IDF-Est

Publié le 14 mars 2018 | par Labo Des Histoires

0

La parole féminine slamée à Orly

En cette journée internationale des droits des femmes, le labo des histoires IDF Est a proposé un atelier avec l’intervenante Clionne, une jeune slameuse, au lycée des métiers Armand Guillaumin d’Orly.

Au vu du contexte mondial actuel, ce 8 mars était encore plus important que les éditions précédentes. Le lycée met en avant les femmes pour cette journée. Il y a des graffitis en l’honneur de l’égalité homme/femme, des filles qui préparent des chorégraphies ou encore des interventions de femmes qui font des métiers « d’hommes » comme une femme sapeur pompier venue exprès pour parler de son métier aux jeunes filles…

C’est dans cette ambiance que les laborantines orlysiennes ont pris part à cet atelier slam avec Clionne qui défend pour l’occasion l’injustice, les violences et les rapports hiérarchiques.

Entre 10h et 15h, plusieurs groupes de jeunes filles défilent devant Clionne, dont le dernier qui va particulièrement la marquer.

Ce groupe composé de Maelise, Angéline, Bérenice, Sophia, Lea, Bouthaina et Alimatou est très satisfait d’avoir un atelier slam. C’est même Alimatou qui va confier « on n’a pas tout le temps la chance de s’exprimer ». L’intervenante les encourage tout au long de l’atelier dans leur recherche de rimes sur les hommes : « ne vous laissez jamais faire les filles ! » rappelle t’elle.

Elles inventent un méchant personnage masculin au nom de Georges, qui en prend pour son grade au nom de toutes les femmes car « il faut envoyer du lourd » déclare Clionne. Ce personnage va « mourir avant la fin de l’atelier » souligne Bouthaina au vu des « punchlines » qu’elles lui envoient. Les laborantines lui conférent des défauts masculins selon elles trop récurrents comme la tromperie. Si les rires fusent à chaque rime et que les « j’adore » sortent spontanément, certaines s’inspirent malgré tout de vécu personnel…

Elles racontent chacune leur tour des anecdotes comme lorsqu’elles marchent dans la rue et que des mecs les sifflent comme si elles étaient des objets ou les regards malsains qu’elles ont pu sentir sur elles. Bouthaina déclare « il nous faudrait plus de parole à nous, les femmes ».

Clionne heureuse du déroulement de l’atelier rassure une fois de plus les filles et les pousse meme à faire du slam si elles veulent : « Vous n’avez pas besoin de moi pour écrire, vous voyez ! » avant de parler des scènes slams. Les scènes slams sont accessibles la plupart du temps gratuitement.

L’intervenante lit le texte final à haute voix, avant de passer à la restitution qui suivra devant tout l’établissement. Les jeunes laborantines s’applaudissent et Bouthaina confie même à ses camarades : « si un rappeur prend ça, il fait un truc de ouf ».

Les laborantines posent leurs questions : « Ça veut dire quoi Clionne ? » durant le temps restant, ce à quoi l’intervenante de son vrai nom Chloé répond : « Quand je lâche mes cheveux, j’ai la crinière d’une lionne donc si on mélange ça à mon nom c’est Clionne ». Sur ces bonnes notes ou rimes, Clionne pousse une fois de plus les filles à aller sur une scène slam « car c’est mieux que Netflix ! ».

L’atelier se termine par une restitution qui se déroule à 16h dans la cour du lycée.

Le moment pour Clionne de lire son texte « la femme bleu » arrive, elle n’hésite pas à pousser de la voix pour être écoutée par les nombreux élèves présents. Son texte porte sur les violences et le sexisme avec un champ lexical de la blessure. Elle est suivie par la laborantine Sarah qui lit son texte sur la même lignée que la slameuse.

Cette journée a été « bénéfique et crée du dialogue » déclarent certaines élèves du lycée.

Pour écouter le texte écrit avec les laborantines, lu par Clionne ou un texte personnel de cette dernière, cliquez sur les liens audios suivants :

  1. Slam 2
  2. Slam


.

 



.

 

 

 


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Ateliers d’écriture gratuits

    Le Labo des histoires propose des ateliers d’écriture créative GRATUITS, ouverts aux jeunes de moins de 25 ans.

    Retrouvez le calendrier de chaque antenne dans les rubriques « Ateliers ».

  • Soutenir le Labo des histoires

  • Inscrivez-vous à notre newsletter !




  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • La radio du Labo des histoires