Comme si vous y étiez Comme si vous y étiez : Les P'tits Poètes

Publié le 22 janvier 2013 | par Aurélie Laurière

0

Comme si vous y étiez : Les P’tits poètes

Aujourd’hui, c’est à la bibliothèque Couronnes qu’a lieu l’atelier, dans la salle de lecture normalement réservée aux adultes, une pièce qui ressemble étrangement à un aquarium.

Notre aquarium se remplit au fur et à mesure de petits participants qui frétillent timidement en attendant de commencer.

Et pour s’échauffer, rien de mieux qu’un petit jeu !

Chacun écrit trois mots sur des bouts de papier que l’on mélange. Au hasard, on en pioche trois nouveaux. Étape suivante : écrire une seule et même phrase contenant ces trois mots.

Comme si vous y étiez : Les P'tits poètesTout le matériel nécessaire pour noircir des pages.

Le résultat est plutôt biscornu mais est-ce que ce n’est pas déjà de la poésie ?

+ Rayane

J’adore gratouiller les gigantesques pieds de mon grand-père
+ Kany

Ma mère m’avait acheté des chaussures avec des pouvoirs magiques mais je ne savais pas au début qu’elle en avait ; alors un jour en rentrant dans mon bâtiment mes chaussures mon fait sauter jusqu’au nuage.
+ Asma

Les marionnettes ont souvent des bracelets, et eux qui font du jazz aussi.
+ Jennifer

Hier, j’ai vu un château pétillant et brillant avec une lumière bleue turquoise, tout autour il y avait des pétales de roses rouges.
+ Kerryne

Aujourd’hui mon joli scarabée a mis du vernis à ongle rouge.

Pour la deuxième partie de l’atelier, on travaille par groupe de deux. Chaque duo sélectionne un paragraphe de quelques lignes dans un journal. La consigne : souligner les noms communs de l’extrait choisi. Ensuite, le but est de les remplacer par le nom commun qui suit dans le dictionnaire. Même pas besoin de lire les définitions, changeons les mots et les sens !

+ Asma

Original : La police scientifique a multiplié les relevés toute la soirée pour reconstituer la chronologie de cette journée tragique. L’enquête a été confiée à la PJ de Marseille. Réécriture : Un polichinelle scolaire a multiplié les reliefs tout le soja pour reconstituer le chronomètre du journal tragique. L’enseigne a été confié au polochon de Marseille.
+ Rayane et Kany

Original : Dès mon arrivée, j’ai cessé la pratique qui consistait à fixer aux chefs de service l’évolution chiffré qu’ils devaient atteindre en fin d’année. Réécriture : Dès mon artichaud, j’ai cessé le préchi-précha qui consistait à fixer aux chenapans de sésame l’excrément. Chiffré qu’ils devaient d’atteindre en fin d’anuité. Tous les mongoliens savent que cela conduisait à des divorces stériles.

Avec ce nouveau style journalistique, se tenir au courant de l’actualité devient beaucoup plus amusant. Voilà qui donne envie de lire les journaux !

Comme si vous y étiez : Les P'tits poètesPetite séance photo habituelle avant de se quitter.

Dernier exercice : écrire un poème, ni plus ni moins. Comme un poème, c’est personnel, chacun choisit son sujet. Seule contrainte : faut que ça rime !

+ Jennifer – La gymnastique

Comme je fais de la gymnastique J’aimerais devenir élastique Tout en suivant la rithmique Lorsque je fais le grand écart Je suis pénard Il m’arrive d’avoir des tiques Quand je prononce des mots en iques Quand je monte sur les barres Il m’arrive d’avoir un coup de barre. Quand je suis sur la poutre Je me prend pour une loutre. Quand je suis sur le sol Je suis mole. Si je ne fais rien Tout se brisera en lie
+ Kerryne – Le sentiment

Aimer est un synonyme d’adorer Adorer n’est pas synonyme de détester Tous le monde a décoré Son cœur de liberté Et de bébé La au loin je vois la maternité J’ai marché pour y aller, je suis tombée Mais relevée, j’étais énervée Et je vous l’ai chanté Accompagné de mon youkoulélé J’ai mangé, dansé Comme un menuisier Et cueillie des pommes sur un pommier.
+ Kany – Ma meilleure Amie

J’aime bien ma meilleure amie Car elle est vraiment trop mimi Avec sa jolie mamie Mais qui aime vraiment trop le whisky Elle s’appele Doumia Elle me parle que du Haras Defois on par au Cinema En mangeant du chocolat C’est notre petit moment de magie A chaque fois que je la voit, je sourit Elle a les yeux couleurs kiwi C’est dommage car on se voit que les jeudis.
+ Rayane – L’école

L’école nous aide à prendre notre envol Comme dans notre tête, une boussole Qui nous guide dans nos choix Quand on est en désaroi Mais parfois ça peut vraiment être pot de colle Et on en a raz-le-bol. Après c’est le colège Et tout se désagrège Dans ce gros manège Et bientôt c’est le lycée Vas-t-ton s’y retrouver ?
+ Asma – Pouvoir Magique

J’aimerais tellement avoir un pouvoir Où personne ne pourra me voir Mais ce ne serait pas maléfique Ce serait juste fantastique Je m’envolerais sous les tropiques Je me laverais dans une baignoire Puis enfilerais mon peignoire En me regardant dans le mirroir Quel moment de Gloire ! Je voudrais que le monde entier Soit au courant de mon invisibilité.

 


A propos

Chargée de projet éditorial au Labo pendant six mois. Mission : promouvoir les ateliers, stages, master class et K.O. des MOTS. Faire en sorte qu’on en parle, qu’on en parle partout et qu’on en parle en bien. En bref : écrire au sujet de l'écrit. Avant, après et à côté : journaliste culture.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires ‍♀️ Butterfly de Yusra Mardini, coup de cœur de Lilou, 17 ans, dans sur cc… ,
    • Labo des histoiresRT : Aujourd'hui, atelier à la Médiathèque Manufacture de Nancy ! Dans le cadre du , 3 classes de CM1 ont imaginé de… ,
    • Labo des histoiresRT : Nous serons egalement aux médiathèques de Vaulnaveys le Haut (10h-13h)et de Fontaine (13h30-16h30) pour des atelier… ,
  • Soundcloud