Auvergne-Rhône-Alpes

Publié le 11 octobre 2018 | par Labo Des Histoires

0

La Grande Guerre vue de Pont-de-Claix

Le 11 novembre prochain sera célébré le centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale, qui permit le retour de la paix après quatre années meurtrières. Parmi les nombreux élèves français qui travaillent cette année sur ce conflit, ceux des classes de CM et sixième de Pont-de-Claix abordent le sujet de manière originale.

Ernest Bois lors de son premier atelier avec une classe de CM de l’école Jean Moulin

En effet, le Labo des histoires Auvergne-Rhône-Alpes, missionné par le réseau d’éducation prioritaire de Pont-de-Claix, intervient depuis le 19 septembre et jusqu’au 19 octobre sur des ateliers d’écriture autour de la Grande Guerre. Dans ce cadre, certaines classes de CM1 et CM2 des écoles Jean Moulin, Saint-Exupéry et Îles-de-Mars ainsi qu’une classe de 6e du collège Mandela ont l’opportunité de s’initier à l’écriture et à la mise en voix avec Ernest Bois et Aude Fabulet, tous deux animateurs d’ateliers d’écriture.

Lors de ses ateliers, Ernest Bois choisit de débuter autour d’une sculpture d’Alain Bourdel intitulée Le Chemin des Dames, et représentant la bataille éponyme. Les élèves sont invités à décrire la sculpture et les émotions qu’elle provoque en eux avec des mots ou groupes de mots. Avec ceux-ci, les enfants composent un court texte, qu’ils réécrivent ensuite en y intégrant un autre bout de phrase tiré au hasard. Cette transformation de leurs premiers textes en décontenance un peu certains, mais Ernest y tient : « écrire, c’est réécrire ». En faisant ainsi retravailler les textes, c’est le mythe d’une plume fluide et sans rature qui s’envole, et les enfants prennent conscience que même les grands auteurs doivent passer par la réécriture.

Les enfants s’approprient des poèmes sur la guerre avec Aude Fabulet

Même principe pour le deuxième atelier, cette fois-ci autour de la lecture du livre jeunesse Flon-Flon et Musette. Enfin, lors de la troisième et dernière séance, les élèves retravaillent le poème Tu me grondes, de Joël Sadeler. L’œuvre originale, parlant des couleurs de l’amitié, devient ainsi un poème collectif autour des couleurs de la paix et de la guerre. C’est l’occasion pour les enfants de s’initier à la poésie et aux rimes, et de laisser parler leur imagination autour de ces thèmes.

De son côté, Aude Fabulet fait travailler les jeunes laborantins sur des thèmes tels que la vie sur le front ou les soldats coloniaux tombés dans l’oubli. Au cours de ses ateliers, elle donne la parole aux enfants et établit des parallèles avec des œuvres poétiques d’auteurs très variés (Adonis, Apollinaire, Thomas Suel…), tout en faisant le lien avec des problématiques contemporaines. En s’inspirant des mots qui leur viennent, d’éléments historiques réels (noms de soldats, de batailles) et de morceaux de poèmes qu’ils s’approprient, les élèves créent leurs propres textes. Ceux-ci sont ensuite mis en voix et en scène, pour permettre aux enfants de s’emparer de sujets qui restent trop souvent abstraits pour eux.

Une restitution de ces ateliers est prévue à l’Amphithéâtre de Pont-de-Claix le 6 novembre, en présence des professeurs et des enfants. Ces derniers auront également la possibilité de faire découvrir leur travail à un public plus large, puisqu’une sélection de leurs textes sera également lue lors de la cérémonie de commémoration du 11 novembre à Pont-de-Claix.

 


Retrouvez toute l’actualité du Labo des histoires Auvergne-Rhône-Alpes sur Facebook, Twitter et Instagram


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑