Nouvelle-Aquitaine

Publié le 29 avril 2019 | par Labo Des Histoires

0

L’art au cœur des vacances scolaires

Du 15 avril au 18 avril, le Labo des histoires Nouvelle-Aquitaine a accueilli pour la première fois et avec enthousiasme l’autrice bordelaise Anne Samuel, qui nous as régalés par sa pédagogie, sa bonne humeur, et sa connaissance des arts ; puisque cette première semaine de stages d’écriture créative était dédiée à l’art.  

En effet, accompagnés de l’autrice et passionnée d’histoire Anne Samuel, deux groupes de jeunes ont eu l’occasion de travailler à partir d’œuvres d’art. Dans un premier temps, les laborantins ont pu découvrir et s’inspirer des œuvres du peintre naturaliste Emile Friant pour écrire leur propre histoire. Puis, les jeunes de l’EPIDE (Etablissement pour l’insertion dans l’emploi) se sont basés sur les travaux de l’artiste bordelais Gérard Trignac.

À partir de plusieurs peintures d’Emile Friant, sélectionnées avec soin par Anne Samuel, les laborantins se sont amusés à imaginer une histoire à travers ces tableaux. De prime abord, quel titre nous inspire cette œuvre ? D’où viennent les personnages, que se racontent-ils ? Que s’est-il passé avant ? Que se passera-t-il ensuite ? Un réel exercice d’écriture créative, faisant appel à l’imagination de chacun.

Les jeunes de l’EPIDE de leur côté, se sont vus imaginer des villes, tout comme Italo Calvino dans Les villes invisibles, en s’inspirant des gravures de Gérard Trignac. Une ville de cauchemar ou une ville de rêve, que pourrait-il bien y avoir dans une ville imaginée de toute pièce ? Tantôt une ville de rêve sous-marine telle l’Atlandide, ou une ville de cauchemar dans les profondeurs de l’océan menacée par de féroces créatures aquatiques. Ou encore une ville vidée de toute vie, mais guettée par d’inquiétants murmures où que l’on aille.

Pour les deux groupes, la semaine de stage d’écriture créative s’est achevée sur un atelier plus singulier mais tout aussi créatif : la création manuelle. Toujours en s’inspirant d’œuvres d’art ou de mouvements, laborantins et jeunes de l’EPIDE ont dû se salir les mains pour confectionner leur propre œuvre.

Merci à tous les participants, ainsi qu’à Anne Samuel, pour leur passion et leur créativité lors des ateliers. N’hésitez pas à consulter régulièrement notre page Facebook sur
laquelle nous annonçons les prochains ateliers du Labo des histoires de Nouvelle Aquitaine.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Miss Charity, c’est l’hommage rendu par Marie-Aude Murail à l’ère victorienne et aux créatrices passi… ,
    • Labo des histoiresRT : On se retrouve aujourd'hui pour un nouveau ! Aujourd'hui on vous fait découvrir un roman publié aux é… ,
    • Labo des histoiresRT : Some countries from which the "What You Need to Know About Me" anthology has received entries: ,… ,