Hauts-de-France

Publié le 14 avril 2022 | par Labo Des Histoires

0

Former aux ateliers d’écriture

Les 7 et 8 avril 2022, l’antenne des Hauts-de-France organisait une session de formation en partenariat avec l’EPSM Lille-Métropole (Établissement public de santé mentale). Il s’agissait de former des soignants à l’animation d’ateliers d’écriture.

Depuis quelques années, le Labo des histoires propose, en complément des ateliers d’écriture à destination des jeunes, une offre de formation à destination des professionnels œuvrant en direction du jeune public ­­­— l’objectif étant d’encourager la création de projets d’écriture au sein de leurs structures, quelles qu’elles soient, dans les champs culturels (médiathécaires, bibliothécaires, …), sociaux (éducateurs, …) et éducatifs (enseignants, animateurs, …).

Ces deux jours, animés par l’artiste comédien et conteur Thierry Moral, ainsi que Prescillia Ben, directrice du Labo des histoires de Nouvelle-Aquitaine, ont ainsi rassemblé une douzaine de professionnels de l’EPSM de Lille-Métropole (Établissement public de santé mentale), aux professions variées : psychologue, infirmières, éducateurs spécialisés, médiatrice de santé pair, ergothérapeute, aide-soignant… tous ayant déjà expérimenté la pratique des ateliers d’écriture dans le cadre de leurs fonctions. La gageure pour le binôme formateur était double : former des professionnels aguerris aux ateliers d’écriture à des degrés divers ­— certains animaient des ateliers depuis plus de dix ans, d’autres depuis une petite année — et introduire dans un établissement de santé une pratique purement artistique.

Après un tour de table détaillé, où chaque participant a pu faire part de ses attentes et de son rapport à l’écriture, Thierry et Prescillia ont partagé avec leur audience leurs nombreuses expériences d’ateliers d’écriture, leur succès et parfois leurs échecs, invitant les participants à la réflexion. Ces derniers ont rapidement été mis en situation, de façon ludique et parfois à partir de thèmes imposés, devant ensuite, en un temps restreint, concevoir des ateliers présentés dans la foulée à leurs pairs.

Au-delà des fondamentaux qu’ils ont pris soin de rappeler, Thierry et Prescillia ont ainsi pu apporter un éclairage différent, empreint de cette sensibilité artistique propre au Labo des histoires, délivrant des conseils de tous ordres : quelle posture adopter lorsque l’on anime un atelier, pourquoi il faut, quand cela est possible, privilégier la tenue d’ateliers collectifs plutôt qu’en individuel ou encore, comment enclencher l’écriture quand on est face à un public récalcitrant ou en situation de blocage, notamment face au fameux syndrome de la page blanche.

Les « laborantins-professionnels » ont terminé ces deux jours d’échanges avec une restitution de leurs écrits sous la forme de déclamations slamées, après avoir été coachés avec soin (exercices de voix compris !) et dans la bonne humeur.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter