À lire Cadavre exquis de l'été

Publié le 10 septembre 2012 | par Labo Des Histoires

0

Chapitre 24 par Jennifer Randoulet

Résumé des chapitres précédents du cadavre exquis:
Julie et Tom se retrouvent seuls un matin. Ils découvrent une lettre de leur père plutôt mystérieuse : « Je vous aime, je reviendrai ». L’enquête les mène à Moscou, accompagnés d’Andy, l’ami de leur père. Le lendemain, celui-ci les a laissés sur la Place Rouge, Tom part explorer la place avec sa soeur et tombe sur des hommes en noirs menaçants. In extremis, Andy arrive à temps pour les sauver ! Seulement Julie a des doutes sur l’identité d’Andy. Elle a raison de s’inquiéter : il est du côté des hommes en noir. Alors que les enfants tentent de s’enfuir, il leur fait des révélations : leur mère est une scientifique très douée, qui a créé un virus extrêmement dangereux. Elle se l’est inoculé pour éviter qu’il ne tombe entre de mauvaises mains. Il faut la retrouver ! Andy emmène les jumeaux pour qu’ils retrouvent leur père. Allan leur apprend que leur mère s’est cachée mais ils ne savent pas où. Quand soudain Tom a une idée ! Sa mère s’est certainement réfugiée sur l’île d’Amalalak, à Hawaï. Ils s’y rendent tous les quatre. Une carte magnétique leur permet d’entrer dans un labo secret. Mais, une fois à l’intérieur; ils sont attaqués par des hommes masqués. Tom est jeté, seul, dans une cellule, rejoint par sa mère peu après. Elle est affaiblie par le virus et ils n’ont plus que cinq jours pour trouver l’antidote. Heureusement, Tom a toujours la carte magnétique. Ils s’enfuient tous les cinq mais, rattrapés par les hommes masqués, Andy et Allan se sacrifient pour les combattre ! Seuls Tom, Julie et leur mère, Mercedes, arrivent à s’enfuir en bateau. Là, Mercedes reprend un peu de force et explique à sa fille ce qu’il faut faire : trouver Michelle West à Honolulu et se rendre dans le jardin de Lili’uokalani, dans la baie d’Hilo pour récupérer l’antidote. Épuisée par la nage, Julie se retrouve sur une plage, où des jeunes gens alcoolisés l’accueillent. Ils ne croient pas à son histoire rocambolesque et se désintéresse d’elle. Mais un jeune homme qui l’a écouté de loin s’approche et lui dit à l’oreille qu’il connait la sorcière du jardin botanique. Julie s’évanouit dans ses bras et se réveille ligotée. Keanu veut la dénoncer aux hommes masqués… Ouf, ce n’était qu’un rêve, Keanu l’emmène donc voir la sorcière Ekala qui a l’air bien mystérieuse. Elle lui demande d’aller chercher un ingrédient secret et disparaît dans un écran de fumée… Dans sa recherche de l’ingrédient, Julie se retrouve dans une cabane, elle y découvre un mot de Keanu qui lui est destiné et, au dos, une adresse. Fatiguée par tant de mystères, Julie en a marre. Heureusement, elle trouve la réponse à l’énigme, se dirige vers l’adresse et tombe nez à nez avec Keanu qui lui apporte le miel tant espéré. Il ne reste plus qu’à retrouver Ekela. Et là stupeur pour Julie, Tom et sa mère sont là, et Ekela est en fait Michelle West. Tout s’arrange finalement… quand Keanu arrive, en courant, une lettre à la main. Que contient-elle ? Elle est du directeur du labo, M.Jones, qui leur fait un odieux chantage: la formule du virus contre la libération de leur père. Les enfants sont soumis à un choix cornélien ! Heureusement, Keanu leur propose son aide, son père travaillait pour M.Jones et il a une idée : lui donner une fausse formule ! Mais le père, connaissant bien le maléfique M. Jones, trouve l’idée trop dangereuse. Les larmes de Julie l’émeuvent, ils acceptent finalement de les accompagner et de les aider à créer une fausse formule. Ils s’envolent donc pour la Colombie…


– 24 –
Jennifer Randoulet, 20 ans

Julie, songeuse regarda par le hublot la Colombie, ce nouveau pays où elle allait encore posait pieds. Jusqu’où irait-elle ? Le courage et l’amour qu’elle porte à sa famille étaient les seuls clés qu’elle détenait pour survivre. Elle voulait à tout prix rentrer chez elle et que tout soit normal, comme un mauvais rêve. Elle devait coûte que coûte sauver sa famille mais avec l’aide de son frère. Et cette aventure les avait beaucoup rapprochés.

L’avion atterrit. Ils sortirent de l’aéroport et marchèrent quelques minutes en silence pour trouver un taxi libre mais deux voitures s’arrêtèrent brusquement devant eux. Pris au dépourvu par des hommes masqués sortant de ces voitures, tous furent ligotés en moins de deux et jetés dans la voiture.

La voiture s’arrêta après de nombreuses minutes dans un bois étrangement éclairer. Un des hommes ouvrit une porte au sol et pénétrèrent à l’intérieur. Ils longèrent de long couloir froid et humide puis descendirent des escaliers. Ils entrèrent dans une pièce plus chaleureuse, plus chaude, plus rayonnante avec plein de matériel scientifique.

Un homme en costume, cravate essayant d’avoir l’air classe se présenta au enfant :
— Je suis Monsieur Jones, vous m’avez donné beaucoup de fil à retordre pour des gamins. J’espère que vous avez la formule, cela serait bête qu’il arrive quelque chose à votre père.

Julie prit la main de son frère et la serra fort.
— Où est-il ? demanda Tom
— La formule d’abord.
— Notre père d’abord ! insista Tom.

Monsieur Jones fit un signe à un de ses acolytes et leur père arriva… Assez mal en point.
— Les enfants, ne lui donnez pas cette formule, gémit leur père.
— Nous n’allons pas te laisser mourir Papa, cria Julie à la limite des larmes.

Tom regarda Mauli, le père de Keanu, comme pour avoir son accord de donner la formule. Et si le plan ne marchait pas ? Et si au final tout le monde mourait, même leur mère ? Il sortit un papier de sa poche et le donna à Jones qui l’examina.
— Et qui me prouve que c’est la bonne formule ? Je veux être sûr. Qui veut être mon cobaye ? Toi ? demanda-t-il à Julie morte de peur qu’il découvre le pot au rose. Ou toi ? en regardant Tom, courageux face à son père et sa sœur. Oh non ce sera toi ! dit-il en montrant du doigt Allan.

Il demanda à Mauli de créer le virus avec ses autres scientifiques et ce dernier ne put refuser. Tom énumérait des plans possibles d’évasion, Julie pleurait même si Keanu essayait de la rassurer et leur père, pensant à sa mort proche, priait même s’il n’avait aucune foi.

Deux heures plus tard.
Allan fut attaché à une chaise et donc fin prêt pour l’injection du virus. Tout le monde était tétanisé ne sachant que faire. Soudain un bruit sourd se fit entendre au loin.

Quel est ce bruit ?

S’agit du policier prévenu par Mauli et d’une équipe d’intervention
ou d’un de leurs amis qu’on pensait disparu ?

Le suspense est à son comble, la fin est proche. Allan va-t-il recevoir l’injection ?
Retrouvez vite la suite mercredi prochain !

Et en attendant, si vous habitez Paris ou la région parisienne, venez vite découvrir et vous inscrire aux premiers ateliers gratuits du Labo :
Pour les 11-14 ans, Fais-moi peur !
Pour les 15-18, Inspiré d’une histoire vraie avec Flore Vasseur


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires ‍♀️ Butterfly de Yusra Mardini, coup de cœur de Lilou, 17 ans, dans sur cc… ,
    • Labo des histoiresRT : Aujourd'hui, atelier à la Médiathèque Manufacture de Nancy ! Dans le cadre du , 3 classes de CM1 ont imaginé de… ,
    • Labo des histoiresRT : Nous serons egalement aux médiathèques de Vaulnaveys le Haut (10h-13h)et de Fontaine (13h30-16h30) pour des atelier… ,
  • Soundcloud