Grand Est

Publié le 11 octobre 2021 | par Labo Des Histoires

0

Un musée en prison

Installer un musée éphémère au cœur d’une prison, et en faire la médiation via des ateliers d’écriture créative, c’est le projet (un peu fou) imaginé par le Labo des histoires Grand Est et le Service conservation et valorisation du patrimoine et des musées du Conseil Départemental de la Meuse. Maint fois repoussé à cause de la crise sanitaire, celui-ci a finalement pu se dérouler en septembre dernier, au centre de détention de Saint-Mihiel.

Durant 3 jours, les détenus ont pu découvrir une dizaine d’œuvres authentiques issues de divers musées du Département, parmi lesquelles des sculptures du 18ème siècle (dont une de Paul-Louis Cyfflé, célèbre sculpteur du Roi Stanislas), des esquisses de Jules Bastien-Lepage, ainsi que des statuettes et des faïences à l’effigie de Jeanne d’Arc.

Guidés par le rappeur Lobo El et les médiatrices culturelles Mélina Thomas et Mathilde Jacqueson, 12 jeunes hommes se sont appropriés ces œuvres, leur Histoire et les histoires qu’elles racontent, pour créer des textes poétiques et rythmés.

Dans une ambiance d’entraide et de bienveillance, les détenus ont ainsi joué avec les rimes, développé leur vocabulaire, travaillé leur diction, stimulé leur spontanéité à travers les exercices ludiques proposés par l’intervenant artistique. D’expérimentations en expérimentations, de temps d’écriture individuels à partages oraux et collectifs, des poésies ont vu le jour et se sont développées d’atelier en atelier, parfois même le soir en cellules.

L’histoire de Jeanne d’Arc a particulièrement retenue l’attention des participants. Plusieurs d’entre eux se sont identifiés à cette figure locale qui, dans la fougue de la jeunesse, a tout sacrifié pour son pays qui l’a finalement trahie en l’emprisonnant puis en la conduisant au bûcher. Les œuvres liées à la famille et à l’enfance ont également beaucoup touché les participants, qui s’en sont inspiré pour créer leurs poésies.

Tout au long du projet, les détenus se sont montrés curieux et motivés, et ont été très respectueux envers eux-mêmes, envers les intervenants et envers les œuvres du musée éphémère. Un grand bravo à eux pour les textes qu’ils ont créés, et merci au Service pénitentiaire d’insertion et de probation de la Meuse qui nous a accompagné dans le montage de ce beau projet !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires"J'aime voir mes élèves suivre des ateliers parce que, quand la sonnerie retentit, ils ne se lèvent pas". "Là où na… ,
    • Labo des histoiresRT : [Nuit des bibliothèques] L'autrice Agnès Debacker en invitée à Sailly-lez-Lannoy pour lancer la réécriture du Petit… ,
    • Labo des histoiresRetour sur... à la , ville du (#LaReunion). ,