Normandie

Publié le 25 février 2020 | par Labo Des Histoires

0

Dieppe: Impression[s] au musée

Vendredi 14 février, c’était au tour des élèves de la section MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire) du lycée technologique du Golf à Dieppe de démarrer leur parcours de découvertes et d’expressions sensibles autour de l’impressionnisme. Accompagnés de leur enseignant, Jessy Puel, ils ont pu bénéficier d’une sensibilisation au mouvement pictural par Cécile Jovanovic, responsable du service des publics du musée de Dieppe.

Pour la plupart d’entre eux, il
s’agissait d’une première expérience du musée ! Cécile en a donc profité pour
présenter la structure, son rôle, son fonctionnement et a expliqué la manière
dont les équipes s’organisaient pour accueillir l’exposition dans le cadre du
festival Normandie Impressionniste. Tout en parcourant les œuvres du musée, s’en
est suivi une présentation des techniques propres à l’impressionnisme, des
liens entre ce mouvement artistique et la ville de Dieppe, des paysages qui ont
inspiré ces peintres, des artistes ayant vécu dans la région… L’occasion
également pour les jeunes de découvrir, en avant-première du festival, l’œuvre
Le 14 juillet sur une plage Normande
d’Henri Charles Guérard.

Puis, leur est proposé d’entamer un travail de réflexion autour des trois œuvres retenues pour la classe parmi la sélection proposée par le festival pour le dispositif d’écriture régional Ecrire la couleur. Il s’agit d’établir un lien entre les œuvres La Plage d’Etretat de Eugène Le Poittevin peint en 1842, La rue Saint Denis de Claude Monet peint le 30 juin 1878 et 2012_0147 de Stan Douglas produit en 2013. Une façon de les amener à comprendre que le mouvement impressionniste est le point de départ d’une peinture qui quitte la représentation figurative pour inventer un mode de représentation artistique qui marque le commencement de la peinture moderne non figurative. Dès lors, l’artiste-peintre peut donner vie sur la toile à son monde de visions et sensations, par un travail de la lumière et des couleurs.

Cette première approche de l’impressionnisme a visiblement séduit les élèves et constitue une première étape inspirante vers le travail d’écriture à partir des œuvres qui sera mené avec l’autrice Clémence Weill en mars. Les jeunes sont par ailleurs impatients de visiter le Musée des beaux-arts de Rouen le 9 Avril prochain pour découvrir le tableau de Claude Monet : Rue Saint-Denis.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresNouvel appel à textes! Vous connaissez le portrait chinois, le célèbre jeu littéraire ? On vous propose, jusqu’au… ,
    • Labo des histoiresRT : Un sommaire très riche, en dépit des circonstances, pour le n° de mars de L'envolée. Avec, entre autres, itw de Mme… ,
    • Labo des histoiresRT : "Ecrire en temps de confinement" : lancement d'un concours littéraire destiné aux élèves de la sixième à la termina… ,
  • Soundcloud