Normandie

Publié le 24 juillet 2018 | par Labo Des Histoires

0

Abc…dire : Des écrivains en herbe !

Tous les jeudis, durant 5 semaines, de jeunes laborantins du collège des Ormeaux ont libéré leur créativité.

Aider par Mattias GUITARRI, ils nous ont dévoilé leurs talents et leur imagination débordante !

Voici quelques extraits des textes écrits lors de ces ateliers.

 

« Ecrire ce que je dessine et dessiner ce que j’écris. Cela fait partie de ma routine, de mon train de vie. Le dernier wagon est rempli de crayons, ustensiles qui me permet de m’exprimer de mille façons. »

 

« Je m’appelle Marius, j’ai 14 ans. Aujourd’hui, c’est le 23 novembre 1854 en Transylvanie. Ce jour-là, on fête la mort d’un avocat célèbre et apprécié dans ma ville […] Le souci, c’est mes parents qui ne veulent pas rester. Ils préfèrent soi-disant partir en « voyage ». Enfin, c’est ce qu’ils disent… De mon côté, j’ai fait des recherches sur l’avocat, et il a quasiment jugé et condamné tous les ancêtres de ma famille. Il ne reste plus que ma mère, mon père et moi. »

 

« « l’entrée que tu vois au fond est celle d’un abri chirurgical que date de la Seconde Guerre mondiale. Je l’ai visité avec mes parents lors de la journée du patrimoine » répondit Daniel. […] Nous grimpâmes la colline et découvrîmes une autre entrée par une échelle… à nous les mystères souterrains ! En descendant, je me cogne la tête… « Eh petit, réveille-toi ! Reste pas là ! On est assailli par l’ennemi ! Viens te cacher… » Je suivais l’homme dans les galeries de l’abri. Il portait un bandeau à l’œil droit et il boitait. »

 

« C’est la ruelle pas très large que seuls certaines personnes utilisent, certains s’y assoient pour écouter de la musique repensant à leur vie […] 18h : Le lieu est vide et le soleil brille encore […] 19h : Le ciel d’éteint d’un dégradé de couleurs […] 20h : Les galaxies sont visibles comme si ont avait remplacé le ciel bleu par un plafond de verre ; Les bâtiments essayent d’égaler la beauté de nos nuits »

 

« Comme Victor HUGO a dit un jour, « les plus belles années d’une vie sont celles que l’on n’a pas encore vécues » le ciel grisaillait dans cette petite ville de Brisbane. […] Moi je suis une simple fille, je vois ma vie comme un vieux vinyle qui ne s’arrêtera que quand la petite musique sera finie »


Pour ne rien rater de nos ateliers, suis nous sur INSTAGRAM ET FACEBOOK


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑