Normandie

Publié le 9 novembre 2020 | par Labo Des Histoires

0

Eté culturel et apprenant au CHU de Caen Normandie

L’opération
vacances apprenantes a pour objectif de répondre au besoin d’expériences
collectives, de partage et de remobilisation des savoirs après la période de
confinement qu’a connue notre pays. Les jeunes les plus privés de ces apports
se voient proposer une offre d’activités spécifiques notamment en matière
culturelle. Le Labo des histoires Normandie a profité du prolongement du
dispositif, au-delà de l’été, pour mettre en place des ateliers
d’écriture créative auprès du C.A.M.P. – Centre d’Accueil Médico-Psychologique
et de l’UCHA – Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.

Avec le groupe du C.A.M.P., l’auteur Sylvain Diamand, a développé
sa proposition autour de la notion de récit afin de permettre le lien avec les
ateliers contes et théâtres déjà pratiqués par les participants. A La
demande des soignants (éducateurs-trices et infirmiers-ières, psychologues),
les productions se sont orientées vers un travail d’écriture collective afin
de favoriser une manière de vivre un moment de socialisation. 

Chacun a décrit
un personnage auquel il a attribué naturellement des qualités, mais aussi des
faiblesses. Une sorte de héros, même s’il est ordinaire. Une fois ce travail
réalisé, chacun a parlé de son personnage au groupe et ce pour quoi il y était
attaché. En fonction des caractères propres aux personnages, le groupe va
tenter, sur les dernières séances, d’inventer une histoire qui relie chacun des
protagonistes : soit par le biais d’une quête commune s’ils se
connaissent, ou bien, si leur rencontre est le fruit du hasard, par le biais
d’un objet qui passerait de main en main et les relierait (une lettre avec une
adresse, un objet trouvé…).

Dès le début
du projet, il a été convenu avec les participants et leurs encadrants, que
ce texte pourra éventuellement être exploité par la suite au sein de leur
atelier théâtre. 

Avec le second groupe de l’UCHA, constitué de jeunes entre 11 et
17 ans, hospitalisés à temps plein sur des durées variables, les ateliers se
déroulent sur le temps scolaire en compagnie de l’institutrice et de
l’éducatrice qui les encadrent.

L’atelier d’écriture créative est envisagé comme un espace de
création, où les mots sont travaillés, assemblés pour une production
individuelle ou collective. Il privilégie l’engagement libre de l’adolescent
dans le processus de création, quel que soit le motif de son hospitalisation,
son parcours scolaire, son niveau d’étude, ou le trouble psychiatrique dont il
souffre. Il vise à développer les aptitudes à la créativité, à enrichir le
capital culturel et à aider l’adolescent à s’investir dans un projet.

Par le biais de ces ateliers, l’auteur, Sylvain Diamand tente de
stimuler et accompagner l’adolescent dans une démarche de création. Il permet à
l’adolescent d’identifier ses compétences, de développer ses potentialités
créatrices, d’accepter ses limites, et de reprendre confiance en lui. Les différentes
activités d’écriture proposées par l’auteur consistent à donner à l’adolescent
les moyens de s’exprimer de la façon qui lui permettra le mieux de découvrir et
mettre en valeur ses talents :

– Je choisis
quelque chose de précieux pour moi (objet, souvenir, odeur…), je le, la, situe
dans l’espace le plus petit possible en regard de mon choix, et partant du plus
grand espace, je le rejoins, à la façon des poèmes gigognes, à la façon de Paul
Eluard « Dans paris, il y a… »

– J’écris une
lettre adressée à un personnage, imaginaire ou bien à quelqu’un que je
connais, ou encore à soi maintenant ou à celui ou celle que je serais dans 10
ans…

– On vient de
découvrir une planète habitée, on cherche des volontaires pour y aller. J’y
vais ? Pourquoi ? Qu’est-ce que j’espère de cette nouvelle planète ?

– Écriture à
l’extérieur (dans l’enceinte de l’hôpital) : je cherche une petite chose à
priori sans importance, je la décris et j’imagine ce qui a précédé et/ou ce qui
adviendra… Ce peut être un fragment d’objet, une feuille dans un arbre, cela
peut être autre que matériel, un regard échangé entre deux personnes, un son
qui vient de loin…

Ces deux projets donneront lieu à la production d’un recueil
collectif pour laisser une trace de cette expérience à chacun des participants.
Il est envisagé également un temps de restitution au mois de décembre durant
lequel les recueils seront remis aux participants et des lectures des
productions pourront être proposées (par les patients volontaires ou par
l’auteur intervenant).


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires Nous vous proposons ajdh de vous inspirer de cette photo et de nous raconter une routine agréabl… ,
    • Labo des histoires A vos claviers, nous vous proposons d'écrire avec nous. Une photo en guise d'inspiration et vos t… ,
    • Labo des histoires"Imagine que le Petit Prince est revenu !" Encore 11 jours pour participer au concours conversation avec le Petit P… ,
  • Soundcloud