IDF - Ouest

Publié le 15 janvier 2019 | par Labo Des Histoires

0

Entrevue avec… Hélène Hassoun, scénariste et intervenante engagée du Labo des histoires – IDF – Ouest

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre d’Hélène Hassoun, intervenante pour le Labo des histoires depuis 3 ans en tant que scénariste, une profession qu’elle exerce depuis 5 ans.

 

 

 

« Avant, je faisais autre chose. Je bossais dans une association culturelle, dans la gestion de projets, l’administratif, et j’avais de plus en plus envie d’écrire. J’ai décidé de m’intéresser davantage à ce métier passionnant ».

Elle a commencé à animer des ateliers en 2015, après avoir contacté Charles Autheman, le délégué général du Labo des histoires. C’est à Garches-Les-Gonesses que se déroule son premier atelier avec des jeunes, en collaboration avec une réalisatrice de cinéma d’animation. Pendant une semaine, elle élabore le scénario avec eux, leur explique le travail d’écriture scénaristique, particulier car il s’agit d’écrire pour l’image. Elle a beaucoup aimé cet environnement et profite d’une bourse obtenue par la région île-de-France pour continuer d’animer des ateliers gratuits au sein du Labo des histoires, grâce à son projet de long-métrage.

« C’est un projet traitant d’une famille en implosion, qui se voit obligée de se retrouver dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, pour leur ado de 16 ans atteinte de leucémie qui souhaite retourner sur les traces de son père. »

Hélène est donc en résidence d’écriture financée par la région Île-de-France et anime depuis octobre des ateliers d’écriture et de découverte du scénario, sur 12 séances, avec des jeunes du lycée professionnel Le Corbusier, en bts maçonnerie, à Cormeilles-en-Parisis. L’objectif et le souhait d’Hélène est d’amener à leur faire vivre une expérience qui se rapprocherait plus de la thérapie, leur faire découvrir l’écriture, une pratique souvent éloignée d’eux.

« Ce n’est pas évident. L’idée, c’est qu’ils nous racontent une expérience particulière qu’ils ont vécu, et qu’on fictionnalise. Ils ont des expériences de vie assez incroyables. Je leur propose des exercices pour comprendre ce qu’est d’écrire pour l’image, notamment avec la caractérisation des personnages. Je leur donne un trait de caractère et on tente de créer une scène pour l’incarner. Je travaille avec Noémie Chevreau, leur prof d’arts plastiques, elle est ultra dynamique et a un super contact avec eux, ce qui les aide à se livrer. »

Hélène se souvient de l’histoire de vie racontée par un jeune en atelier : pour arriver en France, il a traversé à pied et seul le Mali, la Libye, la Méditerranée…

Car écrire, c’est d’abord raconter. Hélène et Noémie consacrent une partie du temps à échanger avec les jeunes, pour qu’ils racontent oralement leurs histoires, sans être entravés par des contraintes d’orthographe ou de syntaxe.

« J’espère qu’ils passent de bons moments en atelier, qu’ils s’amusent, sortent de leur quotidien. Ce sont des histoires de vie qui sortent de l’ordinaire et je trouve ça très émouvant d’être en contact avec eux. J’aimerais raconter leurs histoires, c’est très inspirant. »

Je remercie Hélène de m’avoir accordé son temps, et salue son implication dans les ateliers et sa passion de l’écriture !

Nolwenn, volontaire en service civique au Labo des histoires – Île-de-France – Ouest.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑