IDF - Ouest

Publié le 14 mai 2020 | par Labo Des Histoires

0

Mon entrée à l’Institut de l’Engagement : témoignage

Je suis Aurore et j’ai passé 8 mois en service civique au Labo des histoires Île-de-France – Ouest. J’ai également eu la chance d’être lauréate de la promo printemps 2020 de l‘l’institut de l’engagement. Dans cet article, j’explique un peu mon parcours, pourquoi j’ai décidé de candidater à l’Institut de l’engagement et ce que cela peut m’apporter pour mon projet d’avenir.

Après mes études dans la communication et l’édition, je souhaitai trouver un emploi rapidement. Mais j’ai été face à pas mal de refus, de candidatures sans réponses, ou d’entretiens finalement négatifs. Après près d’un an au chômage, j’ai décidé de me tourner vers un service civique au sein du Labo des histoires. Mon projet était, grâce à cet engagement, de développer mes compétences, d’en acquérir de nouvelles et de me faire un réseau. En janvier, au bout de 4 mois d’engagement, j’ai pris connaissance de l’Institut de l’Engagement et de leurs missions pour aider les jeunes engagés.

L’Institut de l’engagement qu’est-ce que c’est ?

L’Institut de l’Engagement, association créée en 2012, présidée par Martin Hirsch et dirigée par Claire de Mazancourt depuis sa création, permet à des milliers de jeunes qui se sont engagés dans un volontariat (Service Civique…) ou un bénévolat de valoriser leur engagement et structurer leur projet d’avenir. Il propose à 700 d’entre eux (les « lauréats de l’Institut »), repérés pour leur potentiel et la qualité de leur engagement, un accompagnement individualisé qui leur permet de franchir les barrières scolaires, culturelles, sociales, financières…, pour réaliser leur projet d’avenir. Il leur donne les clés pour s’engager et agir face aux grands enjeux du monde qui les entoure.  L’Institut aide les jeunes engagés dans leur projet d’avenir : intégrer une formation, retrouver un emploi ou créer son entreprise.

Le dossier

Sur les conseils de ma tutrice de service civique, Amélie, et d’un partenaire de l’association, j’ai constitué un dossier complet comportant trois parties : celle du futur lauréat (donc moi), celle du tuteur du service civique, et celle du témoin, qui appuie l’engagement du lauréat. A l’intérieur, j’y ai expliqué mon parcours, mon engagement au sein du service civique et pour finir, j’ai défini mon projet. Mon projet était clair pour moi : je souhaitai avoir toutes les clés pour retrouver un emploi dans le domaine qui m’intéresse, c’est à dire dans la communication.

Une période d’un mois d’attente a débuté après le dépôt du dossier. Puis le mail salvateur, je suis retenue pour les oraux : j’ai deux semaines pour préparer mon entretien devant 6 personnes et mettre en avant mon souhait d’intégrer l’Institut, pour avoir leur appui et leurs conseils. Avec Amélie, j’ai donc préparé une petite présentation mettant en avant mon engagement, mes points forts et ce que l’Institut de l’engagement pourrait m’apporter dans mon projet.

L’entretien

Mon entretien a duré près d’1h15 contre 45 minutes pour un entretien en temps normal. Cet échange m’a permis d’avoir l’avis de professionnels sur mon parcours, mes compétences, expériences et mon CV. En ayant juste échangé avec les professionnels et n’ayant pour le moment aucune assurance d’être lauréate de l’Institut, j’ai pu repartir avec un contact d’une RH pour discuter de mon CV. Elle m’a permis une semaine plus tard de refaire entièrement mon CV, en sélectionnant les informations les plus pertinentes, de les placer de manière impactante et de mettre en avant mes expériences.

La concrétisation

Quelques semaines plus tard, un second mail arrive : je suis lauréate ! Près de 4500 dossiers déposés, 1150 candidats reçus en entretiens et je suis retenue parmi 457 lauréats. Cela me motive à retrouver un emploi, en y allant étape par étape. La discussion avec la RH m’a permis d’obtenir quelques contacts afin de débuter une enquête métier. Cette enquête auprès de professionnels du milieu que je souhaite intégrer va me permettre de mieux cerner le métier en lui-même, les compétences que cela demande, les savoir-être et savoir-faire, mais également de me constituer un réseau et d’avoir connaissance de manière indirecte des potentielles offres sur le marché de l’emploi.

La réalisation de mon projet

Je suis au tout début de la réalisation de mon projet : j’ai réalisé deux enquêtes métiers et je ne compte pas m’arrêter là. J’ai pris contact avec mon chargé d’accompagnement (sorte de tuteur à l’Institut de l’engagement), pour lui faire part de mon projet, de ce que je compte mettre en place pour y arriver. Je souhaite également pouvoir profiter de l’appui d’un parrainage au sein de l’Institut : de nombreuses entreprises partenaires sont mécènes de l’Institut et parrainent chaque année, des lauréats afin de discuter avec eux de leur projet et les aider à leur réalisation. Mon parrain ou ma marraine sera pour moi un second appui pour la réalisation de mon projet, avec des conseils, des contacts, qui me permettront de tout mettre en œuvre pour trouver mon bonheur professionnellement. 

L’un des gros plus de l’Instruit sont les Universités de l’engagement. Plus simplement, je définirai cela comme des camps d’été, où tous les lauréats se rencontrent l’espace d’une semaine, autour de conférences, d’ateliers et d’échanges autour de leurs projets. Cette année, confinement oblige, notre promotion de printemps – 2020 a pu assister à l’Université virtuelle proposée pour la promotion nous précédant. Nous avions plusieurs conférences et plusieurs ateliers au choix, réparties sur 3 jours : bien entendu, nous pouvions choisir ce qui nous intéressaient et ce qui entrait le plus en adéquation avec notre projet. J’ai donc pu assister entre autres, à un atelier sur la recherche d’emploi. Un professionnel ayant travaillé 40 ans dans le recrutement a donc pu nous donner les clés pour une bonne recherche d’emploi, les éléments impactant à mettre sur le CV, comment se comporter en entretien, les relances…

Je pense que l’Institut de l’engagement va m’ouvrir des portes sur l’univers professionnel qui pour le moment, m’étaient fermées pour diverses raisons. Cela va me permettre des rencontres tant professionnelles que personnelles, de me créer un réseau, de découvrir divers métiers et de mieux cerne le milieu dans lequel je souhaite évoluer plus tard.

L’Institut propose deux phases de candidatures : une en janvier-février pour intégrer la promotion de printemps, puis une en juin-juillet pour intégrer la promotion d’automne. N’hésitez pas à vous rendre sur le site de l’Institut de l’engagement pour plus d’informations concrètes et peut-être candidater !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Atelier BD «GIONO» à ciel ouvert au lycée Jean Aicard d'Hyères !👍 Avec les conseils avisés de et le magnifiq… ,
    • Labo des histoiresRT : 👋 Après 9 ans au Labo des histoires, dont 6 comme DG, j’ai quitté l’association hier & passé le relai à Thibault L… ,
    • Labo des histoiresRT : C’est aujourd’hui ! est de sortie en librairie et en ligne. Et pour l'occasion, nous a mis à… ,
  • Soundcloud