Provence-Alpes-Cote d'Azur

Publié le 27 septembre 2017 | par Labo Des Histoires

0

Portrait d’intervenante : Hanna Vernet

     Hanna Vernet est née à Toulon en 1989. Après une licence de Lettres et un master de recherche en littérature, elle termine actuellement une thèse de doctorat sur les liens entre écriture et violences. Parallèlement, Hanna Vernet enseigne la littérature comparée à l’université et travaille sur les droits des femmes et le féminisme en organisant régulièrement des conférences-débats autour de la question.

Elle signe également des chroniques dans diverses revues culturelles et co-anime une émission de radio.
Elle est l’auteure de deux romans publiés chez IS Editions : Les Rêves en noir et blanc (2016) et La Nuit les loups (2017).

Cette passionnée aime sensibiliser les plus jeunes à la littérature, et c’est ce qu’elle fait notamment à travers ses vidéos sur les œuvres majeures de notre patrimoine. Assister aux ateliers d’écriture créative d’Hanna Vernet au sein du Labo des histoires sera donc une chance pour les laborantins qui la rencontreront enfin de l’autre côté de l’écran ! Gageons que ses ateliers seront pour tous l’occasion de partager des rêves d’écriture tout en couleurs !

Hanna, quel livre emporteriez-vous sur une île déserte ?

Les Fleurs du Mal parce que je reste toujours fascinée par la langue de Baudelaire, cette puissance qui traverse le texte et vient se loger droit dans l’âme… Pour moi, il a inventé un nouveau langage.

De quel écrivain célèbre vous sentez-vous la plus proche ?

Michel Houellebecq parce qu’il me fait penser à Baudelaire justement, aussi bien physiquement que dans sa posture d’écrivain un peu maudit malgré lui et maladroit dans ses interactions sociales. Je l’ai découvert sur le tard avec La Carte et le territoire, et c’est l’une des rares lectures durant laquelle je me suis sentie complètement en phase avec ses choix d’écrivain aussi bien au niveau de l’écriture que des thèmes qu’il aborde, la manière qu’il a de se mettre en scène et de ne rien s’épargner.

Quel personnage de roman pourriez-vous être ?

Docteur Jekyll et Mr Hyde le(s) personnage(s) de Stevenson parce que c’est un personnage que j’aurais aimé imaginer. Je trouve qu’il illustre parfaitement cette difficulté qu’on ressent parfois à se saisir pleinement et à n’être qu’un. Esthétiquement je suis totalement fan de l’époque victorienne. En plus, j’aime l’idée que l’on puisse se métamorphoser même si parfois c’est en quelque chose de plus monstrueux. Ce personnage-là assume sa monstruosité. Je trouve que c’est une posture intéressante.

Quel conseil pouvez-vous donner aux écrivains en herbe ?

Restez attentifs à tout ce qui peut vous inspirer au quotidien. Cherchez toujours l’extraordinaire dans l’ordinaire !

Le Labo des histoires PACA.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Un dossier pédagogique clé en main qui permet aux enseignants, éducateurs, animateurs ... d’organiser des ateliers… ,
    • Labo des histoiresDepuis 3 ans, le concours « Patrimoines en Poésie » invite les jeunes franciliens à créer en s’inspirant de lieux… ,
    • Labo des histoiresRT : • Que lisez-vous ce week-end ? 📚• Pour les journées européennes du patrimoine, que dites-vous d'une petite balade a… ,
  • Soundcloud