Hauts-de-France

Publié le 16 décembre 2019 | par Labo Des Histoires

0

Portrait d’intervenant : Thierry Moral

Intervenant au Labo des Histoires, Thierry est conteur, comédien, metteur en scène, auteur et collagiste. Il participe régulièrement à des aventures littéraires, notamment des revues ou ouvrages collectifs.

Dites-moi votre parcours professionnel ?

Ma pratique de comédien amateur me guide vers le cabaret, le théâtre puis la mise en scène, l’improvisation et le conte. Artiste professionnel depuis plus d’une quinzaine d’année, j’ai travaillé avec plusieurs Compagnies : La Manivelle Théâtre, Le Petit Théâtre Utile, la Cie de l’Oiseau Mouche, Les Orchidoclastes, Mariskanord, Cie J’te dis quoi, Les Clowns de l’Espoir, La Belle Histoire, Le Coffre d’Arlequin, Les P’tits Espaces Théâtre… En 2003, je décide de me consacrer essentiellement aux arts du récit. Je me  forge au fur et à mesure de mes pérégrinations, un répertoire de conteur, glanant des histoires par ci par là (voyage de collectage au Nicaragua), en fonction de mes envies, (les corbeaux, le Japon, l’humour,…), des rencontres (les contes Tziganes grâce à la rencontre avec le violoniste Antoine Marhem) ou des commandes (les géants, l’eau, les contes du nord pas de calais…). En 2010, je sors du cadre théâtrale et m’ouvre à d’autres pratiques artistiques : le collage, la linogravure et l’écriture. Le besoin de revenir à l’écrit – tout en poursuivant à travailler l’écriture orale – se fait sentir. Je publie plusieurs ouvrages jeunesse aux Éditions Le Téètras Magic ainsi que plusieurs romans chez différents éditeurs (Kirographaires, Lunatique, Stelllamaris, Atine Nenaud, Is Edition, Lys Bleu, Spinelle, 5 sens) et également d’autres écrits – nouvelle, poèmes – chez différents éditeurs (Lunatique, Le Rosier Grimpant…) Contes, oralité, écriture, travail corporel, objets, marionnettes, manipulation, art plastiques, tout se mélange et se conjugue pour donner une identité artistique singulière.

Listez-moi vos qualités pour exercer votre métier de conteur, comédien, metteur en scène, auteur et collagiste ?

En tant que Conteur/Auteur il faut avoir une capacité de projection d’images mentales, une certaine rigueur et savoir être à l’écoute des autres, une créativité illimitée.

En tant que Comédien est nécessaire une bonne mémoire et une capacité à sortir de soi-même.

En tant que Metteur en scène une implication à construire une pensée.

Et, en tant que Collagiste un lâché-prise est la première qualité à posséder du moins pour la manière dont je pratique.

Que vous apporte ces métiers sur le plan personnel ?

Des rencontres, un partage du public, des échanges humains.

Quels sont les côtés positifs et négatifs de chaque métier ?

Positif : échange vers l’autre, rencontre et l’ouverture d’esprit.

Négatif : lorsque la rencontre n’a pas lieu, le manque d’écoute, l’inadaptation du propos au public.

Pourquoi avez-vous choisi ce métier de polyvalence ?

Cela s’est imposé par séries d’accidents, le fait que les autres prennent les décisions à ma place m’a poussé à devenir polyvalent. Cela implique de bien connaître ses propres limites dans chaque matière.

Travaillez-vous en équipe ou seul ?

Les deux, 70% solo et le reste en équipe. Je travaille avec In Illo TemporeLes P’tits Espaces ThéâtreHempire Scene Logic et l’Astragale pour la scène et avec Le Labo des Histoires, Colères du Présent et l’AR2L, pour l’écriture.

Parlez-nous de deux ou trois spectacles qui vous ont le plus tenu à cœur en tant qu’artiste, conteur et auteur ?

Hamlet raconté aux petits a scellé ma voie en tant qu’artiste, puis Happy end qui parle de violence, de maltraitance. J’ai reçu la reconnaissance régionale, puis nationale avec ces deux projets.

Comment le contexte influe-t-il sur votre travail d’artiste ?

Je pense que le domaine culturel peut évoluer ou modifier le propos avec les différentes rencontres qui apportent une transmission. Du passeur que je suis, les autres transforment la suite. Le contexte humain est très important surtout la capacité d’écoute.

Sur quel(s) projet(s) travaillez-vous actuellement (ou avez-vous travaillé récemment) ?

CRÉATION DE SPECTACLES

Pas de Quartier.

AUTEUR

L’homme de papiers – Théâtre – Éditions Spinelle.

Dernières nouvelles de Montaubout – Nouvelles – 5 sens éditions.

Graine de V – Éditions Lys Bleu.

COMÉDIEN

L’été
des débordés du temps – M.E.S : K.Ronse – Les p’tits espaces théâtre

L’automne
– M.E.S : K.Ronse – Les p’tits espaces théâtre.

Dites-nous une anecdote d’un atelier faite au Labo des Histoires que vous voudriez partager ?

L’épisode en soin palliatif où une dame a réalisé un collage très forts de cinq coups de ciseaux avec une concision et une justesse éloquente. En détention,un jeune migrant a tenu à écrire (malgré la barrière de la langue) et a slamer (comme il pouvait), une histoire courte et très forte qui conte son parcours et son ressenti.

Pour plus
d’informations : http://www.thierrymoral.fr


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Hier j’ai fais mon premier atelier slam à distance. J’ai adoré retravailler avec des jeunes qui ont besoin de l’écr… ,
    • Labo des histoiresRT : "It doesn’t matter how good you think you are as a writer — the first words you put on the page are a first draft.… ,
    • Labo des histoiresRT : Découvrez aujourd'hui une nouvelle citation imaginée par nos laborantins à l'occasion d'un atelier d'écriture réali… ,
  • Soundcloud