Lorraine DSCN4245

Publié le 18 avril 2017 | par Labo Des Histoires

0

La vraie vie des objets avec Nicolas Turon

C’est à la médiathèque Jean Macé de Metz Borny que l’artiste multifacettes Nicolas Turon a posé ses valises, les 11, 12 et 13 avril dernier. Au programme de ce stage d’écriture : jouer avec les mots, faire marcher son imagination et donner vie à un objet de son quotidien qui appartient à la mémoire familiale.

Pour ce faire, Nicolas a attribué à 7 jeunes filles et 3 jeunes garçons, un super-pouvoir particulier : celui de l’œil magique. L’œil magique permet d’être curieux, de voir ce que les autres ne voient pas, et d’être original. Leur première mission de super-héros consistait à observer la pièce dans laquelle ils se trouvaient, et de détecter des détails insolites : la tache de peinture en forme de feuille sur le mur, par exemple. Leur deuxième mission consistait à laisser libre cours à son imagination, tout simplement. Quelle peut bien être l’histoire de cette tache de peinture ? Qui l’a mise là ? Quand ? Pourquoi ressemble-t-elle tant à une feuille ? C’est ainsi qu’est née l’histoire de Pablo, ouvrier du bâtiment, qui, suffocant à cause de la chaleur et de l’odeur de peinture, décida d’ouvrir la fenêtre. C’est alors qu’une brise de printemps secoua les feuilles de l’arbre, à l’entrée de la médiathèque. L’une d’elle se détacha, vola à travers la fenêtre et finit sa course sur le mur, dans la peinture fraiche. Au lieu de retirer la feuille, Pablo décida de la couvrir d’une nouvelle couche de peinture, pour la sceller là, comme une signature.

Puis c’est au tour du tube de colle d’être « scanné » par les yeux magiques de nos supers laborantins. Est-ce un simple tube de colle ? S’il pouvait parler, que dirait-il ? Encore une fois, les jeunes auteurs en herbe s’arment de leur crayon et font appel à leur imaginaire :

« Je suis un tube de colle, je me prénomme Ouyou. Je suis plutôt coquette : j’aime les couleurs flashy comme le jaune et le vert qui sont sur mon t-shirt. J’ai une belle jupe plissée blanche, qui tournée, comme celle des joueuses de tennis. J’ai aussi un chapeau blanc pour me protéger du soleil. Mais des fois, des méchantes personnes me volent mon chapeau et font tourner ma jupe. Alors je m’énerve et je grandis, je grandis ! Et puis je transpire aussi, et mon front commence à coller. Quand on finit par me laisser tranquille, je reprends ma taille normale, je remets mon chapeau, et je vais mieux. »

Le lendemain, chaque laborantin revenait armé de son oeil magique, mais surtout d’un objet personnel appartenant à la mémoire familiale. Durant les 2 dernières après-midi du stage, ces objets se sont éveillés et ont confiés leurs histoires. Elles seront présentées au public à l’automne prochain, lors d’animations culturelles proposées par la médiathèque. Leurs objets fétiches seront exposés, et leurs histoires seront diffusées via des casques audio reliés à des lecteurs MP3.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 
Back to Top ↑
  • Ateliers d’écriture gratuits

    Le Labo des histoires propose des ateliers d’écriture créative GRATUITS, ouverts aux jeunes de moins de 25 ans.

    Retrouvez le calendrier de chaque antenne dans les rubriques « Ateliers ».

  • Soutenir le Labo des histoires

  • Inscrivez-vous à notre newsletter !




  • Facebook

  • Twitter Twitter

  • La radio du Labo des histoires