Grand Est

Publié le 23 août 2021 | par Labo Des Histoires

0

Les jouets s’animent à Sampigny

« Lorsqu’on raconte une histoire, que ce soit par écrit, à l’oral ou au théâtre, on peut faire ce qu’on veut : les animaux peuvent parler, on peut voyager dans le temps, et on peut donner vie à des objets. C’est justement ce que l’on va faire ensemble! » Cette phrase, prononcée par l’auteur, scénariste et dramaturge Benoît Fourchard, résume parfaitement l’atelier Histoires de jouets qu’il a animé au musée Raymond Poincaré de Sampigny, le vendredi 20 août dernier, auprès de huit jeunes filles et d’un jeune garçon.

L’après-midi débute par une visite de l’ancienne résidence d’été de Raymond Poincaré, président de la République Française de 1913 à 1920, transformée en orphelinat après la mort de son épouse Henriette, et devenue par la suite un musée. Dans l’exposition Les Enfants du Clos actuellement en place, les écrivains en herbe découvrent l’histoire de ce lieu et des orphelins qui y ont vécu. Pour expliquer et illustrer leur quotidien, des lettres, des photos, des extraits de registre, des vêtements sont exposés, ainsi que de nombreux jouets anciens. Benoît Fourchard dit aux jeunes participants d’être bien attentifs à ces objets, car ils leur serviront pour la suite de l’atelier !

Les enfants découvrent l’exposition
Les enfants découvrent l’exposition
Les orphelins accueillis au Clos rédigeaient et illustraient des journaux
Un jeu de société ayant appartenu aux orphelins

Pour s’exercer à raconter et à construire des histoires, l’auteur demande aux enfants de tirer au sort des papiers sur lesquels sont inscrits des noms de personnages, de lieux, des verbes d’action… Après avoir reçu quelques conseils, les laborantins se lancent, imaginent et écrivent de courts textes mettant en scène un écureuil acrobate, une chanteuse victime d’un cambriolage, une mamie qui aime tant les noisettes qu’elle n’hésite pas à grimper sur les plus hauts arbres pour en trouver… Chacun partage son histoire et Benoît Fourchard fait des retours bienveillants, leur permettant de s’améliorer.

C’est maintenant à partir d’objets repérés dans l’exposition que les enfants doivent imaginer une histoire. Benoît Fourchard les invite à choisir un objet de l’exposition – presque tous choisissent un jouet – et à le personnifier pour raconter son histoire à la première personne. Pour les aider, l’auteur leur rappelle les différentes étapes du schéma narratif, et leur pose des questions pour alimenter leur réflexion : « A qui appartient ton objet? Ou vit-il? Quel est son quotidien? Quel évènement va, un jour, perturber ce quotidien? »

Très vite, sous les plumes des enfants naissent de très belles histoires, comme celle des petits chevaux libérés de leur tiroir par le chat de la famille, qui décident d’en profiter pour explorer la maison et le village entier ; celle de la petite voiture qui part à la recherche du garagiste magicien pour devenir aussi grande et brillante que la voiture de ses propriétaire ; ou encore celle d’un cochon en plastique dont le rêve est d’être cuisiné comme un vrai cochon… Pixar devrait être attentif, les scénaristes du futur film Toy Story sont peut-être à Sampigny !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires"J'aime voir mes élèves suivre des ateliers parce que, quand la sonnerie retentit, ils ne se lèvent pas". "Là où na… ,
    • Labo des histoiresRT : [Nuit des bibliothèques] L'autrice Agnès Debacker en invitée à Sailly-lez-Lannoy pour lancer la réécriture du Petit… ,
    • Labo des histoiresRetour sur... à la , ville du (#LaReunion). ,