Nouvelle-Aquitaine

Publié le 26 mars 2019 | par Labo Des Histoires

0

Rencontre avec un auteur bienveillant : Florent Lucéa

Lors des dernières vacances scolaires, le Labo des histoires Nouvelle-Aquitaine a mis en place des stages d’écriture créative gratuits destinés aux jeunes de 8 à 25 ans. L’un d’eux, « Règlement de contes ! », a été animé par un auteur que nous connaissons bien : Florent Lucéa. Un auteur aux multiples facettes qui ne se cantonne pas seulement aux mots, mais également à l’art graphique, puisqu’il combine son statut d’auteur à celui d’artiste-plasticien.

Si nous devions décrire Florent en un seul mot, ce serait « bienveillant ». De par son métier d’AESH, mais également dans ses textes. Il est évident que Florent aime par-dessus tout donner du temps aux autres et surtout, transmettre et faire entendre la voix de ceux qui, justement, ont du mal à se faire entendre. De plus, son investissement auprès des associations Thé O’Bulles et le Collectif FenÊtre Sur Rue ne fait que renforcer cet aspect indéniable de sa personnalité.

Après une licence en lettres modernes et une maitrise en documentation, Florent s’oriente tout naturellement vers le handicap en devenant AESH (Accompagnant d’élèves en situation de Handicap) mais n’abandonne pour autant pas son désir de s’exprimer artistiquement. En dehors des mots qu’il couche sur papier depuis tout petit, Florent Lucéa intègre les beaux-arts de Bordeaux pendant quatre ans. Rien n’arrête Florent dans sa quête d’expression artistique. Selon lui, tous les médiums sont bons à être exploités. Ainsi, il n’hésite pas à peindre sur des matières originales, de pulls et t-shirts en passant par des tasses et coquillages. Son style se définit comme « Ethnique onirique », un mélange inspiré de différents peuples et cultures. Il puise son inspiration dans son quotidien, ses lectures ou encore les expositions dans lesquelles il se rend, mais aussi beaucoup dans la nature. Son aptitude pour la peinture lui permet d’illustrer ses propres oeuvres littéraires et de collaborer avec d’autres auteurs à l’élaboration de leurs couvertures. Ce fut notamment le cas du roman jeunesse Caya et Kaki à l’école, un ouvrage écrit à quatre mains avec Modvareil et illustré par Florent Lucéa lui-même. Florent Lucéa a également illustré le livre d’Antoinette Hontang Allo la Terre, un livre donnant la parole à un jeune enfant atteint d’autisme.

Que ce soit dans l’écriture ou dans la peinture, Florent Lucéa estime que « varier son travail, c’est le meilleur moyen de ne pas tomber dans la routine et de pas tomber dans la facilité de s’enfermer dans des choses que l’on sait faire ». C’est pourquoi il ne se cantonne pas à un style littéraire en particulier, allant au gré de ses envies et inspirations, écrivant tantôt de la poésie avec Poèmes Animalins, des nouvelles avec Nouvelles enivrantes de vanille et rhum, ou encore des romans avec Nous sommes la forêt et Ombreligne.

Dans tous ces textes, Florent Lucéa aime donner la parole à des personnages écorchés, malmenés, laissés de côtés parce qu’ils ne sont pas dans les codes. Par exemple, le roman Caya et Kaki à l’école est un livre sur la différence, sur l’acceptation de l’autre en utilisant les animaux pour expliquer aux enfants que peu importe qui ils rencontrent, il est important de les accepter tels qu’ils sont. Florent aime l’idée d’être le trait d’union entre les jeunes et les adultes, ou d’autres enfants qu’ils ne comprennent pas trop.

Si vous souhaitez vous procurer les ouvrage de Florent Lucéa ou tout simplement en apprendre plus sur son univers, n’hésitez pas à consulter son site web visible ici.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Bonne nouvelle ! On y parle du Labo des histoires et du projet « Le Labo Mobile s’en MEL ». On a hâte de le recevo… ,
    • Labo des histoiresRT : Silence ils créent ! Nous sommes ajdh aux Quartiers d'été à Gonesse avec le cinéma Jacques Prévert et notre interve… ,
    • Labo des histoiresRT : Aujourd'hui, on vous invite à découvrir une citation de Redwane, laborantin au Labo des histoires Grand Est.… ,