Auvergne-Rhône-Alpes

Publié le 20 juin 2018 | par Labo Des Histoires

0

C’est comment l’collège ? Regards croisés entre CM2 et sixième

Ce lundi 18 juin, le Labo des histoires Auvergne-Rhône-Alpes était convié à Faverges, en Haute-Savoie, pour le vernissage d’une exposition présentant les productions des ateliers d’écriture menés auprès d’élèves de CM2 et de sixième par Laurent Gidon, dans le cadre de Fabric’Arts.

Ces ateliers, dont les jeunes Favergiens ont pu profiter de mars à mai derniers, visaient à mettre en mots l’idée que les enfants se faisaient du collège, avant et après y être entrés. Les élèves de CM2 des écoles primaires de Giez et Doussard y ont participé, ainsi que les sixièmes du collège Jean Lachenal.

Ces séances se sont inscrites dans le volet « écriture » de Fabric’Arts, le projet de développement culturel et artistique de la communauté de communes des Sources du Lac d’Annecy, avec lequel le Labo des Histoires avait déjà collaboré sur un cycle d’ateliers dont les écrits avaient donné lieu au recueil Des Nouvelles du Jeudi.

« Pour moi si le collège était une plante, ce serait la plante carnivore car les insectes restent bloqués dedans et nous on reste bloqués dans le collège aux heures de colle. »

Alexandre

Accompagnés par Laurent Gidon, auteur haut-savoyard et animateur d’ateliers, les élèves ont pu mettre sur papier leurs impressions de la première visite du collège, parler de ce qui compte pour eux, de leurs peurs mais aussi de leurs envies et de leurs espoirs par rapport à la sixième, imaginer quelle sorte de monstre pourrait rôder dans les couloirs, inventer des définitions délirantes pour les mots familiers du collège, ou encore dresser le portrait de leur établissement à travers des métaphores d’objets, de nourriture ou d’animaux.

 

Photo : Florence Leproust – Fabric’Arts

De ces temps d’écriture sont ressortis des textes aussi différents que les élèves qui y ont participé : si certains transpirent la peur de l’inconnu et l’angoisse d’un établissement perçu comme impitoyable et impersonnel, d’autres mettent en avant l’excitation et la perspective de rencontrer de nouveaux amis. De même, si l’on peut y lire la nostalgie des années de primaire ou l’ennui des journées réglées par les sonneries, on y retrouve aussi le plaisir des heures de jeux au foyer et de lecture au CDI.

« Quand je pense au collège je stresse car je serai la plus petite

Quand je pense au collège j’ai peur de me tromper de car, de classe…

Quand je pense au collège je sais que je vais retrouver mes amis et qu’on va s’amuser »

Louise

Toutes ces productions ont pu être présentées grâce à une exposition installée dans l’Office de Tourisme de Faverges-Seythenex. Son vernissage s’est déroulé lundi 18 juin autour d’un pot, en présence de Nicolas Auguste (professeur au collège et instigateur des ateliers), des institutrices des écoles de Giez et Doussard, de Philippe Serre (directeur général des services de Faverges-Seythenex et chargé de projet pour Fabric’Arts), et bien sûr d’élèves de primaire et de leurs familles, curieuses de découvrir comment leurs enfants ressentaient ce passage symbolique dans la cour des grands.

L’exposition restera visible jusqu’au 29 juin, mais les textes produits n’ont pas fini leur chemin. Il est en effet question qu’ils soient adaptés en un court-métrage l’année prochaine par des CM2 et sixièmes encadrés par le réalisateur Pierre Beccu, toujours dans le cadre de Fabric’Arts. À l’année prochaine donc, et courage à tous les futurs collégiens pour une rentrée qui sera, on l’espère, aussi excitante qu’ils ont imaginée !

Photo : Florence Leproust – Fabric’Arts


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑