Réunion

Publié le 7 juin 2022 | par Labo Des Histoires

0

Rachma, volontaire rêveuse

Rachma a 22 ans, bientôt 23. Elle est diplômée d’une licence en information et communication et elle rêve de voler. En effet, c’est son rêve le plus fou nous confie-t-elle : «j’aimerais voler dans les airs et sentir le vent». C’est donc au-dessus du monde, dans les cieux, qu’elle s’imagine totalement libre de faire ce qui lui plaît et la rend heureuse.

Rachma est persévérante, elle l’avoue humblement, mais elle dit aussi manquer de confiance en elle, alors peut-être que ce service civique sera l’occasion idéale pour elle d’apprendre à se faire confiance et de prendre son envol.

Mais qu’est ce qui a poussé notre oiseau merveilleux à se poser sur la branche du Labo des histoires ? Et bien c’est d’apprendre des activités proposées par la structure et de partager des moments de vie avec ceux qui la fréquentent. De plus, elle est ravie d’aider à partager la philosophie et les connaissances du Labo des histoires et d’en faire la communication.

Il est évident que notre Volontaire ailée a un grand cœur, car quand on lui demande ce qu’est une mission de Volontariat, elle répond que cela lui évoque les mots «partage, convivialité, entraide, apprentissage, découverte, être volontaire et penser aux autres». En effet, elle attache une importance toute particulière à l’action de faire pour les autres.

Que pouvons-nous vous dire de plus sur Rachma ? Et bien, Rachma aime écrire. Elle tient un journal intime où elle écrit sur ses pensées et émotions. «Et si je devais me mettre à écrire, je pense que j’écrirais les choses que j’aime lire » nous confie-t-elle.

Mais alors, qu’aimes-tu lire Rachma ? J’ai été très touchée parle roman Nos Étoiles Contraires de John Green nous répond-elle : «cette histoire m’a fait passer du rire aux larmes, de la colère à la tristesse puis à la joie. C’est ce que j’aime quand je lis un livre, ressentir les émotions, être entraînée dans un autre monde, avoir une échappatoire. Nos étoiles contraires étaient mon échappatoire.»

Enfin, en quelques mots, voici le conseil de notre oiseau de haute voltige pour les jeunes «ce n’est pas grave de ne pas réussir, car réussir c’est subjectif. Ce n’est pas grave d’échouer parce que ça prouve que vous apprenez, ne vous laissez pas définir par des notes. Être intelligent ne veut pas dire être très bon à l’école, il existe plusieurs formes d’intelligence et vous pouvez réussir ce que vous entreprenez avec du travail et de la volonté, vous pouvez y arriver», car comme elle le dit si bien «qui ne tente rien n’a rien» ou pas kapab lé mor san eséyé !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter