Alpes Labo des Histoires : atelier nouvelles fantastiques avec le collège Jean Vilar d'Echirolles

Publié le 15 février 2017 | par Labo Des Histoires

0

Echirolles : Ecriture fantastique avec les élèves du collège Jean Vilar

« Le clip de « Thriller » de Michael Jackson, vous voyez ? C’est du registre fantastique. »

Cette phrase, résonnant entre les murs de la Maison des Ecrits d’Echirolles,  pourrait laisser croire que l’on assiste à un atelier de vidéo ou de cinéma, et pourtant c’est bien cet exemple que prend Laurence Peyrin, auteure et intervenante en atelier d’écriture pour illustrer le registre fantastique à une demi-classe de 4ème. Sa mission ? Leur faire écrire une nouvelle fantastique collective en une poignée de séances. Quatre demi-classes, quatre nouvelles fantastiques, voilà l’ampleur du projet du Labo des Histoires Alpes.

C’est deux classes de 4ème du collège Jean Vilar,  situé à la Villeneuve d’Echirolles (quartier prioritaire au sud de la Métropole de Grenoble) qui participent à cette série d’ateliers d’écriture de « nouvelles fantastiques » sous la coupe de Laurence Peyrin. Journaliste pendant de nombreuses années, mère de plusieurs adolescents récalcitrants à la lecture et désormais auteure à temps plein, Laurence Peyrin a notamment animé des ateliers « Cinéduc » de critique cinématographique. C’est donc vers l’image qu’elle se tourne tout naturellement pour expliquer aux élèves arrivés en trainant les pieds la différence pointue entre les registres du fantasy, de la science-fiction, du super-héroïsme et du fantastique. Films, séries, clips de chansons, les réponses, d’abord hésitantes, fusent bientôt pour répondre à l’auteure.

Faire écrire une nouvelle à des jeunes est une tâche ambitieuse, plus encore lorsqu’il s’agit d’une nouvelle collective : comment mettre en valeur les idées de tous sans avoir dix-sept personnages, dix-sept histoires différentes ? Répartis en quatre petits groupes, les élèves ont à charge -non pas d’écrire !- mais de créer un héros complet, description physique, passé et caractère compris. Plutôt que de « prendre le meilleur à la fin », comme le suggère une des élèves, chacun des quatre personnages créés aura sa place dans l’histoire – chaque élève une part de son imagination sauvegardée dans ces quatre adolescents qu’ils apprendront à connaître et à écrire au cours des prochaines séances.

Après une courte demi-heure, chaque groupe présente son héros au reste de la classe – un panel presque étonnant de diversité, de complémentarité – entre les personnages mais aussi entre les élèves eux-mêmes : chaque aspect des protagonistes  est un assemblage des idées de tous, plutôt que la seule décision de ceux qui parlent le plus fort.

Laurence Peyrin - personnages de la nouvelle fantastique des élèves du collège Jean Vilar

Marie Lorenzin, de la Maison des Ecrits, s’enthousiasme après la séance de cette véritable « maïeutique de l’écriture ». L’accouchement pas à pas de la nouvelle – c’est véritablement ça que pratique l’auteure : avant de les effrayer avec une page blanche, des stylos et des dictionnaires de synonymes, c’est leur propre imagination, leur propre capacité de création que Laurence Peyrin veut leur faire redécouvrir. Démystifier l’écriture, se faire iconoclaste du métier d’auteur pour rendre à tous ce pouvoir des mots… de sorte qu’à la fin de la séance,  ces 17 élèves qui étaient venus à reculons avec une vision empoussiérée de l’écriture ont le sourire aux lèvres, et défendent – presque férocement- les personnages qu’ils ont fait naître.

 « Vous voyez, il y a une demi-heure vous n’aviez aucune idée de quoi écrire, » commente Laurence Peyrin en fin d’atelier.  « Et maintenant vous avez quatre personnages qui vivent dans vos têtes, et qui sont à vous et seulement à vous », appuie-t-elle sous le regard intrigué des  jeunes dont les yeux s’illuminent de fierté à cette réalisation.

« C’est ça la magie de l’écriture. »

Cet projet se fait en partenariat entre le Labo des Histoires Alpes et La Ville d’Echirolles par le biais de La Maison des Ecrits, du réseau des bibliothèques d’Echirolles et de Dcap qui s’occupera de la mise en voix des nouvelles écrites.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 
Back to Top ↑
  • Ateliers d’écriture gratuits

    Le Labo des histoires propose des ateliers d’écriture créative GRATUITS, ouverts aux jeunes de moins de 25 ans.

    Retrouvez le calendrier de chaque antenne dans les rubriques « Ateliers ».

  • Inscrivez-vous à notre newsletter !




  • Soutenir le Labo des histoires

  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoiresJ-1 avant , découvrez le programme des ateliers d'écriture et des rencontres du Labo des histoires >… ,
    • Labo des histoiresPendant toute la semaine, le Labo Mobile sillonne les routes d'#Ardèche à la rencontre des écrivains en herbe ... C… ,
    • Labo des histoiresRT : Notre pop-up bus sera présent au ! Venez participer à nos ateliers d’écriture avec… ,
  • La radio du Labo des histoires