Grand Est

Publié le 5 juin 2018 | par Labo Des Histoires

0

Clap de fin… au Château Fabert!

A Moulins-lès-Metz, depuis le mois de janvier dernier, Romain Ravenel animait des ateliers auprès des trois classes de l’école primaire : celle de CP/CE1, celle de CE1/CE2 et celle de CM1/CM2.  En 30 heures, l’intervenant artistique a guidé ces quelques 60 élèves dans l’invention d’une histoire, et dans la mise en scène de celle-ci.

L’histoire de James fut donc composée par tous les élèves de l’école de Moulins-Centre. James, c’est le personnage principal de leur pièce. C’est le nouvel élève de l’école de Madame Crapule, une directrice sans scrupules ni pitié, changeant le règlement comme bon lui semble, ne laissant jamais la possibilité aux élèves de s’y habituer et donc, de le respecter.
Pourtant, James et ses nouveaux amis vont mettre en place un stratagème pour bousculer ces lois.

Après avoir imaginé cette histoire riche en rebondissements, que Romain Ravenel a retranscrit sous la forme d’une pièce de théâtre, les élèves ont dû s’entraîner à la jouer.

Avec les plus jeunes laborantins, c’était essentiellement un travail sur le corps qui a été effectué. En effet, pour comprendre la théâtralisation et la mise en situation, les enfants devaient faire comme s’ils étaient confrontés à diverses conditions : le froid, le vent, la joie… Ensuite, ils devaient imaginer, à partir de quelques scènes de la pièce, ce que pourraient faire et dire les personnages secondaires ; par exemple, lorsque James et ses amis ont l’idée d’une grève pour s’opposer aux règles de madame Crapule, les laborantins se sont mis en demi-cercle, et ont imaginé dialogues et expressions.

Pour les plus grands, Romain Ravenel avait procédé à une distribution des différents rôles en fonction des scènes, et des préférences des laborantins. Il a surtout travaillé sur l’aspect oral du théâtre, sur la diction, le ton, mais aussi sur le souffle et la posture.

Jeudi 31 mai dernier, à 20h, c’est dans la salle du Château Fabert de Moulins-lès-Metz que s’est tenue la représentation finale, devant les familles des jeunes auteurs et comédiens. Tour à tour, scène après scène, les 60 élèves sont montés sur les planches, et ont donné vie à leur histoire avec beaucoup de talent.

Après avoir été chaleureusement applaudis, les laborantins se sont vus offrir le recueil de la pièce ainsi qu’un diplôme d’écrivain en herbe.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑