Le Labovore

Le Labo des histoires investit l’univers des médias et lance Le Labovore, son journal entièrement réalisé par et pour des adolescents. Le Labovore, c’est le journal des jeunes par les jeunes !

84 % des jeunes de 12 à 17 ans ont accès à Internet, 71 % d’entre eux s’y connectent tous les jours et 52 % participent à des réseaux sociaux ! Aujourd’hui, les collégiens et les lycéens sont tous des journalistes en puissance, reste à les accompagner dans leur rapport à l’information. Une mission pour le Labo des histoires !

Fiction ou actualité, le Labo des histoires reste fidèle à sa vocation première : donner la plume et la parole aux jeunes ainsi que rompre avec les notions d’échec et de contrainte.

Conformément aux objectifs d’Éducation nationale et du CLEMI (le Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information à l’origine, notamment, de La Semaine de la presse et des médias dans l’école®), le Labovore vise à familiariser les élèves avec une pratique citoyenne des médias.

Écrire pour un journal, c’est améliorer ses techniques d’écriture, mais écrire pour un journal, c’est surtout écrire pour être lu, développer son sens critique tout en respectant les autres, travailler en équipe, mieux appréhender le monde qui nous entoure. Pour ces jeunes de 9 à 15 ans, il s’agit de pénétrer au cœur d’un métier passionnant tout en s’investissant dans un projet qui leur tient à cœur, d’être responsabilisés, d’échanger.

Le fonctionnement du Labovore est simple. Chaque numéro est pris en charge par un rédacteur en chef professionnel et produit par une rédaction de jeunes. Le journal est réalisé en plusieurs séances d’une heure et demi chacune échelonnées sur plusieurs mois (entre 3 et 6 mois). Chaque atelier est encadré par un rédacteur en chef chevronné. Une rédaction est constituée des jeunes participants, répartis dans des différents pôles : rédaction, correction, mise en page, illustration…

Culture, société, sport : Le Labovore s’adresse aux jeunes pour mieux leur donner la parole. Chroniques, reportages, portraits, textes de fiction : Le Labovore, comme le Labo des histoires, prévoit de s’écrire sur tous les modes et sur tous les tons.

Le premier numéro du Labovore a été coordonné par Thierry Keller, rédacteur en chef du magazine Usbek & Rica.

Les trois numéros suivants ont été réalisés dans le cadre de l’aménagement des rythmes éducatifs (ARE) à l’école primaire Turenne et coordonnés par Philippe Duley, ancien rédacteur en chef du Parisien.

Un nouveau numéro est à paraître et a également été réalisé dans le cadre de l’aménagement des rythmes éducatifs (ARE) dans deux écoles primaires à Palaiseau (91).

 

Pour lire les différents numéros du Labovore :

 

 

Vous êtes journaliste et vous souhaitez encadrer un futur numéro du Labovore ? Contactez-nous par mail à l’adresse contact@labodeshistoires.com.


3 Responses to Le Labovore

  1. Julien says:

    Bonjour/Bonsoir

    J’ai découvert l’existence de votre association aujourd’hui même, au salon du livre, lors du « K.O des mots » et je me suis donc, en rentrant chez moi, empressé de me renseigner sur vous. Ce que vous faites semble vraiment intéressant et pertinent!

    L’idée d’un webzine dédié aux adolescents est excellente. Cependant, pourquoi ne pas élargir le projet? Ou du moins, en faire un autre, similaire, mais destiné à des jeunes de 17 à 21 ans? En effet et je parle d’une expérience personnelle, les supports publiant de jeunes auteurs amateurs sont rares. Ils existent bien entendu (je pense par exemple au webzine Cohues qui, avec les moyens du bord, fait un excellent travail), mais ils ne sont pas assez nombreux. Or, internet est de plus en plus un endroit d’expression pour nous, passionnés de littérature et d’écriture. Beaucoup d’auteurs extraordinaires exposent leurs écrits sur des blogs ou des sites. Mais ces derniers n’offrent pas une grande diffusion, ni même la possibilité de progresser. Certes, il est possible d’y déposer des commentaires. Mais il manque l’encadrement; les conseils d’auteurs confirmés et même, les relations avec d’éventuelles maisons d’éditions. Le dynamisme de votre association pourrait combler ces manques et permettre de donner une chance à tous ces talents qui se bousculent sur la toile et qui n’attendent qu’une opportunité de s’exprimer à plus large envergure!

    Aussi, je suis persuadé que la mise en œuvre d’un webzine régulier ou, qui sait, d’une revue papier (?) sur le modèle du labovore mais qui toucherait des auteurs plus vieux (ou alors qui toucherait toute une tranche d’âge, de 13 à 21 ans et non plus uniquement de 13 à 17 ans, si j’ai bien compris le concept du labavore) serait un succès et une grande innovation dans le milieu de la littérature et de l’édition française!

    Je vous remercie en tout cas de m’avoir lu et je m’excuse si, bien entendu, un tel projet est déjà en route! Je vous souhaites quoiqu’il arrive énormément de courage et espère que votre association parviendra à s’étendre puisque vos objectifs sont extrêmement positifs!

    • LBH says:

      Bonjour Julien et merci pour votre long message qui conforte tout ce que nous faisons au Labo.

      C’est le premier Labovore que nous faisons avec un collège, il nous faut un peu de temps pour voir ce que nous allons en faire.

      Pour l’instant, nous espérons en faire un tirage papier parce que les jeunes qui y ont participé seront fiers de le garder par la suite (et nous aussi !).

      C’est encore trop tôt pour le dire mais au fur et à mesure des Labovore qui se créeront, nous aimerions en faire un webzine qui accueillera les jeunes qui ont déjà participé (et qui auront goûté au plaisir d’écrire) et ceux qui souhaitent y participer (quelque soit l’âge qu’ils auront).

      Vous avez donc raison sur tous les points et nous espérons que vous continuerez à suivre les écrits des jeunes.

      Bien à vous et à bientôt au Labo des histoires.

      L’équipe

      P.S : Pour ne rien vous cacher, nous avons encore plein de projets un peu secrets qui reprend peu ou prou ce dont vous parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Atelier BD «GIONO» à ciel ouvert au lycée Jean Aicard d'Hyères !👍 Avec les conseils avisés de et le magnifiq… ,
    • Labo des histoiresRT : 👋 Après 9 ans au Labo des histoires, dont 6 comme DG, j’ai quitté l’association hier & passé le relai à Thibault L… ,
    • Labo des histoiresRT : C’est aujourd’hui ! est de sortie en librairie et en ligne. Et pour l'occasion, nous a mis à… ,
  • Soundcloud