IDF - Ouest

Publié le 5 novembre 2018 | par Labo Des Histoires

0

Le Labo des histoires s’invite dans les hôpitaux de l’AP-HP

Depuis 2015, le Labo des histoires intervient dans divers hôpitaux en Île-De-France, dans le cadre du « Projet Culture à l’Hôpital » porté par la Direction des patients, des usagers et des associations (DPUA) au sein de l’AP-HP. L’antenne Ouest francilienne travaille depuis trois ans avec l’hôpital Raymond Poincaré à Garches dans le service de nutrition et au sein de l’EREA, et avec l’hôpital Louis Mourier, au sein de l’unité de pédopsychiatrie de jour.

Petit focus sur le dernier cycle d’ateliers dans cet hôpital : Anouck Cape, intervenante régulière au Labo des histoires depuis 2015, a accepté une nouvelle fois d’encadrer un cycle de 4 ateliers avec des jeunes adolescents du service.  Auteure d’ouvrages, docteur en littérature, psychothérapeute, Anouck s’occupera durant 4 séances d’1h30 d’animer un atelier d’écriture créative à l’Hôpital Louis Mourier dans le service de pédopsychiatrie.

Moi, Nolwenn Marty, volontaire en service civique au Labo des histoires, je vais l’accompagner durant toutes les séances.

 

 

 

 

 

 

Nous arrivons donc à l’Astrolab, un petit bâtiment fermé au public et dédié au service pédopsychiatrie, où nous allons organiser les ateliers et y rencontrer les nouveaux laborantins et laborantines. Nous prenons place dans la salle de réunion, les jeunes arrivent, s’installent. Ils sont silencieux, un peu sur la réserve, ne savent pas à quoi s’attendre sans doute. On se présente tour à tour, la plupart aime la littérature, et pratique l’écriture dans leur temps libre. C’est encourageant pour la suite des ateliers !

Anouck leur propose un premier jeu d’écriture : la création d’un personnage, puis imaginer une rencontre pour ce personnage. Avec quelqu’un, quelque chose… Même si Anouck propose un axe d’écriture, les participants sont absolument libres d’écrire tant et ce qu’ils veulent, le thème est davantage donné pour les guider que pour les brider.

Chacun, chacune s’empare alors d’une feuille et d’un stylo et se met à écrire. Je choisis moi aussi de jouer le jeu, afin de ne pas rester spectatrice de l’atelier, et pour que les jeunes soient davantage en confiance. Le silence se fait tandis qu’ils grattent leur feuille, concentrés. Aucun ni aucune ne refuse d’écrire, tout le monde semble enjoué et intéressé par l’atelier. En fin de séance, on échange nos textes, Anouck encourage les jeunes à les lire à voix haute, sans insister devant un refus. Les textes sont prometteurs, chaque jeune a développé un univers original et, on le devine bien, personnel.

Au fur et à mesure des ateliers, les jeunes paraissent de plus en plus détendus, heureux de venir à cet atelier. Les textes s’enrichissent au fil des propositions d’Anouck : inclure comme objet une montre à gousset, la phrase « on m’aurait comme qui dirait, joué un sale tour », ou bien « je vous regarde ». J’ai beaucoup de plaisir à écouter leurs textes, les voir écrire, ainsi qu’échanger mon texte avec eux. J’apprécie également travailler aux côtés d’Anouck, qui sait se montrer patiente, attentive et à l’écoute des jeunes, les encourageant toujours à écrire, s’exprimer, et surtout à avoir confiance en ce qu’ils ont envie de raconter.

Dans ces ateliers, la grammaire, conjugaison et orthographe ne sont pas les préoccupations premières, et c’est bien ce qui fait toute la richesse et l’intérêt pour les participants. C’est un moment qui ne se veut pas scolaire, mais au contraire libérateur.

Ces heures passées ensemble ont porté leurs fruits, et de belles histoires sont nées autour du thème, notamment la rencontre entre une jeune fille et la mer, la rencontre avec un côté sombre de soi-même, ou encore la rencontre avec l’infini…

Je retiendrai de cette expérience des textes très différents, riches, sincères, qui reflètent beaucoup de sensibilité. J’aurai, moi aussi, connu de vraies rencontres et remercie Anouck pour son accueil chaleureux et sa bienveillance.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑