Réunion

Publié le 8 novembre 2020 | par Labo Des Histoires

0

Ma langue

Le 2 novembre 2020, les jeunes du Lycée agricole de Saint-Joseph et du Lycée Pierre Poivre de Saint-Joseph, ont présenté leurs productions issues des ateliers menés par le Labo des histoires Réunion avec Alex Sorrès, à l’occasion de la journée d’échanges autour de la pratique des langues créoles dans le cadre du Festival La Bèl Parol organisé par la compagnie Karanbolaz.

Les lycéens ont pu échanger avec des intervenants réunionnais et originaires des Caraïbes : Sergio Grondin, directeur artistique de Karanbolaz, Sharl Sintomer de l’Association Mouvman Lantant Koudmin, Teddy Iafare-Gangama, auteur et poète réunionnais, Chantal Loïal, danseuse et chorégraphe d’origine guadeloupéenne et Jean Erian Samson, poète et éditeur d’origine haïtienne, sur leur(s) pratique(s) de la langue créole, son évolution et son usage au quotidien.

Echanges avec les intervenants.

Selon le programme Sorosoro, qui mène un programme de documentation sur les langues menacées, les langues créoles à base française comptait plus de 16 millions de locuteurs natifs en 2015. 

Les élèves de l’option théâtre du Lycée Pierre Poivre, ont présenté une mise en scène mêlant oralité, musique et chant. Sur un fond musical, ils ont énoncé en binôme, des phrases sur le thème de la parole en langues française et créole.

« La parole c’est nous même, elle ne peut pas être manipulée. / La parol sé nou mém, li gagne pa ét manipulé.
Ma parole, c’est mon expression qui vient vers toi. / Mon parol, sé mon expression qui vien ver ou.
Notre parole c’est nous, nous sommes notre parole. / Nout parol sé nou, nou lé not parol. »

Au cours des ateliers d’écriture, les élèves du Lycée agricole, ont écrit leurs ressentis sur l’usage de leur langue. A partir d’une base instrumentale, notre intervenant a enregistré leurs voix et a réalisé un audio que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Cet audio a entièrement été réalisé par les soins de Alex Sorrès.

Un beau moment d’émotion pour tous, durant lequel les jeunes ont pu témoigner de leur fierté, leurs doutes et visions. Tandis que pour certains, la langue française peut être une contrainte dans leur quotidien et source d’exclusion, pour d’autres, l’exclusion est réelle lorsque la langue créole n’est pas pratiquée.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires Nous vous proposons ajdh de vous inspirer de cette photo et de nous raconter une routine agréabl… ,
    • Labo des histoires A vos claviers, nous vous proposons d'écrire avec nous. Une photo en guise d'inspiration et vos t… ,
    • Labo des histoires"Imagine que le Petit Prince est revenu !" Encore 11 jours pour participer au concours conversation avec le Petit P… ,
  • Soundcloud