IDF - Ouest

Publié le 15 octobre 2019 | par Labo Des Histoires

0

Atelier « Journal de bord de l’Océan» : le slam sur le thème de la mer !

Jeudi 18 octobre avait lieu le second atelier slam animé par Clionne au sein de l’EDI Arpeije, à Clamart (Haut-de-Seine). L’objectif de ce cycle est double : faire découvrir le slam à des jeunes ados d’une part, et les faire réfléchir et écrire sur l’univers de la mer et du voyage. Cet atelier est le premier d’une série de cinq, avec un dernier atelier qui aura lieu fin octobre et qui prendra la forme d’une restitution.

Clionne a découvert le slam durant l’adolescence, en déclamant ses textes seule chez elle. Elle est allée voir des scènes de slam et s’est rendue compte que c’était « ça » qu’elle voulait faire. Aujourd’hui, cela fait 4 ans qu’elle en a fait son métier : « J’adore ça. Et j’aime partager ça autour d’ateliers d’écriture. J’ai déjà participé à des ateliers en tant que participante et amateure et je me suis rendue compte que j’avais les capacités et les compétences pour animer des ateliers avec des jeunes ».

Clionne avait commencé la première séance par expliquer aux jeunes présents ce qu’est le slam : on parle seul, sans musique, sans obligation formelle et surtout en restant soi-même, en y mettant son cœur. Elle les fait ensuite travailler sur 10 mots à utiliser pour décrire l’océan dans leur texte. Les participants, un peu timides au début, se sont finalement « lâchés » et ont pris plaisir à jouer avec les mots. « Les ateliers permettent aux participants de se redécouvrir, de mettre par écrit des choses enfouies, qu’ils ne diraient pas forcément à l’oral dans des circonstances dites normales », explique Clionne.

Pour la seconde séance, les syllabes « mer » sont de la partie. Chacun est invité à écrire seul un texte avec des mots choisis ou de leur volonté, qui comprennent la syllabe « mer », pour inclure une répétition voulue et rythmée dans le texte slamé. Le texte sera ensuite lu debout devant tout le monde : une épreuve qui peut être difficile pour certains, mais qui finit par un sourire. La séance s’achève avec des haïkus (des poèmes composés de 5, 7 et 5 syllabes) toujours sur le thème de l’océan. Chaque passage devant les camarades est applaudi et tout le monde repart avec le sourire !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

  • Soundcloud