bien réussir à le faire virer lui aussi. J’ai vu Jason et Natasha sortir des toilettes, j’ai de plus en plus de soupçons. Et si Jason me trompait ? Mais non Natasha ne pourrait pas me faire ça. J’ai dit tout ce que j’avais sur le cœur à Seb. Je n’ai rien dit à Maman, elle m’a trop foutu la honte quand elle est venue me chercher à l’école avec Coco Chanel.

Jason, le mec populaire, par Marie Rizk

+ Présentation

Je m’appelle Jason, j’ai 17 ans. Je suis brun, grand, beau, musclé. J’ai tout pour moi quoi. Tout le monde m’aime, c’est juste une évidence. Je suis ultra populaire, toutes les meufs me kiffent mais la seule pour moi c’est Léa, depuis deux semaines on s’aime trop. Mais parfois, elle me saoûle et je me casse chez mon pote Seb.
+ Jour 1

Monblogbg.com : Nouvelle année, nouvelle boufonne. Non mais sérieux, je sais pas d’où elle sort, Marie-Madeleine mais elle le mérite ! Caroline qui la fait tomber sur sa bolo ! Des barres ! Je l’ai finie avec du pain, bim ! C’te meuf ! Carolina qui l’appelle Casibolo en plus ! N’empêche elle est relou celle-là à se la jouer… kiss les gens.
+ Jour 2

Monblogbg.com : Franchement j’assure, en plus v’la Natasha quand même. Je suis avec Léa mais je préfère tout tester, peut-être un jour ce sera la relou de Carolina… affaire à suivre. Par contre, quand on est sortis des toilettes v’la Mathias qui me tombe dessus. Non mais où elle se croit cette racaille ? J’aurais dû lui casser la gueule si seulement Seb nous avait pas séparés. Ah j’ai le seum ! En attendant, kiss les gens.

Natasha, la meilleure amie garce de la fille populaire, par Fatima Azam

+ Présentation

Bah moi c’est Natasha, je suis peut-être petite en taille mais mon physique en fait rêver plus d’un. J’ai 17 ans et je suis la best de Léa ! Mes cheveux sont plus beaux et plus longs que les siens. C’est pour cela qu’elle reste avec moi. J’habite à Neuilly, tout le monde sait que moi et bestah sommes inséparables.
+ Jour 1

Facebook. Je mangeais les mêmes pâtes dégueu’ de la cantine lorsque je vis Marie-Madeleine s’effondrer par terre. La crise de rire, non mais quelle boloss ! Le premier jour et elle est ficha ça y est, elle n’ose plus se relever, c’était le moment de la bombarder de bouffe ! Trop des barres ! Non mais il a fallu que le prof et son Casimir soient là pour elle ! Tout le monde est au courant maintenant ! Cette fille, c’est Casibolo 😉 Journée hilarante quoi ! Midi gravé à jamais, c’était juste trop drôle ! Spotted Victor H.
+ Jour 2

Facebook. Jason et moi, après de bons moments passés dans les toilettes, ressortons dans la cour pour fumer une cigarette, mais à ma surprise, Léa y était déjà. Nous voyant débarquer, elle me demande « Vous étiez où ? ». « Bah aux chiottes cops ! Ne t’imagine rien Léa. » Là, je vois Mathias et Sébastien qui viennent et il y a baston entre Jason et l’autre mec des bas quartiers. J’aperçois alors Carolina. Nous encourageons ensemble Jason. Seb, ce con, les sépare et on voit un clebs avec une miss Monde qui débarquent. La mère de Léa qui emmène sa protégee. Quelle journée ! Ce lycée, ça va être des barres.

Sébastien, le meilleur copain du mec populaire, par anonyme

+ Présentation

J’ai souvent été rejeté par les autres enfants étant petit… Ma mère s’inquiétait de ma solitude, mais aujourd’hui, j’ai 17 ans et je ne suis plus aussi craintif. Non, j’ai réussi à devenir ami avec Jason, en fait c’est parce que je connais son passé, et je l’ai menacé de révéler ses plus grosses hontes à tous s’il ne m’acceptait pas. Aujourd’hui, je suis son meilleur ami depuis cinq belles années. J’ai fait la connaissance de Léa avec qui je m’entends plus que bien, elle a su me faire sortir de la tête ma passion pour le vélo. Je suis très amoureux d’elle, même si elle ne semble avoir d’yeux que pour Jason…
+ Jour 1

Aujourd’hui, Marie-Madeleine s’est fait martyriser par Carolina. Elle lui a fait un croche-patte très violent, et Marie-Madeleine s’est rétamée de tout son long dans son plat de pâtes Bolognaise. Après ça, Natasha l’a arrosée de ketchup, suivie de Caroline et de Jason. J’ai ri pour suivre le mouvement mais je n’ai pas osé lui lancer de nourriture (la chute de Marie-Madeleine m’a rappelé la mienne, quand je me suis étalé dans le cassoulet de la cantine il y a six ans). Léa s’est mêlée aux autres, elle ne m’a même pas remarqué, elle est partie tout raconter à sa mère. Je suis persuadé qu’elle agit comme ça juste pour conserver son statut social, mais elle a un bon fond…
+ Jour 2

Après avoir appris que Marie-Madeleine et Mathias allaient être virés par le père de Léa, je me suis découvert une certaine sympathie pour ce dernier en le rencontrant innocemment dans les toilettes. À notre sortie, nous avons surpris Natasha et Jason sortir ensemble des toilettes des filles. C’est alors que Mathias s’est précipité sur Jason et que je les ai séparés. Ensuite, j’ai servi de médiateur entre les deux garçons qui ne s’entendent pas du tout, défendant Mathias.

Carolina Cagno, la presque cool, par Flore Leroy

+ Présentation

Mon nom est Carolina Cagno. Je suis née dans le 16e arrondissement de Paris, le 24 avril 1995. Mon père est iconographe et connaît parfaitement les nouvelles technologies, ma mère est bibliothécaire. J’étudie actuellement dans le lycée Victor Hugo, dans le 16e arrondissement à Paris. J’aimerais plus tard devenir journaliste de mode à New York. Je suis prête à tout pour accéder à ce métier et j’écraserai tous ceux qui oseront se mettre en travers de mon chemin. Sinon, je suis plutôt une fille cool.
+ Jour 1

Cher journal, J’ai passé une journée géniale. Elle s’est étalée dans son plat de pâtes la Marie-Madeleine ! On a bien ri. Natasha, Seb et Jason ont commencé à lui lancer de la nourriture, et je les ai vite rejoints. Je commence à bien m’intégrer, je le sens. Natasha est géniale, c’est mon modèle, je veux devenir comme elle. Elle est trop cool. Mais bon, je compte bien lui piquer sa place dans le groupe ! Jason est craquant, vraiment miam. Il a adoré le petit surnom que j’ai donné à cette Marie-Madeleine. Par contre Seb, ouh là ! Avec son gros bouton tout purulent et son gros nez ! Mais bon, je dois bien en passer par là pour devenir une fille cool. Il me reste encore plein de tours dans mon sac. Ils ont intérêt à bien s’accrocher !
+ Jour 2

Cher journal, Journée chargée aujourd’hui ! D’abord, on a appris que Mathias envoyait des petits mots à Marie-Madeleine en classe. Benzoudouf les a chopés et les a lus tout haut ! Trop la honte ! Après, la cloche a sonné et avec Léa, on est parties fumer une clope dehors. Au bout d’un moment, Mathias et Seb nous ont rejoints. Étrange ! La tête de thon aurait-elle changé de camp ? Je vais suivre ça de près ! Plus tard, Natasha et Jason nous ont rejoints. Ils sortaient des toilettes, étrange ! Rien ne va plus, je suis en train de me faire laminer. Il faut que je me reprenne en main ! Et là, Mathias a chopé Jason par le col et la baston a commencé ! Jason, toujours aussi canon. Avec Natasha, on était un peu les pom pom ! « Allez Jason ! ». La mère de Léa est arrivée et a embarqué sa fille. La rentrée commence bien. Kiss.

Isabella Smith, la mère indignée de la fille populaire, par Maureen Atchrimi

+ Présentation

J’ai quarante ans, mariée au plus célèbre chirurgien plastique de Paris, je ne travaille pas et habite le 16e arrondissement. J’ai une fille, Léa, elle a 17 ans, c’est mon petit trésor. Je lui achète tout ce qu’elle demande, j’aime la gâter. Chaque week-end, c’est notre moment mère-fille en faisant du shopping dans les grands magasins. J’ai un chiwawa qui s’appelle Coco Chanel et tous les vendredis, je fais mon footing du soir avec lui. Je le considère comme mon fils. Ma fille est passionnée de musique et je suis sûre qu’elle deviendra une grande star et j’y mettrai le prix.
+ Jour 1

Alors que j’étais en pleine séance de shopping avec Coco Chanel sur les Champs-Élysées, ma fille m’appelle pour me dire qu’elle m’envoie une vidéo. Je la reçois, c’est une fille qui tombe à la cantine et se fait martyriser par les copines de ma fille. Comment une fille de basse classe comme elle ose-t-elle gâcher la nourriture de première classe du lycée Victor Hugo ? J’appelle immédiatement mon mari pour lui faire part de la nouvelle. Occupé, il me rappellera pour en reparler. J’attends cet appel de pied ferme. Cette fille doit partir de cette école.
+ Jour 2

Après une manucure et n’ayant rien à faire, mon mari ne m’ayant toujours pas rappelée, je décide d’agir en allant tout droit au lycée de Léa pour tirer les choses au clair et rétablir l’ordre dans cet établissement de renom. Coco Chanel trottinant derrière moi, j’entre dans le bureau du professeur principal de ma fille. Mon chien a du flair pour sentir les endroits louches. J’entre et suis surprise de voir mon chien frétiller de la queue devant le prof. Il me dénude du regard et commence par me tutoyer. Je rêve ou il me drague ? J’essaie de lui expliquer la situation et l’urgence de faire virer cette élève mais le pot de colle commence à me toucher avec son eau de Cologne bon marché empestant le bureau. Je sors frustrée et tombe nez à nez dans l’engueulade du siècle. Ma fille était dedans, je la prends par le bras et l’emmène ! Personne ne brutalise mon trésor.

Monsieur Antoine Birchon, le prof de Lettres, , par Élisa Brunet

+ Présentation

Je m’appelle Antoine Birchon , j’ai 27 ans et je suis votre nouveau prof de Lettres. J’habite dans le quartier au 9 rue des Camélias, donc si vous avez des problèmes, ma porte sera quasiment (toujours) ouverte, et ce soir je vous accepte tous sur Facebook.
+ Jour 1

Aujourd’hui, Marie-Madeleine, la fille soi disant « non-intégrée » s’est littéralement écrasée au sol, puis Monsieur Bensoufa l’a engueulée, mais bon, je suis arrivé et j’avais tout vu, alors je l’ai aidée et nous avons discuté (alors) j’espère que ça ira mieux pour elle, la pauvre quand-même.
+ Jour 2

Aujourd’hui, j’ai eu mon premier flirt avec Isabella Smith, elle est si jolie quand elle s’énerve. Donc maintenant, je compte bien aller plus loin avec elle. Pour cela, je vais lui proposer de venir chez moi, avec Coco Chanel bien-sûr.

Malouk bensoufa, le chef des surveillants, par Marine Kdad

+ Présentation

Je me nomme Malouk Bensoufa. À mes 18 ans, j’ai décidé de quitter mon pays natal Le Maroc pour tenter ma chance en France. Aujourd’hui me voilà, 42 balais, et chef des surveillants du lycée Victor Hugo. J’observe tout ! Vois tout ! Mon œil de lynx ne vous ratera pas !!! J’aime coller et prendre les carnets telle est ma vocation ! J’aime martyriser les élèves. Observateur, dictateur, j’ai de quoi vous faire frémir de peur.
+ Jour 1

Quelle rentrée incroyable, j’ai collé 26 élèves !!! Mais il me manque toujours cette Sainte Nitouche de Marie-Madeleine. Aujourd’hui, à la cantine, j’étais à ça !! Mais l’autre birniouf, Antoine Birchon, le maudit prof de Lettres est arrivé pour la sauver de mes griffes mais je l’aurai un jour, je l’aurai… Mais bon, la chance fut fructueuse, c’est le principal, c’est un record que je n’avais pas atteint depuis 2006.
+ Jour 2

Quelle triste et joyeuse journée à la fois ! Mon dieu, ma vocation était de coller Marie-Madeleine ! Ça c’est fait, elle s’est pris quatre heures de colle dans sa gueule la petite ahahaha, j’aime ce métier ! Pourtant, j’ai raté la chance la plus importante de ma vie !!! J’aurais pu coller toute la classe de première, leur en faire voir de toutes les couleurs !!! Les soigner au travail !!! Cependant, entre Birchon qui essaye de se faire Miss Smith, l’écervelée, et Natasha qui s’enferme dans les toilettes pour faire des cochonneries, je deviens fou !!!

Blogueuse 1, Twittah @Les_Fouineuses, par Salomé Suarez

+ Présentation

Un murmure, un regard, un geste… Rien ne nous échappe ! #Pansy #Parvati #Les2pestes Lycée Victor Hugo
+ Jour 1

12h50 : #Parvati en direct de la cafet’ Marie-Madeleine a la tête dans les pâtes ! 12h55 : Vidéo à venir ! #Parvati #LT 12h55 : Applaudissements des populaires, Carolina arrive triomphante. 12h56 : Il y en a une qui cherche sa place #LT 12h56 : La garce bombarde Marie-Mad de boulettes… 12h57 : Rires coincés, gênés, enjoués ; le self est comme arrêté, tout le monde portable en main ! 12h57 : Caroline se joint à cette délicieuse humiliation ! 12h58 : #Flash le nouveau, Mathias accoste Casibolo ! 13h : Le pion en colère ! Le prof a la porte est là !
+ Jour 2

Mathias et le bg commencent mal Marie-Mad approche des abysses #popularité Drague prof/parent : Léa aura peut-être les faveurs de Birchon #lover T’es fichue quand tu t’appelles Casibolo Marie- Mad et Mat : mots échangés en français, interceptés Mathias casse la gueule de Jason et Seb Birchon : le sadique ne fait qu’entamer son paquet de popcorn Mum et Léa partent ensemble #lahonte Mat et Seb, nouvelle bromance ? #gay Le prof tutoie Miss Smith. Mariage en vue. Suspicion Pion rate la baston #loccasdetavie Mad aux anges : bye bye Casimir ? Noces Birchon-Smith à venir ! Relou pour Léa #relou Babouche est gradé Jason trompe Léa pour Nath Seb sympathise avec Mat. Joue les justiciers entre Jason et Mat Monblogbg.com = marqueur de femmes Jason change de meuf autant qu’il se met de spray ! #TeamJason ou #TeamMathias ?

Blogueuse 2, Youtube OnHenryBien, Twitter : @Les_Fouineuses

+ Tweets

8h30 : #InfoFlash ! Un nouvel élève est arrivé ! Mathias, aujourd’hui 17 ans ! Chasse ouverte ! #Pansy 8h45 : Allez voir sa tête sur Youtube.com/OnHenryBien 12h50 : #InfoFlash cafétéria
+ Blog

Alors que Parvati et moi-même (Pansy) mangions notre magnifique et infeste repas à la cafétéria, une aventure extraordinaire est arrivée : Marie-Madeleine est tombée la tête la première dans son assiette. C’est ainsi que les populaires applaudirent. Carolina, la presque-cool, arrive triomphante vers les autres. // Natasha jette de la nourriture sur Marie-Madeleine. Ils semblent vraiment heureux de leur QI stérile. // Marie-Madeleine et accostée par Mathias ! OMG le nouveau parle avec Marie- Madeleine ! // Le surveillant arrive. Il déverse toute sa frustration sur Marie-Madeleine. Les pions ne font plus leur boulot. // Mais le prof arrive. Oh, bon prof ! Il aide Marie-Madeleine, cette dernière part et parle au vide. Les séquelles d’une solitude profonde. Les rires retentissent. Et la journée n’est pas finie.

 

Vous en voulez encore ?

Les histoires du Groupe 1

Les histoires du Groupe 3


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



2 Responses to Vendredi 22 mars : les années lycée de Karim Madani – Textes du Groupe 2

  1. Pingback: Retour sur l'atelier d'écriture de Karim Madani au Salon du livre

  2. Pingback: Retour sur les trois jours du Labo des histoires au Salon du livre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Un dossier pédagogique clé en main qui permet aux enseignants, éducateurs, animateurs ... d’organiser des ateliers… ,
    • Labo des histoiresDepuis 3 ans, le concours « Patrimoines en Poésie » invite les jeunes franciliens à créer en s’inspirant de lieux… ,
    • Labo des histoiresRT : • Que lisez-vous ce week-end ? 📚• Pour les journées européennes du patrimoine, que dites-vous d'une petite balade a… ,
  • Soundcloud