Normandie

Publié le 6 novembre 2020 | par Labo Des Histoires

0

Stage Graff & BD

En partenariat avec le festival
Normandiebulles et dans la poursuite des activités proposées dans le cadre du
prolongement du dispositif Eté culturel
et apprenant
, le Labo des histoires Normandie a permis aux jeunes
darnétalais de 13 à 17 ans de s’initier au graff et à la bande dessinée à l’occasion
d’un stage pendant les vacances d’automne.

Les ateliers d’écriture
ont consisté à faire réfléchir les participants sur la perception de leur
quartier en travaillant sur
des mots, des expressions et inventer leurs définitions (langage
commun, langage soutenu, langage simple…). Rassemblés en une sorte de dictionnaire
de nos rues et onomatopées, les productions ont été inspirées du travail de l’intervenant, Johann Charvel et sa graineterie
de mots
.

Johann Charvel est haut-normand, et il habite
la région rouennaise. Touche à tout, il navigue entre spectacle de rue,
conférence gesticulée, roman, nouvelles, photographie, contes… Son
dispositif, La graineterie de mots,
c’est une charrette et un colporteur, un entremetteur qui invite à semer et à
déguster des mots : des rares, des aromatiques, des sauvages, des beaux ou des
étranges. 350 mots, et 350 paquets de graines différents… Prédilection,
Fanfreluche, Réminiscence, Nonobstant, Panacée, Zizanie, Seum ou Boloss,
Escarcelle ou Chimérique, A fortiori ou Casus Belli… Il y en a pour tous les
goûts.

Chaque mot a son sachet de graines. Sur le sachet on découvre la définition
précise, un exemple (souvent humoristique pour donner envie de l’utiliser), et
des conseils de cultures…
A l’intérieur du sachet une dizaine de graines, c’est-à-dire le mot imprimé sur
une dizaine de petits papiers, et un mode d’emploi :

« Prendre
une graine de mots et la semer – c’est-à-dire la déposer – à portée de vue dans
des espaces que vous fréquentez : porte de réfrigérateur, table de chevet, etc.
Répéter régulièrement le mot à voix basse, s’imprégner de son sens, y penser.
Le défi suivant, c’est de prononcer le mot dans une situation adéquate et
pertinente. Si cela réussi, c’est le début de sa croissance, le mot va alors
pousser tranquillement dans votre langage…
« 

Sur la première partie de la semaine de stage,
Johann a récolté les mots et expressions des jeunes participants, ces mots
qu’ils utilisent dans leur quartier mais aussi sur les réseaux sociaux. Après
cette récolte, ils se sont imprégnés de tout ce vocabulaire et ont travaillé avec
le dictionnaire pour passer en langage plus soutenu. Le groupe a planché
également sur les onomatopées pour faire le lien avec la bande dessinée et le graff.

L’approche
de la technique du graff et les productions plastiques ont été assurées par le
graffeur Savati qui a repris les mots créés par les jeunes pour réaliser une fresque géante
qui sera valorisée dans le quartier puis à Normandiebulle en septembre 2021. A
la fin du stage, l’ensemble des travaux ont été mis en commun pour produire le fil
rouge qui les a guidés à la réalisation de la fresque.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires Nous vous proposons ajdh de vous inspirer de cette photo et de nous raconter une routine agréabl… ,
    • Labo des histoires A vos claviers, nous vous proposons d'écrire avec nous. Une photo en guise d'inspiration et vos t… ,
    • Labo des histoires"Imagine que le Petit Prince est revenu !" Encore 11 jours pour participer au concours conversation avec le Petit P… ,
  • Soundcloud