Réunion

Publié le 11 octobre 2018 | par Labo Des Histoires

0

Un Salon qui déménage !

Cette année, le Salon du livre de jeunesse de l’Océan Indien, organisé par l’Ile à la page, déménageait sous les arbres du Parc du 20 décembre à Saint-Leu.
Une magnifique édition pour un huitième anniversaire, où tous les publics, entre les rencontres et les dédicaces de près de soixante-dix auteurs et illustrateurs présents, les ateliers d’écriture et d’illustration, les spectacles autour du livre de jeunesse, les animations, ont pu trouver leur bonheur.

Sur le stand du Labo des histoires Réunion, cette édition était à la découverte : la plupart de nos jeunes Laborantin.e.s découvraient les ateliers d’écriture et s’en sont donnés à coeur joie !

Une occasion bien souvent pour les professeurs des collèges Juliette Dodu à Saint-Denis, Jules Solesse à Saint-Paul, Jean Lafosse à Saint-Louis, du 12ème au Tampon ou de l’école Bois Joli Coeur à Trois-Bassins, au cours des ateliers consacrés aux publics scolaires les jeudi 4 et 5 octobre, de découvrir leurs élèves sous une autre jour.

Des ateliers sur les sirandanes, le photolangage, le personnage du héros, et sur le déménagement sous toutes ses formes, sont nés de beaux textes imaginatifs, drôles, troublants… aussi riches d’univers que l’humanité entière ! De beaux moments aussi, partagés en famille tout au long du week-end, où les parents prêtaient leurs plumes à l’imagination des plus jeunes.

Un grand merci aux organisateurs et aux bénévoles pour cette magnifique édition, un grand merci à tous les jeunes Laborantin.e.s pour leur participation enthousiaste et aux parents des plus jeunes auteurs qui ont écrit leurs histoires, et un grand merci à toutes celles et ceux qui nous ont fait cadeau de leurs textes !

« Dans ma nouvelle maison, il y a une bibliothèque

Dans ma bibliothèque, il y a des livres ;

Dans ces livres, il y a l’histoire d’Ulysse

L’histoire d’Ulysse parle de la rencontre avec une Déesse,

avec un cyclope, avec une sirène aussi.

La sirène a un papa qui s’appelle Triton

Triton vit dans un château dans les profondeurs de l’Océan

Dans les profondeurs de l’Océan il y a des requins

Des requins qui mangent des poissons et aussi des humains

Les humains ne sont pas très gentils

Parce qu’ils polluent les océans et la nature

J’aime la nature, il y a des fleurs, des arbres, des animaux, des fées

Les fées font de la magie avec leur baguette magique

Avec la magie, elles font apparaître des vêtements pour les enfants pauvres

Les enfants pauvres, s’ils sont gentils, la fée leur donnera des linges

Des linges rose, blanc, jaune, orange…

L’histoire est terminée. »

Daranidurga, 4 ans, aidée par sa maman

« Un endroit dans les nuages, avec des oiseaux, des animaux volent.

Une maison tenue par des ballons.

Des animaux de tous les pays d’Afrique, d’Europe…

Une maison avec des copains,

Comme animaux, des oiseaux.

Et un pays de livres.

Et des histoires… »

Clément, 8 ans

« Pour avoir voyagé partout, dans mille contrées, et vu mille merveilles, je peux vous assurer que rien n’est plus étrange que la tête d’un artiste. Je fus happée dans un tourbillon de mots entrelacés, de couleurs éclatantes, parfois même violentes, j’y ai vu des histoires, des princesses et des dragons. J’y ai vu des toiles déchirées par des coups de pinceaux furieux, des partitions noircies de notes. C’était un monde changeant, parfois peuplé d’idées douces, parfois peuplé de phrases sans sens, de couleurs sauvages, de notes aléatoires qui enflaient jusqu’à former un univers chaotique dans lequel j’étais emportée et ballotée comme un fétu de paille. Et puis parfois, plus rien. Le vide. Plus de couleurs, plus d’histoires, plus de musique. C’était blanc, vierge. Je ne sentais plus la sensation de son crayon sur la feuille, de son pinceau sur la toile. Plus de paysages. Juste moi, et le silence. J’attendais, parfois longtemps dans ce monde vide et intemporel. Puis, je tendais l’oreille et j’entendais le bruit d’une clé de sol maladroitement dessinée, ou une esquisse d’histoire. Et la rumeur gonflait, de nouveaux paysages se formaient, et un nouveau monde était créé. »

Mathilde, 13 ans

 


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑