Réunion

Publié le 22 novembre 2018 | par Labo Des Histoires

0

Portrait d’intervenant : Teddy Iafare-Gangama

Poète réunionnais, auteur de contes et de pièces de théâtre, traducteur de BD en créole réunionnais, Teddy Iafare-Gangama anime régulièrement des ateliers d’écriture de poésies, de contes et de sirandanes*.

Fonnkezer** et performeur, il parcourt les scènes de la Réunion et d’ailleurs pour donner à entendre ses textes, accompagné de dalons*** musiciens. Titulaire d’une Licence de Créoles et d’un Master de Lettres Modernes, il aime travailler les sonorités de la langue créole, s’amusant à se créer sa propre langue artistique, faite de paraboles et d’images qui tantôt rappellent des souvenirs, tantôt invitent au songe, tantôt pointe du doigt les malaises de la société actuelle.

Connu à La Réunion pour son engagement dans la valorisation de la culture réunionnaise, il intervient souvent pour le compte de structures associatives ou administratives dans l’intention de collecter des récits de vie auprès d’un quartier, d’un corps de métier, d’une famille, etc.  Teddy est également responsable de l’association Lantant Ponso, qui oeuvre pour la sauvegarde du patrimoine de l’île.

Il a publié à ce jour plus d’une dizaine d’ouvrages.

Teddy, un conseil à donner aux écrivains en herbe ?

Ne pas abandonner, raturez mais n’effacez pas ! Raturez encore et encore, recommencez et quand vous pensez que c’est fini, commencez à écrire enfin !

___

* Une sirandane est une forme de devinette en langue créole. Les sirandanes portent sur la vie quotidienne ; naïves, humoristiques, poétiques, elles sont en même temps empreintes de sagesse. Elles constituent un jeu oral, commençant par une formule rituelle – Kosa in soz ? (Quelle est cette chose ?) à laquelle le public répond – Kel soz ? (Quelle chose ?)

** Le fonnkèr est, en créole réunionnais, un état d’âme propre aux Réunionnais, qui laisse transparaître un sentiment profond, un amour, un bonheur, une amertume, une émotion, une pensée. Le terme, qui dérive du français «fond du cœur», désigne aussi les modes d’expression qui permettent d’extérioriser cet état d’âme, en particulier la poésie réunionnaise, à tel point qu’il est devenu synonyme de « poème ». Le fonnkèr peut être dit oralement, écrit ou chanté.

*** dalons : camarades, amis, copains 

Quelques publications :

Les ogres de Barbara, CD du conte musical extrait du livre éponyme, 2018

Kénia, revue Do-Kre-I-s numéro 1, 2017

Aterla, CD de 17 titres, 2016

Isi Anndan, CD 14 titres, Lédision ZAMALAK, 2012

Koudkongn mon kër, fonnkër, revue Kivi n°1, 2009

Zamal Game, 2009, Lédision ZAMALAK, théâtre en créole

Si ou té in frui, 2009, Lédision ZAMALAK, recueil de poèmes en français et en créole

Pti Spirou, Bin koué ou la pou fé ?, 2009, Epsilon Editions, traduction en créole

Tigouya lo ti margouya té i vé alé voir la mèr, 2009, Epsilon Editions, conte bilingue

« Tigouya, lo margouya té i vé alé voir la mèr », a reçu le Prix Littérature de Jeunesse au Salon International du livre insulaire de Ouessant et le Prix Paille-en-queue du Salon du livre de la jeunesse du Port en 2010. Distribué à l’échelle nationale, il a été adapté au théâtre pour le très jeune public par le Théâtre des Alberts.

Lucky Luke, La vil Dalton, 2009, Epsilon Editions, traduction en créole

Écrire le maloya, un discours du ressassement, revue Francofonia n° 53, Les littératures réunionnaises, Université de Bologne, mai 2008.

Lire et écrire en créole, des difficultés rencontrées entre textes poétiques et journalistiques ; l’expérience de Nout Lang, revue numérique Expressions, IUFM de La Réunion, novembre 2007.

Dékolonant pa nou, auto édition, 2006.

 

 


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter