IDF - Ouest

Publié le 19 février 2020 | par Labo Des Histoires

0

Intervention dans le milieu carcéral au Labo des histoires Île-de-France – Ouest

Depuis plusieurs années maintenant, le Labo des histoires Île-de-France – Ouest organise des ateliers d’écriture à la Maison d’Arrêt pour femmes de Versailles grâce à une collaboration avec le Musée Lambinet. Amélie Edoin, directrice de l’antenne, s’est rendue souvent dans les ateliers organisés afin d’épauler les participantes dans leur travail d’écriture créative.

Cette année, les ateliers étaient centrés sur l’exposition « Cents portraits pour un siècle » présentée au Musée Lambinet : les portraits et autoportraits de femmes étaient mis à l’honneur. Isabelle Grosse, notre intervenante, a axé ses ateliers sur des jeux d’écritures autour de l’autoportrait et des calligrammes.

Pour cet article, nous avons décidé d’évoquer avec vous nos ressentis lors de ces ateliers, qui peuvent être intimidants au départ. Si Amélie s’est déjà rendue à plusieurs reprises sur place, Aurore volontaire en Service civique depuis septembre 2019 a assisté à son premier atelier le mercredi 12 février.  

 « J’appréhendais un peu mon premier atelier à la MAF. Le milieu carcéral, les détenues, les gardiens… La prison en elle-même m’impressionnait beaucoup : je m’imaginais un monde à part, issu de l’univers de Orange is the new black, une série américaine sur des détenues. J’avais l’appréhension de me retrouver confronté à un monde assez dur et inhumain, avec des murs gris, sombres, des détenues en uniforme. Mon ressenti lors de mon arrivée au sein de la Maison d’arrêt est peut-être naïf, mais mis à part les filets de protection aux escaliers et aux plafonds, je n’ai pas été si impressionnée que cela. Certes nous avons dû, avec l’intervenante, nous présenter à environ 6 portes différentes, décliner nos identités régulièrement et la salle de l’atelier a été fouillée avant que les détenues y entrent. Mais j’ai plutôt été surprise par l’accueil chaleureux des gardiennes ainsi que des participantes aux ateliers. Elles étaient environ une dizaine, enchantée de voir du monde de l’extérieur et de pouvoir mettre par écrit le temps d’une heure et demie, leurs pensées et portraits de vie. Je suis sortie de cette matinée avec en tête des rencontres riches, des échanges intéressants avec des personnes certes enfermées, mais néanmoins cultivées, souhaitant en apprendre davantage sur l’exposition, sur le musée, sur les autoportraits en général. Je suis contente d’avoir eu cette expérience au moins une fois dans ma vie et d’avoir pu apporter un peu de joie et de liberté à ces femmes, grâce au pouvoir de l’écriture. » Aurore.

« J’assiste aux ateliers à la MAF depuis maintenant 3 ans et j’avoue bien volontiers mon profond attachement à ces activités. Il a toujours été primordial pour moi de m’impliquer auprès des publics éloignés des pratiques culturelles et c’est en effet le cas avec les participantes que nous accueillons dans les ateliers à la MAF. Comme Aurore, j’avais une appréhension à l’idée d’entrer dans l’univers carcéral. La prison est un lieu surveillé, encadré et extrêmement réglementé et surtout tous vos réflexes habituels disparaissent dès le premier contrôle de sécurité. Par exemple, vos téléphones restent à l’entrée et d’un seul coup, la notion du temps vous paraît très compliquée à appréhender. Finalement le lieu est impressionnant par sa rigueur mais il est bien différent d’autres prisons en France, cela est certainement dû à l’effectif plus petit de détenues. J’appréhendais également la surveillance vidéo et audio de nos ateliers, j’avais peur que cela brime nos participantes, j’avais également quelques craintes sur le fait d’être enfermée à clé dans la salle d’atelier sans gardien. Ces appréhensions ont disparu au premier sourire de nos participantes. Elles illuminaient la pièce par leur envie de découvrir pourquoi nous étions venues à elles. Ces ateliers sont remplis de bienveillance, d’écoute, de partage, de témoignages mais surtout d’émotion. C’est un moment hors du temps, un moment de plaisir pour les participantes, presque une nécessité de s’exprimer.

J’ai été extrêmement marquée par le fait que nos participantes préféraient renoncer à un salaire pour pouvoir assister à nos ateliers car elles auraient pu choisir d’aller travailler mais le besoin et l’envie d’écrire étaient plus forts que tout. Bien entendu, l’empathie pour ses femmes privées de liberté s’est faite ressentir, ainsi que ce sentiment étrange d’échanger, de rire et de partager des moments de vie avec des personnes qui avaient commis un acte répréhensible a existé un temps mais je pense qu’il faut adopter une position neutre. Nous venons en prison apporter une bulle créative à des participantes inscrites dans un cadre précis, il ne nous appartient pas d’émettre le moindre jugement sur leur situation et il est totalement hors de question pour moi qu’un membre de l’équipe puisse appliquer un principe de double peine. Je porte beaucoup d’attention à ce que mon équipe ait une position qui respecte les cadres de la maison d’arrêt mais qui puisse tout de même laisser l’opportunité à l’intervenant de créer un lien avec son groupe. Ces ateliers ont été une révélation pour moi et je tiens absolument à rencontrer nos participantes à chaque nouveau cycle car j’apprends beaucoup à leurs côtés et je mets à point d’honneur à donner et à me livrer autant qu’elles. Cette expérience est sans doute l’une des plus marquantes de ma carrière au Labo des histoires, je n’arrêterais ces ateliers pour rien au monde. » Amélie


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresRT : Il vous reste 2 JOURS pour nous envoyer vos textes ! 🙌 ,
    • Labo des histoiresRT : Magnifique reportage de France TV. À partir de 17', nos jeunes du venus voler et écrire leur car… ,
    • Labo des histoiresRT : Découvrez une nouvelle citation imaginée par nos laborantins à l'occasion d'un atelier d'écriture réalisé auprès du… ,
  • Soundcloud