Nouvelle-Aquitaine

Publié le 26 juin 2018 | par Labo Des Histoires

0

Atelier l’aéropostale en Segpa avec Mathieu Siam

Le 8 et le 15 juin, le Labo des histoires a eu la chance de co-animer un atelier d’écriture avec l’auteur Mathieu Siam. Dans le cadre de l’Aéropostale en Segpa, les ateliers avaient pour base le thème « l’aérien pour relier la jeunesse ». Ainsi, avec la classe de 4ème Segpa du collège Jean Moulin de Poitiers, deux ateliers ont été réalisés, afin de rédiger des lettres et leurs illustrations. Pour permettre un compte rendu de cet atelier, nous avons interrogé l’auteur Mathieu Siam.

  • Comment se sont déroulés les ateliers ?

« Un travail en amont a été mené. Avec l’enseignant nous avons défini un canevas facilitant l’exercice d’écriture. Nous avons imposé un début et une fin à la lettre.

La rédaction de celle-ci a été effectué sur le temps de cours de français. Lors de l’atelier, j’ai écouté individuellement leurs productions. Pour chaque élève, j’ai pris soin de le féliciter pour son travail, de trouver la singularité de sa lettre et de l’accompagner dans son écriture. Je pense par exemple à cet élève qui veut être mécanicien. Je l’ai encouragé à poursuivre sa description de sa passion en insistant par exemple sur les odeurs du garage.

Nous avons ensuite réalisé des jeux graphiques (dessin minute et des strips bd) afin de se familiariser avec le dessin.

Ensuite nous avons réalisé en pas à pas une enveloppe qui accompagne les lettres. »

  • Animer un atelier avec des jeunes issus de Segpa, a-t-il été difficile pour vous ?

« Pas particulièrement. Le travail en petit groupe a été très appréciable. En apportant une dimension ludique via les jeux en milieu d’atelier, j’ai pu conserver toute leur attention. »

  • Le travail réalisé par les élèves était-il pertinent ? Avez-vous eu des bonnes surprises en lisant les lettres réalisées et en observant les dessins associés ?

« Oui, tout à fait. Le risque avec ce public est le refus pur et simple d’écrire. Tous les élèves ont participé avec enthousiasme. Le résultat peut paraître un peu convenu, mais ils se sont livrés, ont approfondi leurs idées premières et certains ont un bon coup de crayon. »

  • Avez-vous aperçu des difficultés notoires chez les élèves, si oui lesquelles ?

« Oui, la lecture et l’écriture sont difficiles pour eux. La plupart sont dans le rejet. Mais la finalité de la lettre qui part via aéropostal a motivé le groupe. »

  • Avez-vous des anecdotes particulières à raconter sur ces ateliers ?

« M’sieur, tu savais qu’il existe des moteurs électriques sur les motos ? C’est ouf, hein… C’est trop la liberté… »

Ces deux ateliers auront permis à ces élèves en difficultés de s’investir dans un projet culturel et enrichissant, afin de développer leur envie d’écrire.


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑