Grand Est IMG_20170618_163018

Publié le 19 juin 2017 | par Labo Des Histoires

0

la Gazette des Tranchées

L’an dernier, la Communauté de Communes Mad et Moselle (alors baptisée CC du Chardon Lorrain), avait fait appel au Labo des histoires pour participer au programme « Commémorer autrement », en lien avec la Grande Guerre. L’association avait alors monté un concours d’écriture épistolaire, dont le but était de sensibiliser les jeunes du territoire au contexte historique de l’époque, et plus précisément au quotidien des soldats et de leurs familles.

Suite au succès de ce premier partenariat, la Communauté de Communes Mad et Moselle a souhaité réitérer l’expérience en 2017, et a une nouvelle fois fait confiance au Labo des histoires pour organiser le « Concours du journaliste amateur : participe à l’édition exceptionnelle de La Gazette des Tranchées ». Un appel à textes a été lancé auprès des jeunes des 49 communes du territoire, pour récolter des lettres, des poésies, des reportages et des faits divers relatant de la vie des lorrains en 1917. L’auteur-illustrateur Eric Chapuis, dont la prochaine BD « Metz 1918″ traitera du quotidien des civils et des soldats messins au lendemain de la guerre, a animé dans ce cadre 2 ateliers d’écriture, dans les services périscolaires de Mars-la-Tour et d’Onville.

Les 13 meilleurs textes ont été mis en page, agrémentés d’œuvres des résidents du Foyer d’Accueil Spécialisé de Thiaucourt, pour former l’unique numéro du journal « La Gazette des Tranchées ». Celui-ci a été imprimé en 300 exemplaires et distribué gratuitement lors d’une cérémonie de commémoration dans le village détruit de Régniéville, le dimanche 18 juin à 16h. Pour cette cérémonie, les étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy ont réalisé un mapping 3D du village qui se tenait là avant la Grande Guerre, à l’intérieur de la chapelle, son seul vestige. Les visiteurs ont également pu découvrir les textes du concours et ses illustrations, à travers une déambulation dans les bois environnants.  Ce fut aussi l’occasion pour les 6 lauréats de recevoir leur prix et leur diplôme, après avoir été félicité par Eric Chapuis, président du jury :

« A moins que vous ne parliez le langage des pierres, on doit s’appuyer sur notre imaginaire pour reconstituer ce que ces cailloux ont à nous raconter, se pencher sur notre ressenti. Ainsi notre connaissance théorique de la Guerre se craquelle, nos barrières mentales s’effondrent et un flot d’émotions peut s’engouffrer. Et c’est là, seulement là que vous racontez une histoire avec un petit h. Une histoire avec un petit h, c’est une émotion, et elle vaut bien plus que toutes les majuscules que vous pourrez trouver.

Ce qui pose le problème de la transmission et de la narration qui peut en découler, soucis qui m’anime tous les jours et dont j’ai fait mon métier.

Je me présente, je me nomme Eric Chapuis et je suis auteur. Je travaille sur un passage avec plein de petits h de la fin de la Grande Guerre depuis bientôt 3 ans. Autant vous dire que les pierres je connais. Et c’est avec une grande fierté que je participe à ce concours en temps que président de ce jury, car si mon métier impose les soucis que porte la narration, j’ai le plaisir de constater que la volonté de transmettre, et à la fois la narration, et à la fois la mémoire, s’incarne ici dans ces jeunes qui ont fait un boulot fabuleux. C’est avec beaucoup d’émotions que j’ai savouré leurs écrits. Tous de grandes qualités, j’ai été surpris, ému, troublé, affecté, ébranlé, captivé par ces créations… dans un second temps. Et dans un premier temps par l’écoute et la soif insatiable de connaissances lors des rencontres de suivi fugace que j’ai pu imposer à certains de ces écrivains en herbe. Ainsi, c’est avec humilité et joie que je tiens à tous les applaudir pour leur travail. Bravo, et surtout n’arrêtez jamais d’écrire. »

18 juin régniéville

Encore une fois, toutes nos félicitations à :

Nina T., qui remporte le prix pour la catégorie « poésie / récit court » des moins de 10 ans.
Margaux R., qui remporte le prix pour la catégorie « reportage / interview » pour les moins de 10 ans.
Alexandre M., qui remporte le prix pour la catégorie « faits-divers » pour les moins de 10 ans.
Mathias M., qui remporte le prix pour la catégorie « poésie / récit court » des plus de 10 ans.
Samuel P., qui remporte le prix pour la catégorie « reportage / interview » pour les plus de 10 ans.
et Lisa D., qui remporte le prix pour la catégorie « faits-divers » pour les plus de 10 ans.

Merci également à Christian Berteloite, Patrick Doronzo, Claude Guariso, Didier Padroutte, Murielle Aubert, Aurélie Perry et Eric Sighi, qui ont eu la gentillesse de créer pour ce concours 9 peintures et collages, qui illustrent à merveille les textes de nos laborantins.

Découvrez ci-dessous « La Gazette des Tranchées », ou téléchargez-le en cliquant ici.

 

Enfin, un grand merci à l’Est Républicain qui a couvert cet évènement :

Est Rep 24.06.17 - Concours d'écriture ; remise des prix-001

Est-Rep - 17.06.17 - Le village détruit sous le feu des projecteurs-001


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 
Back to Top ↑