Auvergne-Rhône-Alpes IMG nouvelles

Publié le 7 juin 2017 | par Labo Des Histoires

0

Retour sur les nouvelles fantastiques à Echirolles : l’aboutissement d’une aventure

« Comme tous les vendredis soirs, les jeunes du quartier se rejoignaient au bar de la place Beaumarchais, à Échirolles. » – Seuls…

Ils l’ont fait. Les élèves de 4ème du collège Jean Vilar à la Villeneuve d’Echirolles ont écrit quatre nouvelles fantastiques. Retour sur cette aventure de quatre mois à la Maison des Ecrits.

Un projet de grande envergure, porté par de nombreux partenaires : Les enseignantes et la documentaliste de Jean Vilar, la Maison des Ecrits, Le Labo des histoires Alpes, le réseau des bibliothèques d’Echirolles, Dcap et la MJC Desnos se sont associés pour l’occasion. N’oublions pas l’auteure Laurence Peyrin qui a guidé et conseillé les élèves du premier au dernier mot!

« A midi, la gare de la Part-Dieu grouillait de monde. » – Le Train Fantôme

Au cours de six séances, quatre nouvelles complètes ont vu le jour sous l’œil avisé de Laurence Peyrin, et les adolescents ont vécu presque autant d’aventures que leurs personnages.

En Mai, la bibliothèque Pablo Neruda a favorisé une rencontre entre les jeunes et l’auteure jeunesse Gaïa Guasti autour de son livre « La Voix de la Meute », un récit fantastique moderne en parfaite résonance avec les nouvelles écrites. Arnaud Gimenez de Dcap et Tony Bemba de la MJC Desnos ont accompagné les élèves dans l’enregistrement et l’habillage sonore de leurs nouvelles. Grâce à la plasticienne Katheryne Pichette, ils ont même réalisé les couvertures de leurs nouvelles. Enfin, les nouvelles ont connu leur première audience : le 20 Mai à l’occasion de la manifestation Tempo Libre à Echirolles, le public a eu l’occasion de découvrir les nouvelles lues à haute voix par les partenaires et les bénévoles de Tempo Libre. Un vrai succès !

« Le lycée Gourgange était un établissement de trois étages avec de longs couloirs spacieux blancs, des portes rouge vif et des escaliers lumineux. » – Malédiction au lycée

On se souvient de la première séance, pendant laquelle les élèves, septiques, donnaient vie à leurs personnages en clamant qu’ils n’avaient ni idées de scénario, ni imagination. Laurence Peyrin les encourageait, leur rappelait qu’à la base de toute histoire, il y a un personnage. Tout comme au départ des nouvelles il y a cette première phrase, presque anodine, mais qui nous intrigue et qui nous invite à tourner les pages.

« Un soir en Thaïlande, dans une vieille salle de boxe de la ville de Phuket, un homme s’entraînait. » – Ring

Pour plus de détails, cliquez ici pour lire l’article détaillé publié par la Ville d’Echirolles, agrémenté de témoignages et de photos de l’aventure.

Pour redécouvrir les premiers instants de nos écrivains en herbe en Février dernier, cliquez ici.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 
Back to Top ↑