Nouvelle-Aquitaine

Publié le 23 novembre 2020 | par Labo Des Histoires

0

Le pays de La merveilleuse botte

De Septembre à Novembre 2020, un groupe d’une petite dizaine d’enfants de 5 à 10 ans ont pu bénéficier d’ateliers en collaboration avec Gilles Dusouchet et l’association Passerelle, dans les locaux de l’ancienne cure de Monségur. L’association Passerelle accueille enfants et familles et offre de l’animation, de l’aide à la parentalité, aux devoirs et autres rendez-vous culturels.

L’objectif de ces séances était pour les enfants d’imaginer un pays, et tous ses attributs, tels que le nom, le drapeau, les lois, le tout reflétant le mieux possible leurs attentes en temps que citoyens. Le résultat de ces séances prendra la forme d’un montage vidéo diffusable sur les réseaux sociaux qui sera diffusé mi-décembre.

Les enfants ont donc inventé le pays nommé « La merveilleuse botte », une république des licornes dont la devise est « Liberté, protéger la nature et manger ». Le territoire a été formé il y a longtemps de cela par un astéroïde de 4000 km2. La langue parlée dans ce pays est le doux chinois burger, et les sports nationaux y sont le tir à l’arc, la construction de ponts en carton et le ramassage de fleurs.

Ce pays célèbre aussi ses propres fêtes nationales, telles qu’une fête ou les parents n’ont pas le droit de fâcher les enfants, et une autre où tout le monde se déguise en ninja et danse devant un grand feu.

Comme son nom l’indique, le pays est en forme de botte, et on y trouve des éléments merveilleux et surréalistes ; la capitale s’appelle Carton City ! Le dessin a été un véritable outil pour faciliter l’expression des enfants.

Ce projet avait comme particularité que le public était très hétérogène, et également qu’il a dû s’adapter aux restrictions dûes à la Covid (distanciation sociale, et port du masques pour les dernières séances).

Les écrits individuels des enfants reproduisaient fortement les stéréotypes de genre ; les petites filles favorisaient les fleurs et les licornes, et les garçons préféraient les ponts. Cependant, une collaboration et des échanges bienveillants entre les enfants leur a permis d’arriver à un compromis plus mixte.

L’objectif de mise en commun des écrits basiques et très différents les uns des autres a été atteint grâce à la spontanéité des enfants, et la grande aide des intervenants, qui ont ensemble crée un Univers merveilleux où tout est possible.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresCe samedi à 15h, rencontre avec Laura Calu, c'est en visio et c'est gratuit ! Inscriptions : ,
    • Labo des histoiresRT : Envie de rendre réel l'imaginaire ? Venez assister le 10 février prochain de 14h00 à 15h30 à l'atelier d'Angela Po… ,
    • Labo des histoiresRT : En direct ce matin on rencontre les lauréats du concours "Cher Demain" ! 🤖 Organisé par Shkolnaya Liga et… ,