À lire Cadavre exquis de l'été - chapitre 4

Publié le 1 août 2012 | par ophelie

0

Chapitre 10 par Lola Roulin

Résumé des chapitres précédents :
Julie et Tom se retrouvent seuls un matin. Tom ne paraît pas particulièrement bouleversé par la situation. Il découvre une lettre de son père plutôt mystérieuse : « Je vous aime, je reviendrai ». Tom et Julie décident de mener l’enquête et font appel au mystérieux Andy qui leur apprend que tout a commencé à Moscou. Le lendemain, Andy les a laissés sur la Place Rouge en leur interdisant de partir mais Tom en a assez d’attendre et part explorer la place avec sa soeur. Seulement une voiture aux vitres teintées se gare, un homme en noir en sort et leur demande de le suivre. Tom demande à sa soeur de courir et se débat avec l’homme en noir. La situation semble désespérée lorsque Andy survient, met K.O les hommes en noir et les emmène à l’hôtel. Mais le doute survient dans l’esprit de Juliette à propos d’Andy. Et elle a raison de s’inquiéter : Andy est du côté des hommes en noir. Julie décide de s’enfuir avec son frère. Ils sont arrêtés par Andy qui leur fait des révélations : leur mère est une scientifique très douée, qui a créé un virus extrêmement dangereux. Elle se l’est inoculé pour éviter qu’il tombe entre de mauvaises mains. Il faut la retrouver ! Andy emmène les jumeaux pour qu’ils retrouvent leur père, c’est alors qu’éclatent des tirs de mitraillettes… 

– 10 –
Lola Roulin, 14 ans

 

Le sourire et les cris de joie de Julie s’arrêtèrent net. Les tirs raisonnaient comme d’énormes rugissements. Le sol trembla et la nuit se retrouva subitement éclairée par les coups de feu. Julie, terrifiée, recula d’un bond et se mit à hurler. Elle se boucha les oreilles à l’aide de ses doigts pour atténuer ce bruit de torture. À l’arrière, les garçons tentèrent de se protéger comme ils le purent derrière la voiture. Tom, se rappelant encore une fois de la parole de son père, sortit soudainement de sa cachette. Mettant sa main pour protéger son visage, il courut vers sa sœur. Il ne supportait pas de la voir souffrir. Il devait la défendre, c’était son devoir de frère. Mais brusquement, quelque chose le coupa dans son élan. Une main agrippa son bras avec force et le stoppa net. C’était Andy, le regard furieux.

– Tom ! Je t’avais dit de ne pas bouger ! Toi et ta sœur vous êtes tellement… imprévisibles ! Il faut toujours que j’ai un œil sur vous, restez plus tranquilles, bon sang ! Les tirs ne sont pas dangereux, il n’arrivera rien à Julie. Ce ne sont que des moyens pour faire reculer les malfaisants. C’est une façon pour que les ennemis ne puissent pas toucher à votre père, s’écria l’homme, en sueur.

Tout à coup, les mitraillades cessèrent, le calme se réinstalla et les enfants regardèrent ensemble vers la même direction : celle de leur père. Ils coururent le plus vite possible, de peur de le perdre une nouvelle fois. Ce dernier se baissa et écarta les bras pour y loger ses enfants.
– Vous avez été si courageux… Pardonnez-moi de vous avoir fait tant de peines. Je suis là maintenant, je suis là, près de vous, chuchota-t-il calmement en caressant les cheveux de Julie et en frottant le dos de Tom.

Les deux jeunes ne purent prononcer un mot. Retrouver leur père après des jours riches en émotions leur semblait irréel. Après quelques longues minutes d’étreintes, Andy arriva et se posa devant eux.

Il fit signe à son vieil ami de le suivre. Tom se dégagea abruptement, retrouva soudainement la parole.
– Attendez ! Où est Maman ? Nous voulons la vérité !

Leur père et Andy se regardèrent tristement. Après un court silence, un des deux hommes s’éclaircit la voix et expliqua :
– Après s’être injecté le virus qu’elle a créé, votre mère s’est cachée quelque part, loin, très loin d’ici pour échapper aux ennemis. Nous avons réussis à lui parler juste après. Cela n’a duré que quelques secondes et elle a prononcé cette phrase :  »Je n’ai pas le droit de dire là où je suis. Mais je sais que vous trouverez. Souvenez-vous. » Nous n’arrivons plus à la joindre, ses appareils de communications semblent cassés ou éteints. Nous ne comprenons pas ce qu’elle a voulu dire, malheureusement, nous n’en savons pas plus que vous, à présent…

Julie ne put s’empêcher de pleurer une nouvelle fois. Si même son père ne savait pas où était sa mère, c’était que tout espoir était perdu. Après le bonheur d’avoir retrouvé son papa, elle avait replongé dans un cauchemar dont elle n’arrivait pas à trouver la sortie. Tom lui, était silencieux et songeur quand soudain il poussa un cri mêlé d’effroi et de stupeur.

Tom a-t-il vu quelque chose/quelqu’un au loin ou croit-il savoir où se trouve sa mère ?


A propos

Chargé des relations associatives et scolaires. Mission : tisser une toile autour du Labo et faire découvrir l'écriture créative à un maximum de jeunes, même à ceux qui ne se savent pas encore écrivain. En bref : apprendre à jouer avec les mots. À côté : apprentie ethnologue et animatrice.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires ‍♀️ Butterfly de Yusra Mardini, coup de cœur de Lilou, 17 ans, dans sur cc… ,
    • Labo des histoiresRT : Aujourd'hui, atelier à la Médiathèque Manufacture de Nancy ! Dans le cadre du , 3 classes de CM1 ont imaginé de… ,
    • Labo des histoiresRT : Nous serons egalement aux médiathèques de Vaulnaveys le Haut (10h-13h)et de Fontaine (13h30-16h30) pour des atelier… ,
  • Soundcloud