Grand Est

Publié le 11 février 2019 | par Labo Des Histoires

0

Sur les traces de mon mentor

Depuis le 25 janvier dernier, l’auteur jeunesse Jérémy Semet se rend chaque vendredi au collège Théodore Monod de Villerupt, en Meurthe-et-Moselle. Accompagné de la professeure de français et du professeur d’art plastique, notre intervenant guide les élèves de la classe de 4ème F sur les traces de leur mentor. A un âge où l’appartenance à un groupe est primordiale pour se forger une identité et s’épanouir socialement, les laborantins se questionnent sur ce qu’ils aimeraient devenir, sur les valeurs qu’ils souhaitent porter, sur l’expérience qu’ils souhaitent acquérir, en donnant vie, par écrit et par une création plastique, à leur modèle, leur mentor, leur héro.

Vendredi 8 février, les adolescents se sont prêtés au jeu du récit d’anticipation. Dans un premier temps, Jérémy Semet leur a demandé d’écrire un court texte de présentation (« Quel est votre nom ? Où habitez-vous ? Quels sont vos loisirs ? »), en utilisant le temps du présent. Pour cette première phase d’écriture, l’auteur a prodigué de précieux conseils et a poussé les participants à s’exprimer sincèrement : « Quel métier avez-vous vraiment envie de faire ? Ne tenez pas compte de l’avis de vos camarades, de votre famille, de vos professeurs, ne me dites pas ce que vous devriez faire, mais ce que vous rêvez de faire. Si vous aimez la pétanque, même si c’est ringard, vous avez le droit de rêver d’être joueur de pétanque professionnel ! Ne choisissez pas le foot juste parce que c’est plus stylé. Qui sait, peut-être qu’un jour, la pétanque sera le nouveau sport à la mode, les joueurs seront payés des millions, et tous les sponsors se battront pour eux ! »

Dans un deuxième temps, il s’agissait de réécrire son texte au passé, en commençant par « Avant, j’étais… », et de le continuer en s’imaginant dans le futur. « Comme si vous aviez commencé un journal intime à 13 ans, et que vous décidiez de le continuer 20 ans plus tard ! ». Dans ce second texte, les élèves nous ont parlé de la concrétisation de leurs rêves d’adolescents, de leur évolution, des épreuves traversées, mais aussi des métamorphoses de la société.

A la fin de la séance, les laborantins ont bien compris l’intérêt de l’exercice du jour : se projeter.

Le projet « Sur les traces de mon mentor » continue jusqu’en mars. Un recueil compilant les portraits des différents héros sera édité.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑