Grand Est

Publié le 1 octobre 2021 | par Labo Des Histoires

0

A la découverte du métier d’auteur

Cette année, pour prolonger L’Eté Culturel et les festivités du Livre sur la Place, célèbre salon littéraire nancéien, le Labo des histoires Grand Est et la Médiathèque Manufacture de Nancy se sont associés pour faire découvrir le métier d’auteur.ice aux enfants de la ville. Ainsi, tout au long du mois de septembre, cinq rencontres ont été organisées entre cinq classes et cinq auteur.ice.s .

L’autrice jeunesse Christine Naumann-Villemin (publiée à L’Ecole des Loisirs), la conteuse Valérie Fortune, l’auteur de littérature de l’imaginaire Johan Heliot (Prix ActuSF de l’uchronie en 2019, Grand Prix de l’imaginaire en 2008…), le dramaturge Benoît Fourchard (publié aux éditions du Seuil) et l‘autrice de récits de voyages Katia Astafieff (publiée aux Editions du Trésor) se sont prêtés au jeu de la Masterclass.

Devant des enfants plein d’enthousiasme et de curiosité, les artistes ont parlé du jour ou il.elle.s ont écrit une histoire pour la première fois, raconté comment il.elle.s ont décidé de faire de l’écriture leur métier, quelles sont leurs sources d’inspiration, comment il.elle.s travaillent au quotidien… Il.elle.s en ont profité pour parler de la chaîne du livre et des nombreux métiers qui y sont liés.

Les auteur.ice.s ont ensuite proposé aux enfants une immersion dans leur univers, en lisant ou jouant un extrait d’un de leur livre ou spectacle. Ceux-ci ont été captivés par l’histoire de Crissi Lomanimin dans « La visite en classe », par les déboires de la tasse du fond du placard, par la majesté des dragons de Dragonland, par les mystères du monde imaginaire de Tétragonie, et par les incroyables voyages de Katia.

Les Masterclass se sont clôturées par de courts ateliers d’écriture créative, durant lesquels les enfants ont pu, à leur tour, se mettre dans la peau d’un.e auteur.ice !

Christine Naumann-Villemin a proposé à sa classe de CE1 de s’inspirer des conseils prodigués dans son livre « La visite en classe », qui est une réflexion amusante sur la création et l’imaginaire et qui montre comment les auteurs s’emparent d’une remarque, d’un détail, d’une anecdote pour tisser une histoire. Après avoir fouillé la médiathèque à la recherche de petits objets cachés par l’autrice, les enfants se sont lancés dans l’écriture de courts textes, seuls ou à plusieurs mains, mettant en scène ce qu’ils avaient trouvé.

Avec la classe de CP, l’autrice est partie de son livre « Le crocodile de l’école » pour expliquer aux enfants ce qui fait une bonne histoire. Les élèves ont ensuite été guidés pour imaginer et raconter une histoire collective. La séance s’est achevée par la fabrication de mini livres en pliages, afin que chaque enfant reparte avec un souvenir de cette rencontre avec Christine Naumann-Villemin.

La conteuse Valérie Fortune a proposé à sa classe un exercice ludique inspiré de son spectacle « Ca papote en popotte ». Les élèves ont ainsi dû choisir un objet de la cuisine et raconter son histoire à la première personne, en répondant aux questions « où vit cet objet? Avec qui? Quelles sont les émotions ressenties par cet objet et pourquoi? Quelle est sa phrase préférée? ». Les enfants ont ainsi imaginé l’histoire d’une poêle dont le meilleur ami est une omelette, d’une cuillère en argent qui se sent différente des autres, ou encore d’une cuillère à soupe jalouse que les fourchettes et les couteaux soient plus utilisés qu’elle.

Johan Heliot a initié un petit atelier intitulé si j’étais un dragon, à partir du premier tome de la série « Dragonland » (Fleurus) et de ses illustrations. Il s’agissait d’abord d’établir la fiche descriptive d’un dragon et de son environnement, avant d’écrire une page de son journal intime pour présenter une journée type dans la vie d’un dragon. L’activité s’est conclue par la lecture à voix haute de leur texte par plusieurs élèves volontaires et très motivés !

Avec Benoît Fourchard, les enfants ont créé des listes de mots à partir des lettres de leur prénom, jusqu’à former des acrostiches. Ils s’en sont ensuite inspirés pour raconter des histoires.

Enfin, les élèves ayant rencontré Katia Astafieff se sont prêtés au jeu du portrait chinois, tout en restant dans la thématique du voyage si chère à l’autrice. Il.elle.s se sont ainsi interrogés sur le pays, la ville, le moyen de transport, l’endroit où dormir, l’animal sauvage et la plante qu’il.elle.s voudraient incarner. L’autrice leur a ensuite demandé d’écrire un texte utilisant les mots de leur portrait chinois, ainsi que les termes Terre, voyage, bruit, œil, soleil, monstre, loup et fleur. Ce court exercice a fait appel à la spontanéité des enfants et les textes qui en sont ressortis ont montré une grande diversité !

C’est donc sous le signe du partage et du plaisir de créer ensemble que ce sont placés ces Masterclass. Les enfants, les professeur.e.s et les artistes ont été ravis de ces rencontres !


A propos

Le Labo des histoires propose des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans. Journalisme, scénario, écriture créative, B.D., poésie, chanson... Venez vous initier aux techniques d'écriture, écrire, imaginer, raconter de nouveaux mondes, de nouvelles histoires, de nouvelles aventures !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 
Back to Top ↑
  • Facebook

  • Twitter Twitter

    • Labo des histoires"J'aime voir mes élèves suivre des ateliers parce que, quand la sonnerie retentit, ils ne se lèvent pas". "Là où na… ,
    • Labo des histoiresRT : [Nuit des bibliothèques] L'autrice Agnès Debacker en invitée à Sailly-lez-Lannoy pour lancer la réécriture du Petit… ,
    • Labo des histoiresRetour sur... à la , ville du (#LaReunion). ,