Uncategorized

Publié le 6 novembre 2013 | par Labo Des Histoires

0

Comme si vous y étiez: ça ne se passera pas comme ça!

Honte à nous! Un peu plus et on oubliait de vous faire partager ce que les participants de l’atelier de l’imaginaire du 5 octobre, animé par Eugénie, nous ont concocté. L’objectif était de partir de vos contes préférés pour en revisiter un passage, que ce soit l’incipit, le dénouement ou tout autre anecdote.
Voyez par vous mêmes,  des histoires classiques peuvent prendre un tout autre tournant que celui auquel vous vous attendez…

 

Mia revisite Alice au Pays des Merveilles

Alice lisait tranquillement un livre, quand elle eu une envie soudaine de manger. Elle se leva de son fauteuil et allat dans la cuisine. Elle eu une étrange surprise. Un petit souriceau grignotait une sucette, enfin non, pas une sucette quelconque sa sucette à elle, qu’elle avait acheté avec son argent ! Elle pris une spatule et chassa le souriceau avec celle-ci, le souriceau gambadait vers un carreau à l’angle de la pièce, elle le suivit, interrogé, lorsqu’elle mit ses pieds sur les carreaux proches de celui dans laquelle c’était glissé le souriceau entre temps, elle tombat et s’évanoui.

Lorsqu’elle se réveilla elle était dans son lit habituel. Elle ne se rappelait de rien, elle avait juste un souvenir très vague d’un souriceau. Elle se levat, allat dans la cuisine, se préparat une grosse tartine de marmelade que lui avait fait sa grand-mère et la mangeat avec gourmandise. Elle remonta et mis sa petite robe bleu abituelle qu’elle aimait beaucoup. Elle redescendit et pris un panier pour aller cueillir des fruits dans son verger. Elle ouvrit la porte et se retrouvat… elle fermat la porte d’un coups sec et allat vite se réfugié sous son lit. Puis, quelque minutes plus tard, elle redescendi. Elle rouvrit la porte et la refermat aussi tôt. Elle remontait allat fouiller dans l’armoire de sa chambre pour prendre des couvertures, allat dan la cuisine et pris la nourriture qu’elle y conservait, et remontat dans sa chambre. Elle pris sa commode et la poussat devant sa porte avec grande difficulté. Elle restat dans sa chambre ainsi 2 jours.  Puis n’ayant plus de vivres elle se résolut à redescendre et ouvrit la porte et se getat en avant elle-même. Ce qu’elle vit dépassait son imagination. Elle vit des hideaux bloc IMENSE qui touchait le ciel on aurait dit qu’ils allaient lui tomber dessus. Puis, elle vit des machines qui avançaient toutes seules. Puis (ne vous inquiéter pas elle se tenait à un reverbère pour ne pas s’évanouire) elle vit des individus qui marchait d’un pas décidé et vite. Mais le pire est qu’ils parlait seuls, avec un fil qui commençait  uni et se séparait en deux ensuite pour arriver à leurs deux oreilles. C’était tros pour un seul jour, elle allat se coucher sans diner. Le lendemain elle se réveilla, se levat, s’habillat et rouvrit de nouveau cette fameuse porte. Elle s’était dit qu’elle allait enquêter et elle voulait savoir dans quel pétrin elle s’était lancée. Elle écoutat attentivement ce que disait les individus et relevait ces mots-ci qu’elle nota sur un petit carnet : LOL, MDR, PDTR, XD. L’individu qui avait prononçé ces mots était comme ceci :

photo 3

Mais son estomac gargouillait. Elle allat donc dans le premier magasin ou elle vit des produits dans des boîtes de toutes matières et de toutes formes. Elle prit ce qu’il lui parut être de la soupe. Elle posa les sous qu’elle avait en poche sur l’étagère et partit. Elle passat entre deux objets parallèles. Un énorme bruit se déclenchat elle eu très peur alors elle courut et rentra vite chez elle. En fait elle n’avait pas pris de la soupe mais c’était des petits cubes. Elle les mangeat tout de même et s’endormie. Quand elle se réveillat elle s’habilat puis redescendit et elle ouvrit la porte. Elle vit un grand champs devant elle. Tout était redevenus normal. C’était un rêve.

 

Paul réinvente une histoire de Spirou:

Fantasio, après que Spirou ait trouvé une solution pendant une réunion au sommet pour évité la seconde guerre mondiale, arriva dans l’hôtel où se tenait la réunion, déguisé en vieille femme à cause d’un plan raté pour obtenir un scoop sans importance face au danger qui régnait sur l’Europe. Il franchit le perron d’un pas assuré, continua sa route dans le hall de l’hôtel et entra dans l’ascenseur. Profitons de cet instant pour expliquer la hate de Fantasio, il voulait aire part de sa colère à Spirou car le Moustique, le journal où il travaille venait de lui refuser un potin sur le boxeur Marscipi pour mettre à la place en première page un bête article sur la tension entre la France et l’Allemagne pouvant provoquer une guerre. L’ascenseur venait d’arriver au 4ème étage.

Fantasio se dirigea tout droit vers la salle de réunion où se trouvait Spirou, il entra, s’avança vers lui et se mit à lui parler devant tous les diplomates. Le diplomate allemand accueillit en Belgique pour essayer de régler les problèmes territoriaux, alla vers Fantasio pour l’obliger à partir, mais celui-ci, toujours en colère, leva le poing pour le frapper, mais Spirou déplaça juste à temps, de façon  à recevoir le coup à la place du diplomate allemand ce qui aurait déclaré une grande guerre causant des dégats irréparable. Spirou fit les gros yeux à Fantasio et le poussa dehors.

photo 3 (2)

 

 

 

 


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

  • Soundcloud