IDF-Est

Publié le 11 octobre 2018 | par Labo Des Histoires

0

Lancement de « Labolangues » au collège Robespierre d’Epinay-sur-Seine

Anna Mezey est d’origine hongroise et suédoise, et elle vit en France depuis plusieurs années. Stéphanie Vivier, elle, a travaillé sur les langues inventées, ou « glossolalies ». Ensemble, elles vont mener pendant toute l’année scolaire un atelier sur la thématique des langues, réelles ou inventées : « Labolangues », au collège Robespierre d’Epinay-sur-Seine* .

Ce jeudi 11 octobre, c’est la première séance avec la classe de 4e.

Anna et Stéphanie commencent par présenter leur travail : Anna fait défiler des photos d’installations qu’elle a faites à Paris, des haïkus écrits en suédois sur des affichettes collées dans l’espace public, qui ont parfois suscité des réponses d’inconnu(e)s, sous forme d’inscriptions au pochoir par exemple. Quand Anna lit à haute voix ses poèmes, les réactions sont variées : pour certains, le suédois ressemble à de l’espagnol, pour d’autres, à de l’allemand… des problématiques au cœur de l’atelier que vont mener les deux intervenantes cette année ! Stéphanie, elle, leur fait écouter des pièces sonores qu’elle a créées, où, grâce à son enregistreur, une boucle se constitue, qui transforme quelques syllabes en un véritable chant. Elle fait ensuite lister aux élèves des sons, les plus variés possibles : « Le cri du perroquet ! », propose l’un d’eux, bientôt suivi par d’autres : « un signal d’alarme, un canard, l’alarme d’un réveil, le tic-tac de l’horloge, un cri, quelqu’un qui tousse, un moteur de voiture, le bruit de talons qui claquent… ».

Place ensuite à l’écriture : une fois les tables rassemblées et les cahiers achetés pour l’année distribués, Anna et Stéphanie proposent aux élèves de compléter la phrase suivante : « La langue est…. », avec trois propositions différentes. Les premières propositions fusent : « la langue est difficile », «  la langue a un goût amer », « la langue est mystérieuse », « la langue est source d’embrouilles », « la langue est facile et naturelle »…

Chacun choisit ensuite une de ses phrases, pour construire la première œuvre collective du groupe, sous forme de poème.

Prochain atelier, le jeudi 18 octobre, puis régulièrement pendant l’année. En plus des ateliers, les élèves auront l’occasion de faire plusieurs sorties, occasions de rencontre avec des auteurs, comédiens et metteurs en scène.

 

* Projet mené par le Labo des histoires Île-de-France Est grâce au soutien du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis (programme « La culture et l’art au collège »)

 


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑